Grenade


Du Vendredi 20 au Mercredi 25 Avril

(N° 2260)
Carretera Juan Pablo II, 23
Camping Sierra Nevada
18014 GRANADA (Andalucia)

Latitude : (Nord) 37.19825°  Longitude : (Ouest) -3.61169°
Tarif : 2015
Emplacement : 13,80 €
Adulte : 6 €
Enfant 3 à 10 ans : 5,10 €
électricité : 4,20 €

Services :

 

Supérette
Piscine
A proximité gare routière
Tel: +34 958 150 062
http://www.campingsierranevada.com/


Le camping est dorénavant coupé en deux dans le sens de la longueur, l’autre moitié est en chantier construction d’un hypermarché à la place de la piscine, du restaurant et de la salle commune du coup il faut se taper toute la longueur du camping pour accéder aux sanitaires…par contre le tarif n’a pas changé…Mais il reste le seul camping de Grenade !!!! l’autre étant fermé définitivement.

Télécharger
GRENADE.pdf
Document Adobe Acrobat 1.3 MB

La ville de Grenade se divise en neuf quartiers très distincts qui ont chacun leur style et leur histoire.


Plaza de Toros

La Cathédrale

Quartier de la cathédrale

Collegio Notarial

Colegiata de San Justo y Pastor

Hospital de San Juan de Dios

Mercado Artisanat

L' Alhambra

La colline del'Alhambra

l'' Alcazaba depuis la place St Nicolas

Generalife

Palacio Carlos V

Palacio Nazaries

Le quartier de Sacromonte

Vieille ville gitane de Grenade, c'est le quartier de grottes (cuevas del Sacromonte) qui se trouve au-delà de la muraille de Don Gonzalo, la dernière bâtie avant le reconquête des rois catholiques au XVe siècle. Le début de la construction de ces grottes est inconnu. Bien qu'on le situe au XVIe par l'expulsion des juifs et des musulmans, certaines théories assurent qu'il s'agit d'une zone habitée depuis les temps romains. Les gitans, peut-être venus avec les troupes des rois catholiques, s'y sont installés à partir de 1492. Le quartier fut toujours une zone limitrophe de la ville mais au-delà des murailles, du contrôle religieux chrétien et hors de tout passage sauf par l'ancienne voie romaine qui arrivait à Guadix. Ce fait a configuré la vie de cette vallée, nommée Valparaiso, autour de la fête gitane et la  zambra, qui est le nom d'un genre de flamenco et aussi la dénomination des grottes qui offrent des spectacles de cette musique pendant toute l'année (au début pour les riches, de nos jours pour les suivants de cet art).

Le Sacromonte se situe sur l'extension de la colline de l'Albaycin, en remontant le cours du Darro. S'y trouvent de nombreuses cavernes creusées et aménagées dans la roche (sédimentaire et la terre rouge de Valparaiso), peintes en blanc et en bleu clair pour chasser les moustiques (comme au Maroc).

Les gitans, peuple chassé (et installé) de toutes les parties d'Europe, s'y sont installés depuis les temps médiévaux de l'Andalousie. Ils y organisent la Zambra Gitana, danse andalouse provenant du Moyen-Orient, et qui est devenue le flamenco. L'origine de ce peuple nomade s'étend, selon les théories, depuis l'Égypte egiptien_giptien_gitan, et l'Inde par leur langue cale, qui garde une grande similitude avec l'ourdou.

L'environnement culturel propre à cette zone fait l'objet d'une protection, par l'intermédiaire du centro de interpretación del Sacromonte. Ce quartier conserve la structure originale, croisée par des sentiers ou vereas (transformation du nom espagnol vereda), celle du milieu verea de enmedio (dont les virages extérieurs sont de miradores ou places aux vues panoramiques, comme  el mirador de la lomilla), la haute  verea alta  et la basse  verea baja. Les grottes qui sont creusées dans cette terre à peine cristallisée, ont subi d'innombrables destructions, la plus importante dans les années 1945, ce qui mena à la vente des terrains et au renforcement intérieur de beaucoup d'entre elles par des voûtes et par des extensions, des grands murs, permettant ainsi l'apparition de balcons, de terrasses et de fenêtres...

Musée Cuevas del Sacromonte

Le quartier de Albaicin

L'Albaicín, colline située sur la rive droite du Darro, projette son visiteur dans un univers unique. Site de l'ancienne cité primitive d’Elvira, avant que les Maures Ziris ne la renomment Grenade, elle hébergeait les artistes qui montaient sur la colline lui faisant face pour édifier les palais de l'Alhambra, pendant les temps permettant son embellissement. Le quartier est aujourd'hui très prisé par les étudiants venus de toute l'Europe.

Les jardins de la Mosquée

Rio Darro

Iglesia Santa Ana

La Catolica

Porte de l'ancienne prison

A travers la ville

Tradition de l'enterrement de vie de garçon ou fille

Samedi, 20 h dans les rues de Grenade...

...1 heure de Flamenco...

25 Avril soirée Zambra (Flamenco gitan)

Quelques images prises par Arlette, pour ma part je tenais le camescope...Bientôt une vidéo...