désert espagnol de Bardenas

Jeudi 7 Mai

Alès - El Masnou

(N° 24623)

 

Carretera N II - Camping Masnou **

08320 EL MASNOU (Barcelona)

 

Latitude : (Nord) 41.47526°  - Longitude : (Est) 2.3039° 

 

Tarif : 2016

C-C : 7,70 à 14,85 €

Personne + 10 ans : 7,70 €

Enfant 3 à 10 ans : 6,05 €

Électricité : 6,05 €

Type de borne : Plateforme

Services :

Accès handicapés

Bar avec wifi

Restaurant

Supérette

Lave-linge

Piscine

Autres informations :

Ouvert à l'année

120 emplacements

Tél + 34(0)935 551 503

@mail - Site internet


Vendredi 8 Mai

Barcelone

Samedi 9 Mai

Barcelone

Dimanche 10 Mai

Barcelone


Lundi 11 Mai

Lerida

(N° 30141)

 

Crta N-Ila, km 456  -  25194 LLEIDA (Catalogne)

 

Latitude : (Nord) 41.5894°  Longitude : (Est) 0.5758° 

 

Tarif : 2018

Stationnement, services : 8 €

Electricité : 2 €

Type de borne : Plateforme

Services :

Vente, entretien de campings cars, vente accessoires 

Calme, très bien pour une nuit.


Mardi 12 Mai

Lérida

UN VOYAGE PAS COMME LES AUTRES !

Bienvenue à bord du train ! Vous avez pris place dans la Garrafeta, une locomotive à vapeur (modèle 282f-0421). Vous êtes confortablement installé ? Alors vous n’avez plus qu’à vous laisser porter et à contempler les bassins naturels de Sant Llorenç de Montgai, Camarasa, Terradets ou Sant Antoni…

Si vous êtes un amoureux de la nature, il y a fort à parier que ce voyage en train résonnera en vous comme un pur moment de bonheur. Ce parcours nostalgique vous transporte dans le temps et vous offre des panoramas d’exception ! Ce voyage unique et original à la fois sur les Terres de Lleida vous conduit jusqu’aux lacs des Pyrénées : en sortant du Segrià, traversant la Noguera et le Montsec et en arrivant au Pallars Jussà. Alors le seul mot d’ordre : profitez de l’instant !

L’ITINÉRAIRE HISTORIQUE DU TRAIN DES LACS

À l’origine, cette ligne de chemin de fer reliait la ville de Lleida à celle de Pobla de Segur et permettait de se rendre jusqu’à Saint-Girons, commune française en Ariège. En 1924, le tronçon Lleida-Balaguer est inauguré qui est d’ailleurs aujourd’hui le plus fréquenté du parcours.

La Renfe (Réseau National des Chemins de Fer Espagnols) poursuit les travaux jusqu’à arriver à Cellers en 1949, Tremp en 1950 et enfin La Pobla de Segur en 1951. Près d’un demi-siècle plus tard, en 2005, la Ferrocarrils de la Generalitat de Catalunya devient propriétaire de la ligne et en rénove le tracé.

UN TRACÉ RICHE EN DÉCOUVERTES

De Lleida à Balaguer, la voie de chemin de fer longe la rive droite du fleuve Sègre, à travers une plaine fertile garnie d’arbres fruitiers. Un peu plus loin, le train suit le cours de la rivière Noguera Pallaresa qui l’accompagne jusqu’à la fin du trajet, traversant des barrages et des cordillères montagneuses comme la chaîne de Montsec. Votre trajet dure moins de deux heures, mais suffit pour profiter d’une multitude de paysages déroulant par la fenêtre des wagons. Et vous voilà arrivés : bienvenue à la Pobla de Segur, le terminus.

Bon à savoir

Pour réserver votre place à bord, rendez-vous par ici :    http://www.trendelsllacs.cat/fr/reservations

 

En plus de la beauté du parcours du Train des Lacs, vous aurez le droit à un accueil des plus chaleureux à bord ! Vous comprendrez vite que le spectacle est aussi dans les wagons puisque des troupes de théâtres sont présentes tout au long du trajet.

Pour les gourmands, un petit panier garni vous est offert, composé de gourmandises typiques des Terres de Lleida : un vrai délice qui fera le bonheur de vos papilles !

 

Bon à savoir

Dates des départs :

·         Mai : 5, 12, 19 et 26

·         Juin : 2, 9, 16, 23 et 30

·        

Horaires et tarifs :

·         Départ de Lleida à 10h40 et arrivée à 12h35 à la Pobla de Segur.

·         Retour de la Pobla de Segur à 17h30.

·         Tarifs aller/retour : 31 euros par adulte depuis Lleida

Mercredi 13 Mai

Lérida ou Lleida

Lleida est une ville dont l'intérêt historique est indéniable : étape du chemin de Compostelle, la ville offre de nombreux attraits mais sa région aussi

Elle est connue comme la ville aux deux cathédrales, l'ancienne datant du XIIème siècle ayant été transformé en garnison militaire au XVIIIème siècle, est devenue un musée.

Au centre de la plaine fertile qui s'étend autour du Segre, se dresse Lérida, une ville qui a accueilli plusieurs cultures au cours de son histoire. Dans la vielle ville, sur une colline, nous trouvons la vieille cathédrale, ou « Seu Vella », l'emblème de cette localité. 

Occupant une position privilégiée, cette enclave fertile a accueilli tout d'abord les Ilergètes ibères au Ve s. av. J.- C. Cette peuplade fut à l'origine de cette ville, qui passa ensuite sous la domination romaine, portant alors le nom de « Llerda ».La colline était alors, et le reste encore, au centre de Lérida. Elle conserve les restes des constructions réalisées par les différentes peuplades qui s'y sont installées. La vieille cathédrale, ou Seu Vella, est le principal édifice sur la colline. La construction de cet ouvrage de style à la fois roman et gothique commença au début du XIIIe siècle. Elle se distingue par un plan totalement différent des canons de l'époque, le cloître étant situé sur la partie frontale de l'édifice.À quelques mètres de l'ancienne enceinte entourant la cathédrale, on trouve les ruines de l'ancienne muraille qui jadis entourait la ville ainsi que quelques pans de mur de la Zuda, une forteresse arabe du IXe siècle.Le reste de la vieille ville de Lérida conserve quelques coins pittoresques, comme la plaza de la Paeria, sur laquelle se dresse la mairie, un parfait exemple de construction romane du XIIIe siècle.Quant à la plaza de la Catedral, elle possède deux édifices intéressants : la nouvelle cathédrale, ou Seu Nova, construite en style néoclassique au XVIIIe s., et l'Hospital de Santa María, ancien couvent où l'on peut admirer un joli patio intérieur construit en style gothique flamboyant.Les autres édifices dignes d'intérêt sont : le Casino principal, une construction du dix-neuvième siècle, le palais épiscopal et l'église de Sant Llorenç (XIIIe s.), de style roman avec de nombreux ajouts de art gothique.Lérida est une ville où l'on peut réaliser une foule d'activités, comme par exemple faire ses courses dans les rues commerçantes de Sant Antoni ou Carrer Major, se promener tranquillement sur les rives du Segre ou le long de la Rambla de Ferrán, une longue avenue bordée d'arbres.

Seu Vella

L'actuelle cathédrale de Lérida est considérée comme la première construction de style néoclassique de Catalogne. Elle contient encore des influences du baroque avancé et de l'académisme français.

Œuvre de Pedro Martín Cermeño dont les principaux travaux ont été dirigés par Francisco Sabatini, architecte italien installé à la cour d'Espagne, il s'agit d'un édifice de grandes dimensions à l'aspect plutôt austère, réalisé en pierres aux tons grisâtres.Le temple compte trois nefs recouvertes de voûtes en plein cintre reposant sur des piliers à pilastres adossés d'ordre corinthien, et des contreforts entre les chapelles latérales. Il possède également un déambulatoire et un transept. Un escalier permet d'accéder au temple depuis la façade principale, présidée par un gigantesque blason sculpté représentant les armes de la maison de Bourbon.Ses trois portiques en plein cintre sont encadrés d'éléments néoclassiques – demi-colonnes, chapiteaux, frises et trois grilles. Il possède également deux tours-clochers latérales unies par une terrasse à balustrade.

 

Le palais de la Paeria, qui héberge les bureaux de la mairie de Lérida depuis 1383, est l'un des édifices les plus significatifs de l'architecture civile gothique de Catalogne.

Datant du XIIIe, il a fait l'objet de plusieurs travaux de rénovation. Les plus importants sont ceux réalisés sur deux de ses façades. Celle de la Plaça de la Paeria, de style néo-médiéval, est l'œuvre de Ramon Argilés (1927), tandis que celle de derrière, néoclassique, est signée Agapit Lamarca (1868).L'édifice s'agence autour d'une cour centrale au plan carré, avec des galeries à arc en plein cintre au rez-de-chaussée et des fenêtres trifores à l'étage, également en plein cintre, que l'on retrouve encore sur la façade.L'une de ses salles abrite le retable provenant de l'ancienne chapelle, œuvre de Jaume Ferrer (milieu du XVe). Au sous-sol, formé d'arcs brisés, il est possible de contempler les vestiges archéologiques d'une construction rectangulaire d'époque romaine et de bains arabes (IXe-Xe).

Horaires

·         De Lundi au Samedi

De 11:00 à 14:00De 17:00 à 20:00

·         Jours fériésDe 11:00 à 14:00

CHÂTEAU DE GARDENY

Cette enceinte fortifiée, très bien conservée et restaurée, est en outre un rare exemple de construction militaire de l'ordre du Temple implantée à l'écart de tout autre ancien édifice.

L'ensemble de Gardeny, construit par l'ordre monastique et militaire des Templiers n'utilise donc aucune structure antérieure. Ceci nous permet de contempler aujourd'hui la structure d'un château inspiré de l'architecture occitane de l'époque.Ses trois corps principaux datent du milieu du XIIe siècle. La muraille, profondément modifiée aux XVIIe et XVIIIe, incorpore la tour-donjon dont le premier étage faisait office d'entrepôt et le second de résidence des moines de l'ordre du Temple. C'est autour de cette construction que furent ensuite réalisées les différentes annexes.L'église Santa María, de facture romane (seconde moitié du XIIe) et caractérisée par une nef au plan rectangulaire, une voûte en berceau brisé et une abside polygonale, fut complétée au XIIIe par deux chapelles latérales en guise de déambulatoire-presbyterium, dans lesquelles des fragments de fresque ont été découverts.

·         Du 01 mars au 23 juin

·         De Samedi au Dimanche

Jours fériés

De 10:00 à 13:30

 

À ne pas rater

 

  • l'ancien hôpital Santa Maria,
  • la Chapelle San Jaume,
  • les églises Sant Martí et Sant Llorenc,
  • la promenade moderniste dans le centre de Lleida,
  • Le musée de la ville,
  • le Centre d'art de la Panera,
  • le Musée Jaume Morera,
  • le Musée de l'eau,
  • le Musée de l'autobile Roda Roda

 

sont les lieux les plus emblématiques de Lleida. 


Jeudi 14 Mai

Sarragosse

(N° 31582)

 

Calle Poeta Luciano Gracia

50018 ZARAGOZA

 

Latitude : (Nord) 41.68324°  Longitude : (Ouest) -0.89025° 

Tarif : Gratuit

Services :

A proximité de la ligne de tramway pour le centre ville

Autres informations :

36 emplacements 


Vendredi 15 Mai

Sarragosse

l'une des principales villes d'Espagne. La capitale de la région d'Aragon, située sur les bords de l'Èbre, se trouve à mi-chemin entre Madrid et Barcelone. Les raisons pour découvrir cette ville ouverte et hospitalière ne manquent pas. À noter !

2 000 ans d'histoire. Ses rues abritent un impressionnant patrimoine monumental. Les Romains, les musulmans, les juifs et les chrétiens y ont laissé leur empreinte.

Vous pourrez voir

  • les ruines d’un théâtre romain,
  • le palais de la Aljafería,
  • des églises de style mudéjar classées au patrimoine de l’humanité par l'Unesco,
  • des joyaux du baroque
  • comme la basilique Nuestra Señora del Pilar,
  • les œuvres du génial Francisco Goya, etc.

Mentionnons également l’enceinte de l’Expo 2008. Si vous aimez l'art, Saragosse est la destination qu'il vous faut.

Loisirs : des propositions variées. Théâtres, cinémas, expositions, concerts, festivals, foires… À Saragosse, un agenda spectaculaire vous attend toute l'année. Sa vie culturelle est intense. Venez le constater dans ses rues, ou dans des salles telles que l'auditorium, le théâtre principal ou le palais des congrès d'Aragon. Toutes les tendances artistiques sont représentées dans cette ville.

Une gastronomie savoureuse. Dégustez les plats typiques de la région et bien entendu, participez à l'une des grandes traditions de la ville, faire la tournée des tapas : de petites créations culinaires qui font les délices de tous.

Une grande ville pour faire des achats. Saragosse possède de très nombreux commerces pour tous les goûts. Depuis les zones piétonnes jusqu'aux grands centres commerciaux, en passant par les marchés en plein air. Flânez dans ses rues, et imprégnez-vous du mouvement et de la vitalité qui les caractérisent.

Animation nocturne Vivez Saragosse la nuit. Les bars, discothèques, pubs et terrasses ouvrent leurs portes jusque très tard dans la nuit. La diversion est garantie, dans cette ville aux nuits fascinantes, quelle que soit la saison. Vous le constaterez vous-même en fréquentant ses zones les plus animées. Vous voudrez recommencer, c'est sûr.

Esprit festif. Saragosse est une ville toujours très encline à faire la fête. Vous pourrez le constater, par exemple, pendant la Semaine Sainte, dont les processions attirent plus de cent mille visiteurs chaque année. Mais aussi et surtout pendant les fêtes du Pilar, en octobre. Participez à cet événement pendant lequel les rues débordent de joie et de bonne humeur : vachettes, concerts, sport, défilés religieux, folklore régional, etc.

Le plaisir de se promener. Se promener dans Saragosse est une tradition et un luxe à la portée de tous. Habillez-vous confortablement et parcourez ses rues ; la ville, aux distances relativement courtes, est une invitation permanente à la promenade, à travers ses boulevards, ses avenues et ses zones piétonnes. C'est aussi la meilleure façon d'admirer son patrimoine monumental.

Basilique Nuestra Senora Del Pilar

Temple baroque de la Vierge du Pilar

C'est un joyau de l'art baroque. Il fut construit entre le XVIIe et le XVIIIe siècle. A l'intérieur, il faut remarquer la Sainte-Chapelle, œuvre de Ventura Rodríguez, qui abrite l'image de la Vierge du Pilar. Le grand retable en albâtre et le coro renaissance, sont également d'un grand intérêt. La basilique est classé Monument National. Avec la cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle, la basilique du Pilar est l'une des destinations spirituelles les plus importantes d'Espagne.C’est aussi un centre artistique de tout premier ordre, rassemblant des œuvres de grande valeur et appartenant à différentes époques. Les fresques de Goya, dans le coreto (chœur) et la coupole « Regina Martyrum », sont dignes de mention.

 

Site Internet

Palais de l'Aljaferia

 

Un palais arabe au cœur de Saragosse.

Il fut construit pour servir de lieu de loisirs. Mais il eut aussi une fonction défensive.

C'est un château-palais arabe du XIe siècle. Il conserve des vestiges de son enceinte fortifiée. Ce palais est de plan quadrangulaire, avec de grosses tours rondes, hormis l'une d'elle, connue sous le nom de Grosse tour du Troubadour (Torreón del Trovador) dont le plan est rectangulaire. Les pièces se répartissent autour d'un patio à ciel ouvert. Leurs plafonds à caissons et les ornementations en stuc en font tout leur charme. Il est actuellement le siège du Parlement d'Aragon.

Lonja de Saragosse

 

http://www.zaragoza.es/ciudad/museos/es/salas/lonja.htm

www.zaragoza.es/turismo/

Tél.:+34 976397239

 

DESCRIPTION

Superbe haut lieu du commerce.

C'est le plus haut représentant de la Renaissance aragonaise.

Elle fut construite au XVI<sup>e</sup>, à la demande de Don Hernando de Aragón, suivant un projet de Juan de Sariñena. Il prétendait doter la ville d'un lieu public civil où les marchands puissent effectuer leurs transactions commerciales, sans avoir recours pour cela à la cathédrale et aux églises. Le bâtiment, de forme rectangulaire, fut construit en briques. Il sert aujourd'hui de salle d'exposition pour la mairie de Saragosse.

·         Construction:Halle

·         Période artistique:Renaissance

·         Période historique:XVIe siècle

Site Internet- Fermé le Lundi

Église Santa Engracia

Sépulcres paléochrétiens.

Cette église est le seul élément encore debout du monastère hiéronymite de Santa Engracia.

Sa façade plateresque est flanquée de colonnes à balustres. Sa crypte a été restaurée récemment et vous pourrez voir les reliques des martyrs et des sépulcres paléochrétiens du IVe siècle.

Site Internet

Cathédrale San Salvador

 

Le nombre et la variété de ses styles architecturaux reflètent les diverses transformations de ce monument.

Au Ier siècle av. J.-C., un temple se dressait déjà au même emplacement, appelé San Vicente à l’époque wisigothique. Une mosquée prit ensuite sa place. Mais c’est au XIIe siècle que le premier temple chrétien a été édifié sur les vestiges des constructions précédentes. On remarquera son orientation nord, et non est comme le voulait la tradition de l’époque, pour éviter de coïncider avec la direction des prières musulmanes vers La Mecque. Le temple a ensuite subi de nombreuses transformations. La Seo rassemble ainsi les styles gothique, mudéjar, Renaissance et baroque. La porte principale par exemple, datée du XVIIIe siècle, répond au style baroque. À l’intérieur, le trésor de la cathédrale, avec ses célèbres tapisseries, peut être visité.

Site Internet


Samedi 16 Mai

Tudela

(N° 28861)

 

Avenida de la Argentina 20  Parking Argentina

31500 TUDELA (Navarre)

 

Latitude : (Nord) 42.05853°  Longitude : (Ouest) -1.61197° 

 

Tarif : Gratuit

Type de borne : Plateforme

Services :

La vidange des eaux grises doit se faire avec un seau,

pas évacuation au sol

Autres informations :

10 emplacements matérialisés au sol

Stationnement limité à 72 h


Seconde ville de Navarre en extension et en importance, c’est une ville riche en histoire et culture. Sachez que c’est l’une des villes d’origine islamique les plus importantes d’Espagne et d’Europe (ça se voit aux monuments et à l’architecture). 

Ne manquez pas la cathédrale de Santa Maria, joyau de la ville. Construite vers 1180 sur les restes d’une ancienne mosquée, elle a été classée monument national en 1884.

À Tudela, vous pourrez également observer la Chapelle de Santa Ana et le Musée Diocésain installé dans le palais Decanal.

Les églises :

  • de San Jorge,
  • du Carmen,
  • de San Nicolás de Bari
  • la Magdalena. 

Listons aussi les

  • chapelles de la Virgen
  • la Cabeza et de Santa Cruz,
  • la statue du Sagrado Corazón qui au passage, offre une belle vue sur la ville de Tudela !

Passage obligatoire aussi : la place des Fueros. En effet, jonction entre la vieille cité et la ville moderne, cette place constitue l’un des points de réunion favoris des habitants de Tudela. 


Dimanche 17 Mai

Arguedas

(N° 23971)

 

Calle Val

31513 ARGUEDAS

 

Latitude : (Nord) 42.17356° Longitude : (Ouest) -1.59158°

 

Tarif : 2017

Stationnement gratuit

Eau : 2 €

Jetons à acheter au bar Plaza de los Fueros

Type de borne : EURO-RELAIS

 

Services :

Autres informations :

Ouvert toute l'année

16 emplacements délimitées au sol sur gravier

Stationnement limité 48 h

Face aux falaises et aux anciennes habitations troglodytes, à côté du cimetière


Ce gros bourg situé dans la Ribera de Navarre constitue l'une des portes d'entrée au Parc Naturel et Réserve de la Biosphère des Bardenas Reales. La commune accueille également le plus grand parc de loisirs en famille de la péninsule ibérique, le Parc d'aventure et de loisirs Sendaviva. Ne manquez pas non plus la visite des Grottes d'Arguedas, ces habitations troglodytes où ont vécu au XIXe et XXe siècle ceux qui ne pouvaient pas se permettre d'avoir une maison.

 

Dans le quartier historique, les monuments à voir sont

  • l'église San Esteban (XVIe - XVIIe s.),
  • la chapelle San Miguel (XVIe s.)
  • la basilique gothique-renaissance de Nuestra Señora del Yugo (XVIIe s.).

Et en ce qui concerne les monuments civils, n'oubliez pas

  • l'Hôtel de ville (XVIe - XVIIIe s.)
  • la Casa Muruzábal (XVIIIe s.).

Lundi 18  Mai

Désert espagnol de Bardenas

Mardi 19  Mai

Désert espagnol de Bardenas


Mercredi 20  Mai

Monastère de San Juan de la Pena

L'histoire entre les murs

Le monastère se compose de deux constructions : le « monasterio nuevo » (nouveau monastère) datant du XVIIe siècle et de style baroque, et le « monasterio viejo » (vieux monastère), du Xe siècle, de style roman.

Le monastère fut construit au Xe siècle sur l'emplacement d'un ermitage. L'église basse (« Iglesia Baja ») de style mozarabe, fut le premier édifice construit. Celle-ci fut consacrée en 920. Sanche le Grand de Navarre fonda un nouveau centre en 1025. Une nouvelle église, de style roman, fut construite. La chapelle de San Victorián fut construite au XVe siècle. Suite à un incendie survenu au XVIIe siècle, on dut reconstruire le monastère, en adoptant cette fois le style baroque. Toutefois, c'est bien le splendide cloître roman qui attire les visiteurs.

Huesca

(N° 29750)

Calle Ing Pano

22004 HUESCA

 

Latitude : (Nord) 42.13524° - Longitude : (Ouest) -0.41944° 

Tarif : Gratuit

Type de borne : Artisanale

 

Services :

Proche du centre


Cette province d’Aragon est située dans le nord-est de l’Espagne. L’un de ses grands attraits est la zone montagneuse des Pyrénées, qui en fait une région idéale pour faire du ski en hiver – elle compte à cet effet de grandes stations comme Candanchú ou Formigal – et pratiquer les sports d'aventure au printemps ou à l'automne. Le milieu naturel de Huesca donne lieu à des espaces comme le parc national d’Ordesa y Monte Perdido, classé au patrimoine de l’humanité par l’UNESCO.Dans le domaine culturel, la présence de nombreux témoignages d’art roman et le précieux patrimoine artistique de municipalités comme Jaca, Barbastro, San Juan de la Peña, Montañana ou encore la vieille ville de sa capitale, Huesca, sont dignes de mention. Cette région fait également partie du chemin de Saint-Jacques, classé au patrimoine de l’humanité par l’UNESCO.La gastronomie, quant à elle, est fièrement représentée par les crus de la Route du vin du Somontano et des plats comme le poulet al chilindrón ou les farinetas.

Cathédrale du Huesca

 

 

Sur les vestiges de la mosquée Misleide.

Située dans la vieille ville, la cathédrale fut construite entre les XIIIe et XVIe siècles.

Le roi Jacques Ier lança sa construction sur les vestiges de la mosquée Misleide, à la fin du XIIIe siècle. De style gothique, elle possède trois nefs pourvues de chapelles latérales. Le portail représente les apôtres, sculptés dans la pierre.

Site Internet


Jeudi 21 Mai

La Seu d'Urgell

(N° 7187)

Avinguda del Cami Ral de Cerdanya

25700 LA SEU D'URGELL 

 

Latitude : (Nord) 42.35919°  - Longitude : (Est) 1.46439° 

Tarif : 2017

Stationnement : gratuit

Eau : 2 €/100 L

Électricité : 1 €/2 h

Type de borne : Plateforme

 

Services :

A 100 m de l'ancien centre de la ville

Autres informations :

9 emplacements sur grand parking VL

Aire fermée deux fois l'an, le troisième week-end d'octobre, foire de Saint Ermengol et le dernier week-end du mois d'août Festa Major


Nichée au confluent de la Valira et du Sègre et dominée au sud-est par la spectaculaire sierra de Cadí, la Seu d’Urgell est la ville la plus importante du nord de la province de Lérida.Son monument le plus intéressant est la cathédrale, bel exemple de style roman à tendance italienne de Catalogne, des XIe et XIIe siècles. À noter également, l'église romane Sant Miquel, du XIe siècle, celle de la Sagrada Familia, la Casa de la Ciudad, du XVe siècle, ainsi qu'un Musée diocésain, qui expose quelques pièces notables de la peinture et de la sculpture médiévales. La vieille ville, constituée de belles rues à arcades et de vieilles demeures, abrite le couvent Sant Domingo, transformé en Parador (grand hôtel) de tourisme.

Cathédrale de la Seu d'Urgell

 

 

L'un des joyaux du roman pyrénéen

La cathédrale est un exemple du roman catalan, avec des influences lombardes visibles à l'extérieur.

C'est l'évêque saint Ermengol qui commença les travaux de la cathédrale romane au XIe siècle. Mais un demi-siècle plus tard, elle fut détruite pour construire l'édifice qui est parvenu jusqu'à nos jours. L'ouvrage fut achevé en 1183. Son style roman typique montre des influences lombardes sur la décoration extérieure. Elle possède un plan basilical à trois nefs avec un transept à cinq absides. Trois portails ornent sa façade. Les chapiteaux du cloître sont décorés de motifs végétaux et de figures humaines. Le coro, les grilles, les vitraux et les retables sont du XVe siècle, mais on rencontre également plusieurs éléments baroques du XVIIIe. Le musée diocésain permet d'admirer le Commentaire de l'Apocalypse, manuscrit enluminé mozarabe datant du début du Xe siècle.

Site Internet

Tél.:+34 973353242

Musée Diocésain de la cathédrale de la Seu D'Urgell

 

 

Le musée occupe l'ancienne Maison du Décanat, tout près de la cathédrale, et il offre une magnifique collection d'objets d'art, allant du Xe siècle jusqu'au XVIIIe siècle, constituée de peintures, de sculptures et de sculptures sur bois, de pièces d'orfèvrerie, de codex, de tissus, d'ornements liturgiques... Le musée dispose aussi de salles d'expositions temporaires et d'expositions multimédia.

·         Appellation:Musée diocésain

·         Période artistique:Roman

Site internet


Vendredi 22 Mai

Céret

CAMPING MUNICIPAL LE BOSQUET DE NOGAREDE

66400 Ceret, Pyrénées-Orientales

134 emplacements disponibles 

42.484366, 2.758659

Ouverture et réservation

Camping : du 01/04 au 30/10

Contacter le camping

Tel : 04 68 87 26 72 


Samedi 23 Mai

Céret

La fête des cerises


Dimanche 24Mai

Céret

La fête des cerises



Lundi 25 Mai

Alès

Le retour