NOTRE PREMIERE SORTIE !

Du 13 au 15 Septembre.

Nous sommes partis le jeudi 13 septembre 2007 au matin afin d’effectuer notre première balade et ce afin de tester le camping car…Vous imaginez le premier…c’est l’aventure qui commence !

Le but était surtout de constater ce qu’il y manquait, les points faibles, les corrections à y apporter…
Ricard : Il est là ; la cave à vins aussi…le frigo fonctionne bien, sauf que l’on avait oublié les glaçons, mais compte tenu de la température extérieure, ce n’était pas trop grave, le chauffage fonctionne….
Dans les environs de
Monteux (Vaucluse - 84) nous avons trouvé un petit chemin…afin de nous installer pour notre premier déjeuner à bord…uniquement le bruit des oiseaux pour interrompre notre repas…

 

Nous faisons connaissance avec les premiers  inconvénients du camping car…

Où se garer ???


D’où le stationnement sur le parking d’Intermarché (combine-combine) avant une promenade dans Carpentras avec un arrière petit vent frisquet…

Où allons-nous passer notre première nuit d’aventurier ??? Tout simplement dans la montée sud du Ventoux dans la forêt de Cèdres.
Le Vendredi 14, réveil vers 7h30 – ballade de Patou, avec un petit coup de klaxon des gars de la DDE qui montaient faire le nettoyage en haut…
Petit déj, mais là sans les croissants, et pour cause !!!

Puis GO pour l’aventure… la montée du Ventoux.

Bizarre, nous étions les seuls... !!!!  Passage du châlet et du départ des tire-fesses, la barrière était ouverte... roulez petit bolide…enfin très doucement avec le camion…ça monte vachement et le brouillard est de plus en plus épais, puis….

Après le monument en hommage à Tom Simpson, une épingle à cheveux très forte à droite, alors là le camping-car a fait la gueule… moi aussi...Pour une première expérience neige, brouillard et verglas dans une ascension....

il patinait sur la neige. Au même moment, Arlette fabriquait... 1 bon litre d’huile d’Olive !!!...
Reprise de la situation en main par le "Maître" du volant…demi tour savant en souhaitant tout simplement qu’un véhicule descendant du versant Nord….puisse s’arrêter à temps…Un coup de bol, les seuls « cons » matinaux, c’étaient nous…

Nous reprenons donc le même trajet mais en sens inverse… et l’on prend la direction de Vaisons la Romaine. (Stationnement 5 € à distance du village) et bien tant pis pour eux ils ne nous verront pas….du moins cette fois ci…car en découvrant ce qu’est la vie de Camping Cariste…sur le tas, il y a une superbe aire d’accueil…
Nyons – petite halte, nous y retournerons, village super sympa, plein d’emplacements de stationnement pour nous, en plus un centre nautique sympa pour les enfants…

<

Pause déjeuner au bord du « Lez » à proximité de Grignan.
Passage à Montélimar, cette fois encore Arlette n’aura pas de nougat car le stationnement y est impossible, une petite halte pour le goûter au bord du lac de
Le Teil en bordure du Rhône.

La soirée s'avançant nous recherchons une halte pour la nuit…
Baynes 5 km en montant sur une route de plus en plus étroite pour, en arrivant en haut, se trouver dans un cul de sac. Qu’à cela ne tienne, notre camping-car est maniable, savant demi tour… puis redescente…souhaitant que personne ne monte !!!
Tiens, tiens…un bruit bizarre…à l’arrière, immédiatement Arlette paniquée… Elle a cru que nous perdions une roue… mais non simplement le pot d’échappement s’est décroché dans le demi tour tout terrain…

Nous passerons la nuit sur  le port de plaisance de Viviers en bordure du Rhône, une halte CC 4 € la nuit avec électricité et station technique. Nous y repasserons souvent…
Une vue agréable au soleil couchant …

<
Samedi 15 Septembre, retour à la maison…

Le Rhône, la distraction de l'aire de Viviers...