LA CAMARGUE

Du 26 Juin au 2 Juillet

Arlette rêvant de se baigner dans la grande bleue...nous allons faire une petite ballade durant la semaine à venir  en passant par les Baux de Provence et visite de la Camargue

(nous mourrons d'envie de nous faire piquer par les moustiques !!!)

Le 26 nous sommes partis le matin en direction de St Rémy et des Baux de Provence avec juste un passage...car le stationnement est quasiment impossible  dans tous ces lieux.



Mais le but de ce séjour pour Arlette…la plage, la plage, le soleil, le soleil… Moi n'aimant l'eau que dans le Pastis !

Première halte, première bronzette sur la plage Napoléon de Port St Louis.


 

 

Passage du Bac (c'est la période...) à Barcarin pour aller d'une rive à l'autre du Grand Rhône. 


Ce soir nous passerons la nuit installé sur la plage des Salins de Giraud, la célèbre plage de piemanson ou évidemment nous n'irions jamais en Juillet, Août !!!mais nous ne sommes  pas les seuls…une bonne centaine de CC mais espacés d’une manière raisonnable.

N 43.347929 - E 4.783972
N 43.347929 - E 4.783972

Vendredi 27 au saut du lit,  Arlette est toujours surprise quand on la prend en photo, surtout le matin pendant qu'elle prépare le petit déjeuner.

Nous avons quitté notre plage des Salins après le repas ce midi (pas un poil d’ombre) mais un mistral absolument épouvantable.

Nous  longeons  les marais salins

Ce soir nous nous installons pour avoir l’électricité  dans le camping ayant une zone spéciale  CC aux Saintes Marie de la Mer et première chose pour Arlette foncer à la plage...

Depuis l'auvent de "Bubu" nous profitons d'une vue très dégagée sur l'Eglise des Ste Marie.

 

On ne se croirait pas à deux jours du début Juillet, il n'y a pas encore grand monde.

 

Quoique de l'autre côté de la route pour a peu près le même prix les CC sont entassés les uns sur les autres ! Ceux qui connaissent les Saintes Maries savent de quoi je parle.

C' est accueillant comme village...
On fait un point : 35° dehors...idem dans le camping car, heureusement qu'il y un petit vent qui permet de respirer...

Au cœur de la Camargue et du royaume des chevaux...une église extraordinaire avec un clocher fantastique.

Et particularité on peut monter sur son toit et de là une vision fabuleuse.

Sur le chemin du retour nous nous arrêtons dans un point d’accueil France Passion, en retrait de la route au calme pour la nuit, pensions nous…Mais dès la nuit tombée un très beau Paon de la ferme n'a pas arrêté de gueuler...(au fait on dit comment le cri du paon?).

Certes, ils ont perturbés notre sommeil la nuit dernière, mais ils étaient tellement beaux ce couple de paon dans cet espace de verdure ou nous étions, peut on leur en vouloir ?