Vendredi 6 - Samedi 7 Septembre

La Motte Beuvron

43 km - 0 h 41


N 47.598816 - W 2.017491

Patrimoine architectural et urbain

 

Le château et le domaine de Saint-Maurice

Parc équestre fédéral.

 

Le château et le domaine de Saint-Maurice.

On ne sait rien [évasif] du château primitif construit sur la motte féodale. La forteresse médiévale lui ayant succédé est remaniée au xive siècle. Elle est rasée au xviie siècle, quand son propriétaire l'archevêque de Bourges Anne de Lévis de Ventadour décide de faire construire un château de plaisance à son emplacement. Dans son état actuel, le château de Lamotte-Beuvron se compose de trois éléments :

au centre, une partie construite en 1567 par le seigneur du lieu, Gilbert de Lévis de Ventadour ;

à gauche, une partie construite au milieu du xviie siècle par Anne de Lévis de Ventadour, qui possédait la seigneurie de Vouzon-Lamotte par héritage familial, et non en raison de son titre d'archevêque de Bourges ;

à droite, une partie construite sous le Second Empire, époque où le domaine appartient à Napoléon III, d'abord à titre personnel, puis comme dotation de la couronne.

Napoléon III veut faire de ce domaine un exemple pour la Sologne sur le plan agricole. Des « fermes modèles » y sont établies et de grandes manifestations agricoles (expositions, démonstrations de matériel moderne) s'y déroulent, notamment en 1858 et 1864.

Après la chute de l'Empire, le domaine de Lamotte-Beuvron est dévolu au ministère de la Justice, qui y fait établir en 1872 un centre de rééducation pour jeunes délinquants, appelé « Domaine de Saint-Maurice » par son premier directeur, un ecclésiastique. Sous des appellations diverses (la dernière étant celle d'« Internat Professionnel d'Éducation Surveillée »), ce centre fonctionnera jusqu'en 1993.

En 1993, devant la forte progression de ses licenciés, le Poney Club de France Poney cherche un site pour y établir fixement les championnats de France, alors organisés chaque année dans des sites éphémères. Le site de Saint-Maurice, appartenant en partie au ministère de l'Agriculture, présente les qualités requises pour accueillir cette manifestation (place disponible, facilité d'accès via l'A71, placé au centre de la France...), qui s'y déroule (entre autres manifestations) chaque année depuis 1994. Après plusieurs années d'un franc succès, le site devient le Parc Équestre Fédéral de la Fédération Française d'Équitation.

 

La ville de Lamotte-Beuvron dispose alors d'une des infrastructures d'équitation les plus évoluées de France : manèges de 4 000 m2, des carrières de saut d'obstacles, un spring-garden, un cross national, cinq rectangles de dressage, des terrains de horse-ball et de polo, un rond d’Havrincourt, plus de 500 boxes permanents, trois parkings, un restaurant de 300 personnes, des salles polyvalentes de réunion, des locaux techniques équipés, un bâtiment administratif de 2 200 m2, des hébergements, quatre blocs sanitaires, une sonorisation générale permanente. La Fédération française d'équitation y installe son siège social en 2008 à la suite de la modification de ses statuts. Elle est installée à l'emplacement des anciens bâtiments du centre pénitentiaire juvénile, en ruines depuis de nombreuses années et restauré pour l'occasion. Le château en cours de restauration accueillera un musée.

 

Eglise Sainte Anne

édifiée en 1859, est inscrite au titre des monuments historiques depuis 1986.

L'église de Lamotte-Beuvron conserve, en provenance de l'église antérieure, l'épitaphe en marbre noir indiquant la sépulture du cœur d'Henri de Durfort, fils du seigneur de Vouzon-Lamotte, décédé aux armées, en Flandre, en 1697 à l'âge 26 ans. Elle possède également celle du corps de sa mère, Marguerite-Félicité de Lévis de Ventadour, décédée en septembre 1717.

Le clocher possède quatre cloches fondues par Bollée 

 

L'hôtel de ville.

Construite de 1860 à 1862, la mairie présente une façade évoquant celle d'un château-médiéval. Sa construction fut largement financée, comme l'église, par une forte participation personnelle de Napoléon III[réf. nécessaire]. Les plans primitifs prévoyaient la réalisation d'un ensemble administratif complet comprenant mairie, salle de justice de paix et école, mais la chute du Second Empire en septembre 1870, en mettant fin à la générosité impériale, fit abandonner ce projet ambitieux qui se limita à la construction de la seule mairie

NUITS DE SOLOGNE - Un évènement unique en région centre !

Vous avez été nombreux pour la quinzième édition des  NUITS DE SOLOGNE  sur le nouveau site du Parc Equestre Fédéral à Lamotte-Beuvron et nous vous en remercions. Nous vous convions à la seizième édition qui aura lieu le 

 samedi 7 septembre 2019.

Alors venez nombreux assister à une nouvelle soirée de rêve, de lumière et de féerie avec   « Carmen ».