De Quimper à Camaret


Samedi 28 Juillet

Quimper

J'ai fait une rapide visite de Quimper...Car un monde fou   demain c'est le défilé final  du "Kalon art fest" et comme le but de ce voyage est le festival interceltique de Lorient un ça va...deux...bonjour les dégâts....

Rien de particulièrement prévu ni organisé pour les camping cars ...donc on en trouve ici ou là "en vrac" où il y a de la place !

Le saviez-vous ?

Le 4e dimanche de juillet, le grand défilé du Festival de Cornouailles fait parader des milliers de danseurs et de musiciens bretons dans le coeur de Quimper.

Quel plaisir de flâner dans les ruelles du vieux Quimper ! Maisons à colombages et encorbellements se penchent vers les venelles aux noms évocateurs, indiquées par les flèches de la cathédrale Saint-Corentin. En jouant à saute-mouton sur les passerelles de l'Odet, votre balade se poursuit dans un décor verdoyant.

Une capitale d'art, d'histoire et de légende

Kemper (confluent) s'épanouit au croisement du Steir et de l'Odet. Le roi Gradlon, fuyant la ville d'Ys engloutie par les flots, en aurait fait la capitale de Cornouaille. Les Romains développèrent la vocation commerciale de la cité. Au 13e s., les corporations s'installent au pied de la cathédrale en construction. Des riches émissaires du roi de France confirment l'essor de la ville et bâtissent des hôtels particuliers. Depuis, la ville s'étend noblement le long de ses quais fleuris.

Au coeur du Moyen-Age.

Face aux apôtres, des rues pavées vous entraînent au Moyen-Age. Des maisons à encorbellements bordent la rue Kereon (cordonniers), dessinant une charmante perspective sur Saint-Corentin. L'une des plus belles demeures se déniche à l'angle de la rue des Boucheries. Rue du Sallé, c'est au n° 10 qu'une maison se signale par son décor. Rue du Guéodet, la curieuse maison des Cariatides attire l'attention. La place au Beurre et la rue Elie-Freron rivalisent également de séduction. Suivez votre intuition à chaque carrefour !

La Quimper "touche"

En longeant l'Odet, vous atteignez le quartier de Locmaria, berceau des faïenceries. La faïencerie de Quimper arbore des touches naïves et vives. Les bols ont rendu célèbre le couple de Bretons en costume. Assister aux différentes étapes de la fabrication, notamment au délicat travail des "peinteuses", est un privilège accessible chez HB-Henriot.

Balade dans la ville

Le marché couvert

Cathédrale

Trois siècles ont été nécessaires pour édifier la cathédrale. Résultat : une des plus belles réussites de l'art gothique. Superbement restaurées, deux saisissantes flèches s'élèvent à 76 m. Il faut franchir le porche pour voir flamboyer les vitraux.

Et d'un seul coup sur l route au milieu de nul part...

La chapelle de Tréminou

Le phare d' Eckmühl

Penmarc'h Saint Guénolé

(N° 16545)

625 rue de La Joie

Camping de la Joie **

29760 PENMARC'H Saint Guénolé 

Latitude : (Nord) 47.81028° 

Longitude : (Ouest) -4.37111° 

Tarif : 2018

Stop accueil :

C-C, 2 personnes de 18 h à 10 h : 5 €

Emplacement, 1 personne : 8 à 15,80 €

Electricité 3,20 à 3,60 €

Services : 3 €

Taxe de séjour : 0,44 €

Services : 

Accès handicapés

Lave-linge

Sèche-linge

Piscine

Epicerie

Pain

Autres informations : 

Ouvert du 30/03 au 15/09

345 emplacements

Tél : +33(0)298 586 324

contact@campingdomainedelajoie.com 

http://www.domainedelajoie.com


Vous en connaissez beaucoup qui lorsqu'il vous remette la facture vous offre un petit paquet de galettes bretonne ?



Dimanche 29 Juillet

Penmarch - Camaret


Parti le soleil et la chaleur...Il pleut et il y a petite tempête...

Locronan

(N° 1219)

Rue du Prieuré

Parking de la Croix de Mission

29180 LOCRONAN

 

Latitude : (Nord) 48.09805° 

Longitude : (Ouest) -4.21203° 

Tarif : 2018

Stationnement, services : 9,60 à 10,21 € : 24h 

Services : 2 € / 5h

Taxe de séjour : 0,61 €

 

Type de borne : AIRESERVICES

Services : 

 

 

 Ouvert toute l'année

40 emplacements

 

https://campingcarpark.com/shop/bretagne/29-finistere/aire-camping-park-de-locronan/

 


Locronan est l'un des sites les plus prestigieux de Bretagne, en raison de sa qualité architecturale. Véritable terre d'inspiration pour les artistes, peintres, écrivains, sculpteurs ou cinéastes, le charme de ce petit écrin breton ne laisse jamais indifférent.

Le village

Classé au titre des Monuments Historiques depuis 1924, Locronan est l’un des sites les plus prestigieux de Bretagne. En raison de sa qualité architecturale, la commune compte plusieurs labels : Petite Cité de Caractère en Bretagne et est l’un des Plus Beaux Villages de France.

Situé sur une montagne, dans un cadre naturel exceptionnel à 5km de la mer.

Petite Cité de Caractère et haut lieu du culte druidique

Enceinte sacrée chez les Celtes, Locronan est avant tout une terre de traditions. C’est au travers de la Troménie, une des plus grandes processions de Bretagne, que l’on pénétre au coeur d’un rituel ancien.

Terre de miracles, Locronan a vu sa renommée et sa richesse accroître grâce à la croyance vouée à Saint Ronan et de l’héritage du culte de la fécondité. Pour preuve le nom du bois du “Névet”, qui viendrait du nom “Németon”, ce qui signifie “temple naturel sous la voûte céleste”. Ce temple prend la forme d’un grand quadrilatère d’une douzaine de km, comportant douze points remarquables, en référence aux douze mois de l’année et aux douze divinités féminines et masculines.

L'église Saint Ronan

Dans le cadre prestigieux de la vieille place aux logis de granit (XVIIème siècle), l'église de Locronan est un des plus beaux spécimens de l'art ogival flamboyant du XVème siècle. 

Edifiée de 1420 à 1480 « en forme de cathédrale », avec l'aide des donations de JEAN V, PIERRE II et FRANÇOIS II, ducs de Bretagne, elle fut, à l'origine, église du Prieuré Bénédictin, fondé à Locronan dès 1031, et de la Cité des Tisserands. 

Bâti par la piété de nos ancêtres sur le tombeau de Saint-Ronan, le sanctuaire de ce haut-lieu de Bretagne demeure depuis cinq siècles, en dépit des cataclysmes et des déprédations, joyau d'architecture et riche écrin d'authentiques oeuvres d'art d'une « chrétienté Paysanne ».

Camaret

Figure de proue de la Presqu’île de Crozon, Camaret-sur-Mer séduit les amateurs de nature comme les passionnés de patrimoine architectural. Cette cité maritime et artistique cultive une identité forte, portée par sa population et ses visiteurs.

Ancien port langoustier, la commune touristique est devenue une escale incontournable, au coeur de la destination « Brest Terres Océanes ». En 2008, la Tour Dorée a rejoint le réseau des sites majeurs Vauban, inscrits au Patrimoine Mondial UNESCO.

(N° 20814)

Rue du Grouanoc'h

Le camping municipal du Lannic **

29570 CAMARET SUR MER

Latitude : (Nord) 48.277146° 

Longitude : (Ouest) -4.604388° 

Tarif : 2016

Emplacement : 3,70 €

Adulte : 4 €

Enfant - 7 ans : 1,70 €

Électricité : 4 €

Animal : 1 €

Lave-linge ou sèche-linge : 5 €

Services C-C de passage : 2 €

Type de borne : Autre

Services : 

Accès handicapés

Jeux

Pain frais et viennoiseries l'été

Epicerie de base

Crêpière et le pizaïollo durant la saison estivale

Mini golf 

Centre ville à 500 m

Plage à 600 m

Autres informations : 

Ouvert toute l'année

300 emplacements 

Tél : + 33(0)298 279 131

http://www.camaret-sur-mer.com/le-camping-municipal.php


La chapelle ND de Rocamadour, la tour Vauban et le cimetière des vieux bateaux

La tour Vauban est une tour défensive construite sur un plan directeur de Vauban et érigée sur le Sillon à Camaret-sur-Mer, près de la chapelle Notre Dame de Rocamadour. La Tour Vauban fait partie d'un complexe stratégique destiné à défendre la rade de Brest.

La chapelle N.D. de Rocamadour est une image emblématique du port de Camaret, et les marins, qu’ils soient pêcheurs ou plaisanciers, aiment voir se profiler ces silhouettes familières sur le sillon quand ils rentrent dans la baie du Corréjou.

Le cimetière de bateaux

Les ressources s'épuisent. La pêche devient difficile, les bateaux s'évaporent, une époque s'éteint...  

Regardez ces coques, là, sur la grève... Elles ont eu leur heure de gloire et expirent à présent sur les galets, comme un livre oublié sur une plage... et pourtant, elles en savent des choses, ces carènes usées : leurs membres brisés murmurent un savoir qui se perd.

Il faut les faire parler, encore et encore... parfois de ce soupir renaît un bateau...

Balade dans la ville