Lérida ou Lleida

Vendredi  29 Avril

(N° 30141)

Crta N-Ila, km 456  -  25194 LLEIDA (Catalogne)

 

Latitude : (Nord) 41.5894°  Longitude : (Est) 0.5758° 

Tarif : 2022

Stationnement, services : 10€

Electricité : 2 €

Type de borne : Plateforme

Vente, entretien de campings cars, vente accessoires 

Calme, très bien pour une nuit.

Oui, nous offrons un espace pour passer la nuit.

Nous avons l'électricité, le remplissage d'eau propre et la vidange d'eau sale.

Vous ne pouvez pas utiliser les toilettes publiques.

Avant de venir, appelez ces numéros

621 25 37 65/621 25 38 20.

Services :

 


Aire très calme mais comme le portail d'accès correspond aux horaires du concessionnaire...il faut s'adapter en semaine de 7 à 13 heures...puis de 16 à 19 heures après c'est....prison !

Ce samedi matin je voulais partir vers 9 h mais leurs horaires le samedi 10 h à 13 h.....

Lleida est une ville dont l'intérêt historique est indéniable : étape du chemin de Compostelle, la ville offre de nombreux attraits mais sa région aussi

Elle est connue comme la ville aux deux cathédrales, l'ancienne datant du XIIème siècle ayant été transformé en garnison militaire au XVIIIème siècle, est devenue un musée.

Au centre de la plaine fertile qui s'étend autour du Segre, se dresse Lérida, une ville qui a accueilli plusieurs cultures au cours de son histoire. Dans la vielle ville, sur une colline, nous trouvons la vieille cathédrale, ou « Seu Vella », l'emblème de cette localité. 

Occupant une position privilégiée, cette enclave fertile a accueilli tout d'abord les Ilergètes ibères au Ve s. av. J.- C. Cette peuplade fut à l'origine de cette ville, qui passa ensuite sous la domination romaine, portant alors le nom de « Llerda ».

 

La colline était alors, et le reste encore, au centre de Lérida. Elle conserve les restes des constructions réalisées par les différentes peuplades qui s'y sont installées. La vieille cathédrale, ou Seu Vella, est le principal édifice sur la colline.

La construction de cet ouvrage de style à la fois roman et gothique commença au début du XIIIe siècle. Elle se distingue par un plan totalement différent des canons de l'époque, le cloître étant situé sur la partie frontale de l'édifice.

À quelques mètres de l'ancienne enceinte entourant la cathédrale, on trouve les ruines de l'ancienne muraille qui jadis entourait la ville ainsi que quelques pans de mur de la Zuda, une forteresse arabe du IXe siècle.

Le reste de la vieille ville de Lérida conserve quelques coins pittoresques, comme la plaza de la Paeria, sur laquelle se dresse la mairie, un parfait exemple de construction romane du XIIIe siècle.

Quant à la plaza de la Catedral, elle possède deux édifices intéressants : la nouvelle cathédrale, ou Seu Nova, construite en style néoclassique au XVIIIe s., et l'Hospital de Santa María, ancien couvent où l'on peut admirer un joli patio intérieur construit en style gothique flamboyant.

Les autres édifices dignes d'intérêt sont : le Casino principal, une construction du dix-neuvième siècle, le palais épiscopal et l'église de Sant Llorenç (XIIIe s.), de style roman avec de nombreux ajouts de art gothique.

Seu Vella

L'actuelle cathédrale de Lérida est considérée comme la première construction de style néoclassique de Catalogne. Elle contient encore des influences du baroque avancé et de l'académisme français.

Œuvre de Pedro Martín Cermeño dont les principaux travaux ont été dirigés par Francisco Sabatini, architecte italien installé à la cour d'Espagne, il s'agit d'un édifice de grandes dimensions à l'aspect plutôt austère, réalisé en pierres aux tons grisâtres.Le temple compte trois nefs recouvertes de voûtes en plein cintre reposant sur des piliers à pilastres adossés d'ordre corinthien, et des contreforts entre les chapelles latérales. Il possède également un déambulatoire et un transept. Un escalier permet d'accéder au temple depuis la façade principale, présidée par un gigantesque blason sculpté représentant les armes de la maison de Bourbon.Ses trois portiques en plein cintre sont encadrés d'éléments néoclassiques – demi-colonnes, chapiteaux, frises et trois grilles. Il possède également deux tours-clochers latérales unies par une terrasse à balustrade.

Le cloître


La Cathédrale Nueva

Construite au XVIIIe siècle, la « nouvelle » cathédrale est un bâtiment de style baroque, avec une certaine tendance au classicisme français. Le temple abrite une représentation de la Vierge de Montserrat, sainte patronne de la Catalogne, une œuvre signée Josep Obiols.

Le palais de la Paeria

qui héberge les bureaux de la mairie de Lérida depuis 1383, est l'un des édifices les plus significatifs de l'architecture civile gothique de Catalogne.

Datant du XIIIe, il a fait l'objet de plusieurs travaux de rénovation. Les plus importants sont ceux réalisés sur deux de ses façades. Celle de la Plaça de la Paeria, de style néo-médiéval, est l'œuvre de Ramon Argilés (1927), tandis que celle de derrière, néoclassique, est signée Agapit Lamarca (1868).L'édifice s'agence autour d'une cour centrale au plan carré, avec des galeries à arc en plein cintre au rez-de-chaussée et des fenêtres trifores à l'étage, également en plein cintre, que l'on retrouve encore sur la façade.L'une de ses salles abrite le retable provenant de l'ancienne chapelle, œuvre de Jaume Ferrer (milieu du XVe). Au sous-sol, formé d'arcs brisés, il est possible de contempler les vestiges archéologiques d'une construction rectangulaire d'époque romaine et de bains arabes (IXe-Xe).

Horaires

·         De Lundi au Samedi

De 11:00 à 14:00De 17:00 à 20:00

·         Jours fériésDe 11:00 à 14:00

Carrer Major et place st Jaume

Les rives du Rio Segre

Cathédrale Nueva

Eglise de Sant Père

Musée des automobiles Roda Roda

 

Installé dans un ancien atelier de mécanicien à Lleida. Il présente une vaste collection de voitures, de motos, de moteurs et de reproductions à l’échelle qui nous invitent à faire un voyage à travers le monde de l’industrie de l’automobile. Ces pièces rappellent le besoin, depuis des temps lointains, le transport des êtres humains.

En 1992, le bâtiment est devenu inactif car Mercedes Benz a déménagé dans de nouvelles installations à la périphérie de la ville. Le bâtiment est devenu une partie du patrimoine municipal en 1997 et a été transformé en l’actuel musée Roda Roda.

Tarifs : Entrée gratuite !

Horaires : Lundi : fermé

Mardi, Mercredi, Jeudi, Vendredi et Samedi : de 11 h à 14 h et de 17 h à 20 h

Dimanche et jours fériés : de 11 h à 14 h

Adresse : 22, Carrer de Santa Cecília, 25001, Lleida (Catalogne, Espagne)

Cordonnées : 41°36′48″N 0°37′58″E


Sur la route au point : 41.51159 - -0.00000 Méridien de Greenwich


Entre Lerida et Sarragosse la route N-11 est assez monotone. Culture de maïs la ou l’irrigation est possible, le reste en céréales. Vaste plateau a 300 m d'altitude sans aucun arbre, cette route compte peu de villages.


Saragosse

Samedi 30 Avril

Dimanche 1er Mai

Lundi 2 Mai

Aujourd'hui tout est fermé...Normal hier 1er Mai tombant un dimanche ce lundi est considéré comme férié.

Mardi 3 Mai

Je vais rester une journée de plus au camping de Saragosse en attendant le retour du soleil prévu pour demain...

(N° 6729)

CAMPING Ciudad de Zaragoza

Calle San Juan Bautista de la Salle

50012 ZARAGOZA

Latitude : (Nord) 41.63799° 

Longitude : (Ouest) -0.94324° 

 

Tarif : 2022

Electricite : 5.85 €

Campingcar : 10 € à 12.75 €

Adulte : 5.10 € à 6.85 €

Enfant : 4.5 € à 6 €

Animal : 3 € à 4 €

Type de borne : plateforme

Services :

Lave Linge - Seche Linge - Parc Enfants

Piscine

 

Transport En Commun

 

Electricité : 10 ampères, 24h, 105 prises

Wifi gratuit : oui

Plein d'eau : >200 l

Autres informations :

Ouvert A l'année

105 emplacements

Moyen de payment : CarteBancaire

Tel: +34 876 24 14 95

 


Sarragosse

l'une des principales villes d'Espagne. La capitale de la région d'Aragon, située sur les bords de l'Èbre, se trouve à mi-chemin entre Madrid et Barcelone. Les raisons pour découvrir cette ville ouverte et hospitalière ne manquent pas. À noter !

2 000 ans d'histoire. Ses rues abritent un impressionnant patrimoine monumental. Les Romains, les musulmans, les juifs et les chrétiens y ont laissé leur empreinte.

 

Loisirs : des propositions variées. Théâtres, cinémas, expositions, concerts, festivals, foires… À Saragosse, un agenda spectaculaire vous attend toute l'année. Sa vie culturelle est intense. Venez le constater dans ses rues, ou dans des salles telles que l'auditorium, le théâtre principal ou le palais des congrès d'Aragon. Toutes les tendances artistiques sont représentées dans cette ville.

Une gastronomie savoureuse. Dégustez les plats typiques de la région et bien entendu, participez à l'une des grandes traditions de la ville, faire la tournée des tapas : de petites créations culinaires qui font les délices de tous.

Une grande ville pour faire des achats. Saragosse possède de très nombreux commerces pour tous les goûts. Depuis les zones piétonnes jusqu'aux grands centres commerciaux, en passant par les marchés en plein air. Flânez dans ses rues, et imprégnez-vous du mouvement et de la vitalité qui les caractérisent.

Animation nocturne Vivez Saragosse la nuit. Les bars, discothèques, pubs et terrasses ouvrent leurs portes jusque très tard dans la nuit. La diversion est garantie, dans cette ville aux nuits fascinantes, quelle que soit la saison. Vous le constaterez vous-même en fréquentant ses zones les plus animées. Vous voudrez recommencer, c'est sûr.

Esprit festif. Saragosse est une ville toujours très encline à faire la fête. Vous pourrez le constater, par exemple, pendant la Semaine Sainte, dont les processions attirent plus de cent mille visiteurs chaque année. Mais aussi et surtout pendant les fêtes du Pilar, en octobre. Participez à cet événement pendant lequel les rues débordent de joie et de bonne humeur : vachettes, concerts, sport, défilés religieux, folklore régional, etc.

Le plaisir de se promener. Se promener dans Saragosse est une tradition et un luxe à la portée de tous. Habillez-vous confortablement et parcourez ses rues ; la ville, aux distances relativement courtes, est une invitation permanente à la promenade, à travers ses boulevards, ses avenues et ses zones piétonnes. C'est aussi la meilleure façon d'admirer son patrimoine monumental.

Pourquoi visiter Saragosse ?

Capitale de la région d’Aragon, dans le nord-est de l’Espagne, et bordée par l’Èbre, Saragosse n’est pas l’une des principales villes touristiques d’Espagne. Et pourtant elle dispose d’un patrimoine culturel et historique très riche car, après sa fondation en l'an 24 avant J.C, elle fut occupée successivement par différents peuples de cultures diverses : les Goths, les Maures, les Aragonais et finalement les Espagnols. C’est d’ailleurs pour cela qu’on la surnomme la ville aux quatre cultures. Saragosse invite au voyage ! N’attendez plus pour partir à la découverte de cette ville d’Espagne, moins connue que Barcelone ou Séville mais qui mérite de s’y attarder !

Cette ville millénaire est la destination idéale pour les amateurs d'architecture religieuse. Ils apprécieront entre autres la visite de la Cathédrale San Salvador, celle de la Basilique Notre Dame Du Pilier et l’église de San Pablo. Saragosse regorge également de nombreux musées tels que le musée Goya ou celui de Pablo Gargallo qui feront la joie des férus de culture. Les visiteurs apprécieront l'architecture passionnante de la vieille ville, la visite du palais de l’Aljaferia qui, a lui seul, mérite le déplacement, ou encore le splendide édifice du marché central classé monument national historique.

Plaza de Nuestra Senora del Pilar

 

Basilique Nuestra Senora Del Pilar

Temple baroque de la Vierge du Pilar

C'est un joyau de l'art baroque. Il fut construit entre le XVIIe et le XVIIIe siècle. A l'intérieur, il faut remarquer la Sainte-Chapelle, œuvre de Ventura Rodríguez, qui abrite l'image de la Vierge du Pilar. Le grand retable en albâtre et le coro renaissance, sont également d'un grand intérêt. La basilique est classé Monument National. Avec la cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle, la basilique du Pilar est l'une des destinations spirituelles les plus importantes d'Espagne.C’est aussi un centre artistique de tout premier ordre, rassemblant des œuvres de grande valeur et appartenant à différentes époques. Les fresques de Goya, dans le coreto (chœur) et la coupole « Regina Martyrum », sont dignes de mention.

Site Internet

Cathédrale Saint Sauveur

Route de Caesaraugusta

Caesaraugusta es la seule ville romaine qui a eu le privilège de détenir le nom de son fondateur : Caesar Augusto. Aujourd'hui, la vieille ville conserve la structure de cette ville. Explorez ses vestiges à travers la route du musée de Caesaragusta.

Plusieurs bâtiments sont préservés de la Saragosse romaine. Le théâtre Caesaraugusta se distingue pour être le mieux conservé.

La Route de Caesaraugusta est constituée des musées du site dédiés à chacun de ces bâtiments : le Forum, le Port fluvial, les Thermes et le Théâtre, ainsi que l’enceinte romaine.

Un itinéraire à partir duquel vous connaîtrez le centre politique et les édifices publics les plus emblématiques de la ville romaine.

Musée des Thermes : pour les Romains, les thermes étaient bien plus qu’un endroit pour se laver : ils étaient aussi un important centre de vie sociale et culturelle.

Ayunjamiento (Hôtel de Ville)

Teatro principal

Palais de l'Aljaferia

 

Un palais arabe au cœur de Saragosse.

Il fut construit pour servir de lieu de loisirs. Mais il eut aussi une fonction défensive.

C'est un château-palais arabe du XIe siècle. Il conserve des vestiges de son enceinte fortifiée. Ce palais est de plan quadrangulaire, avec de grosses tours rondes, hormis l'une d'elle, connue sous le nom de Grosse tour du Troubadour (Torreón del Trovador) dont le plan est rectangulaire. Les pièces se répartissent autour d'un patio à ciel ouvert. Leurs plafonds à caissons et les ornementations en stuc en font tout leur charme. Il est actuellement le siège du Parlement d'Aragon.

Cathédrale San Salvador

 

Le nombre et la variété de ses styles architecturaux reflètent les diverses transformations de ce monument.

Au Ier siècle av. J.-C., un temple se dressait déjà au même emplacement, appelé San Vicente à l’époque wisigothique. Une mosquée prit ensuite sa place. Mais c’est au XIIe siècle que le premier temple chrétien a été édifié sur les vestiges des constructions précédentes. On remarquera son orientation nord, et non est comme le voulait la tradition de l’époque, pour éviter de coïncider avec la direction des prières musulmanes vers La Mecque. Le temple a ensuite subi de nombreuses transformations. La Seo rassemble ainsi les styles gothique, mudéjar, Renaissance et baroque. La porte principale par exemple, datée du XVIIIe siècle, répond au style baroque. À l’intérieur, le trésor de la cathédrale, avec ses célèbres tapisseries, peut être visité.

Site Internet

Déguster des tapas dans le centre historique

 

Qui dit Espagne, dit tapas ! Impossible de résister à la tentation d’un verre en terrasse accompagné de délicieux tapas quand on visite Saragosse : il fait toujours beau grâce à ce doux climat méditerranéen. Pour déguster les meilleurs tapas de Saragosse, rendez-vous à El Tubo. N’hésitez pas à arpenter la cité et à découvrir par vous-même les terrasses et bars à tapas, il y en a pour tous les goûts et surtout, de partout !

 Se promener le long de l’Èbre

Rien de mieux qu’une promenade le long de l’Èbre, surtout en soirée, pour découvrir et apprécier la beauté de Saragosse. Après avoir dégusté de délicieux tapas, une petite balade digestive est également excellente. Les rives de ce long fleuve sont en partie aménagées pour la promenade : profitez-en pour admirer (et traverser) le Pont de Pierre – le plus vieux pont de la cité – construit entre le 14ème siècle et le 15ème siècle !

Les arènes de Saragosse

en espagnol Plaza de toros de Zaragoza, sont les arènes de la ville espagnole de Saragosse en Aragon.

 

Le peintre Ray Letellier (1921-2009) a peint une suite de tableaux d'une facture expressionniste consacrée au thème de la corrida dans les arènes de Saragosse.

 

Catégorie d'arènes : 1er catégorie

 

Données historiques et techniques

Date d'inauguration : 1917

Capacité d'accueil : 10 072 places

Porte du Carmen

Plazza de Europa

Église Santa Engracia

Sépulcres paléochrétiens.

Cette église est le seul élément encore debout du monastère hiéronymite de Santa Engracia.

Sa façade plateresque est flanquée de colonnes à balustres. Sa crypte a été restaurée récemment et vous pourrez voir les reliques des martyrs et des sépulcres paléochrétiens du IVe siècle.

Site Internet

Couvent de la resurrection

Le couvent de la Résurrection ou Couvent du Saint-Sépulcre est un couvent  appartenant aux chanoinesses régulières du Saint-Sépulcre datant du xive siècle.

Le couvent est construit à l'angle nord-est du rempart romain de la ville. Il est fondé en 1276 à l'initiative de la marquise Gil de Rada, fille illégitime de Thibaut II de Navarre et épouse du baron de Hijar, chevalier au service de l'ordre canonial régulier du Saint-Sépulcre (1245-1299), lui-même bâtard de Jacques II d'Aragon.

Balade dans la ville

Déguster une douceur chocolatée

Ne soyez pas surpris par l’abondance de chocolateries et de pâtisseries pendant votre visite de Saragosse : la ville possède une longue tradition chocolatière.

En effet, c’est ici que des moines goûtèrent le cacao, avec la recette du chocolat envoyé par le frère Jeronimo de Aguilar en 1530, pour la première fois en Europe !

Visiter Saragosse sans s’arrêter dans une jolie boutique de chocolats pour s’accorder une spécialité locale (comme des fruits enrobés de chocolat) serait dommage !