l'article du Dauphiné Libéré
l'article du Dauphiné Libéré
En cliquant sur la photo du groupe vous accédez au diaporama de l'office de tourisme.
En cliquant sur la photo du groupe vous accédez au diaporama de l'office de tourisme.

La météo du week end ? Celle annoncée...Mistral et froid glacial

 

 

Nous avons donc passé le week end du Vendredi 25 début d’après midi jusqu’au Dimanche 27 milieu d’après midi, à la 5 éme Fête du Camping Car de Montélimar.

Première question déjà que je me pose pourquoi choisir systématiquement des week end pour ce genre de manifestations ? Sauf par exemple pour les fêtes locales importantes.

 

La totalité des participants étant du 3éme âge parfois même bien dépassé, préfèrerais j’en suis persuadé visiter une ville avec possibilité par exemple d’emprunter des transports en communs, lorsque rien n’est prévu par l’organisateur, mais prenez le cas de Montélimar pas de bus urbain le dimanche…Tiens donc, c’est écolo comme système.



Et les organisateurs devraient en tenir compte de la distance aire camping car – office de tourisme distant de 800 mètres ce n’est pas grand-chose me direz vous mais 4 fois dans la journée plus le reste…pour beaucoup c’est beaucoup…

Le dimanche matin faire 3 km 600 aller- retour à pied mais diable pour faire quoi ?

Ce dimanche il y avait le salon de la gastronomie et oui encore un, ce genre de foire commerciale à entrée payante que l’on trouve dans toutes les grandes villes le mois précédent les fêtes de fin d’année

 

Ce genre de manifestation avait déjà justifié de ma part un « Coup de Gueule »

Donc activité du Dimanche matin mettons joyeusement un trait dessus, car au préalable la gentille hôtesse de l’OT est venue nous tirer du lit pour être prêt à 9 h 15 vous imaginez rendez vous un dimanche matin à pareille heure sans même apporter les croissants…car à 9 h 30 était prévu au programme la visite d’une des plus ancienne fabrique de nougat de la ville « le Rucher d’Or » Il doit être âgé et sourd le patron car il a oublié d’entendre sonner son réveil …et c’est ce que l’on appelle une panne d’oreiller… !!!

 

Et nous dans le froid pour rien…mais soyons tolérant devant l’embarras mal contenue des charmantes hôtesses de l’office de tourisme

 

L’après midi le palais du bonbon et du nougat à très largement compensé l’incompétence du premier en nous organisant en catastrophe la visite de la fabrique du nougat en rappelant son « nougatier » qui lui avait pourtant bien droit à son dimanche…

Que voulez vous dans ce pays il y en a qui veulent travailler et développer le tourisme et d’autres qui vivent sur leur acquis…

En allant à Montélimar chercher du nougat faites le bon choix à la sortie sur la route de Valence et en plus il y a une immense esplanade réservée pour nous.

 

Jean Jacques, - : Que penses-tu de cette fête malgré les petits couacs…


 

 

Une directrice qui se met en quatre soutenue par ses stagiaires pour tenter de vous rendre le séjour le plus agréable possible nous en avons une très bonne vision dans la vidéo…Juste une petite surprise même pas la correction du Maire de Montélimar à trouver un instant pour nous dire bonjour et nous accueillir dans sa ville…

Cette année c’était la 5eme et l’on sentait un réel essoufflement, pensons à ceux qui sont déjà venu 3 fois…Montélimar n’a pas suffisamment de richesses à montrer et à développer pour un changement de programme à chaque fois.

 


 

Cela se fait sentir sur le nombre de participants une trentaine de véhicule l’an dernier contre une vingtaine cette année…La période est hors période touristique mais peut être un peu trop car avec le Mistral et le froid ce n’était pas le moment de s’installer à la terrasse d’un café.

L’organisation songe très sérieusement à une autre date pour la 6 eme fête pourquoi pas au printemps mais aussi un programme différent.


Voilà très certainement une excellente suggestion.

Nous garderons un très bon souvenir de la soirée Buffet surprise avec un excellent groupe musical Gipsy.

  1. Mais aussi dans la journée la découverte du domaine d’Eyguebelle à faire et à voir, ainsi que la visite du musée de la truffe à St Paul les trois châteaux…mais un cours magistral de quasiment 1 h sur la truffe un peu longué surtout que dans ce charmant village il y a une magnifique cathédrale que nous n’avons même pas eu le loisir de voir dommage.