Samedi 21 Juillet

Vannes


(N° 18856)
188 avenue du Maréchal Juin
56000 VANNES


Latitude : (Nord) 47.63283° Longitude : (Ouest) -2.77993° 

Tarif : 2017
Stationnement, services : 9,60 à 12 €
Stationnement 5 h, services : 5 €
Taxe de séjour : 1,40 €

Ouvert toute l'année, code d'accès 
32 emplacements +/- en pente
20 prises électriques
Wifi code connexion 56-0603
Groupe CAMPING-CAR PARK
Tel: +33(0)183 646 921
http://www.campingcarpark.com 

En sortant  de l'aire vue sur le Golfe du Morbihan


À  Vannes, capitale du Morbihan, une certaine quiétude règne le long des ruelles médiévales et de l’élégant petit port. Et si vous voulez en profiter encore plus : le Golfe du Morbihan, la plage, les alignements de Carnac et de superbes Petites Cités de Caractère sont à proximité.

Découvrir Vannes

Flânez dans les rues de Vannes

En vous promenant dans la vieille ville de Vannes, où les maisons à pans de bois de toutes les couleurs encadrent la Cathédrale Saint-Pierre, vous penserez sûrement que votre week-end commence bien. Poursuivez votre chemin vers les remparts qui surplombent de grands jardins à la française, jusqu'à la troublante Porte Prison. Et les mercredis et samedis matins, mêlez-vous aux Vannetais sur le marché de la Place des Lices, avant de déjeuner dans l'un des restaurants de la rue des Halles.

 

Détente sur le port

Le soir, profitez encore de la douceur de vivre qui règne à Vannes. Situé en contre-bas de la vieille ville, le port de plaisance rempli de petits voiliers fait face à de grandes maisons blanches qui surplombent des terrasses convoitées lors des derniers rayons de soleil.

Et si vous continuez le long des berges, sur la promenade de la Rabine, vous trouverez de nouvelles adresses gourmandes à découvrir.

De l’antiquité à l’époque contemporaine, la ville de Vannes a traversé les grandes périodes de l’histoire avec pertes et fracas. Si la création de la cité renvoie à l’époque gallo-romaine et son plein rayonnement politique au XVIIe siècle, c’est au Moyen Âge que la vie bat son plein, que les courbes facétieuses de la ville se dessinent avec couleurs et pans de bois… 

Château fort, rempart, église, cathédrale…

Le glossaire de l’architecture médiévale trouve sa parfaite illustration dans les rues et ruelles du vieux Vannes. Il suffit de s’y perdre pour découvrir ici un pavement médiéval, là une échauguette ou un mâchicoulis. Et si l’on devait résumer l’époque médiévale à quelques grands sites encore existants, les incontournables seraient les fortifications, ses portes et ses tours, la cathédrale Saint-Vincent, la Cohue, les maisons à pans de bois et le bastion Gréguennic avec sa fameuse batterie de casemates…

Porte Saint Vincent

Le port

Les lavoirs

Avec leur longue toiture, ces lavoirs élevés en bordure de la Marle au début du 19e s. composent sans doute la vue la plus connue de la ville.

Les lavoirs de la Garenne sont fermés officiellement en 1951 pour des raisons d’hygiène mais ils seront fréquentés encore jusque dans les années 1960, avant d’être complètement délaissés au profit de la machine à laver. Rendus désormais obsolètes, certains disparaissent, tandis que d’autres font l’objet d’un programme de restauration tels ceux de Vannes par l’architecte du patrimoine Philippe Prost qui s’est achevé en septembre 2006

Les remparts, La tour du Connetable, Tour poudrière,Tour Joliette

Comptant parmi les dernières fortifications qui subsistent encore en Bretagne, les remparts de la ville de Vannes sont le socle du patrimoine touristique vannetais. Une première enceinte fut érigée par les Romains au IIIe siècle mais c’est à la fin du XIVe siècle, sous le règne de Jean IV que les remparts sont consolidés et étendus pour protéger la population. Le duc élit résidence à Vannes et fit construire le château de l’Hermine aujourd’hui disparu. Car Louis XIV n’eut cure de ce patrimoine architectural. Le roi dilapida les remparts et le château de l’Hermine pour en vendre les pierres afin de financer ses guerres. Heureusement, certaines tours et bastions ont survécu parmi lesquels la Tour Calmont qui présente toutes les caractéristiques d’une porte médiévale avec ses deux passages, la porte charretière et celle pour les piétons. À quelques encablures la Tour du Connétable est la plus haute de l’enceinte et eut la particularité d’être à la fois une tour de défense puis une tour résidentielle comme en témoignent les grandes fenêtres à meneaux.

Eglise Saint Patern

Porte prison

La cathédrale Saint Pierre

De style gothique, la cathédrale Saint-Pierre est élevée sur les vestiges d’une ancienne cathédrale romane.  Beaucoup l’ignorent, mais la cathédrale Saint Pierre de Vannes est en fait une basilique. Elle peut en effet s’auréoler de ce titre puisqu’elle abrite les reliques de Saint Vincent Ferrier depuis 1419 et est un lieu de pèlerinage sur le chemin de Tro Breiz qui au Moyen Age célébrait les Sept Saints Fondateurs de la Bretagne.

Maison de Vannes et sa femme

Balade dans les rues du vieux Vannes

Les maisons à pans de bois 

Les maisons à colombage ou maisons à pans de bois permettent d’illustrer les plus belles cartes postales vannetaises. La ville répertorie 170 maisons à pans de bois, la majorité autour de la cathédrale mais aussi certaines dans le faubourg Saint-Patern et quelques-unes sur les rives du port. Il est probable qu’au XVe siècle il en existait environ 900. La place Henri IV est entourée des plus belles maisons à pans de bois de Vannes.Toutes affichent de belles couleurs avec parfois de petits détails magnifiquement sculptés.

Exposition contemporaine