Le Tour du Gard

De Saint Gilles à Villeneuve les Avignon

Dimanche 14 Juin

Saint Gilles

(N° 29930)

 

Impasse Gambetta

Parking Charles De Gaulle

30800 SAINT-GILLES

Latitude : (Nord) 43.674492°  Longitude : (Est) 4.431245° 

Tarif : 2020

Eau : 2 €/100 litres/10 minutes

Électricité : 4 €/8 heures

Paiement par carte bancaire

Type de borne : Autre

 

 

Services :

Autres informations :

Ouvert toute l'année

 

Merci à la Commune pour ces 13 places matérialises au sol...Dommage que les automobilistes ne sachent pas lire !


 

Dans le Gard, la commune de Saint-Gilles est située à 19 km de Nîmes et à 18 km d'Arles, entre la Languedoc et la Provence, les Costières de Nîmes et la Camargue.

 

L'une des plus grandes communes du département de part sa superficie et sa population, Saint-Gilles est une vraie ville où on vie et circule, avec des commerces et un port de plaisance sur son canal. 

Déjà occupée à l'époque romaine, à la fin du VIIe siècle l’ermite Gilles y fonda une église et un monastère bénédictin. Au IXe siècle, les miracles réalisés par Saint Gilles firent de la ville un important site de pèlerinage sur le Chemin de Saint-Jacques de Compostelle. Mais l'histoire de la ville fut tumultueuse, elle a subi la croisade contre les Albigeois, les ravages des guerres de religion et de la Révolution. 

 

À nos jours, les visiteurs y affluent de nouveau pour son patrimoine remarquable, dont l'église abbatiale est incontestablement le site les plus intéressant. 

 

 

Chef-d'oeuvre d'art roman, l’église supérieure du XIIe siècle avec sa façade et trois portes monumentales est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.  La très belle et vaste église basse ou crypte date du XIe siècle et contient le tombeau du Saint Gilles.

Dans l'ancien chœur, à l'extérieur de l'église actuelle, on trouve une table d'autel et un remarquable escalier à vis avec une voûte annulaire. 

L'abbatiale de Saint Gilles

La façade

L'intérieur


La crypte

Aussi à visiter :

l'ancien cellier des moines et des vestiges des cloitres

le temple protestant, du fin XIXe siècle, de style néo-gothique.

la Maison Romane, XII siècle, qui abrite un musée

Comps

Place des Arènes

30300 COMPS

 

Latitude : (Nord) 43.85343° L

ongitude : (Est) 4.6088° 

Tarif : 2020

Stationnement, services : 6 €

Passage d'un agent pour encaisser Le matin vers 8 h

 

Services :

Restauration - Supérette

Kayak - Pêche

Autres informations :

20 emplacements sur sol stabilisé, ombragés 



Lundi 15 Juin

Aramon

(N° 31628)

 

Chemin du Rhône

30390 ARAMON

 

Latitude : (Nord) 43.88825° Longitude : (Est) 4.68529° 

 

Tarif : 2020

Emplacement, services, électricité : 11,88 à 13,20 €

Parking 5h + services : 5,50 €

Taxe de séjour : 0,66 €

Automate de paiement

Type de borne : Autre

Services :

Autres informations :

Ouvert toute l'année

22 emplacements

22 prises 6 A

Tél : +33 183 646 921

@ mail - SITE INTERNET

 


Vaste parking le long des remparts N43.889134 - E 4.680590

Visite du village

L'Eglise

Le centre ancien : l’église Saint Pancrace (XIIème - XVIIème s.) Stèles funéraires romaines du Ier siècle à l’intérieur et à l’extérieur,

Bâtie sur les rives du Rhône, Aramon fut autrefois un village prospère grâce à son activité portuaire notamment au XVIIè siècle.

Il a connu ensuite un essor important. Lors de votre découverte vous pourrez admirer les magnifiques façades et portes anciennes des hôtels particuliers qui ont été édifiés.

Les jardins du château (ayant appartenu à Diane de Poitiers) se visitent.

Ne manquez pas la très agréable promenade dans les collines au dessus d’Aramon d’où vous apercevrez le Mont Ventoux, Avignon, la Montagnette de Barbentane, St Michel de Frigolet

Avignon

Chemin de la Barthelasse

Camping Auberge Bagatelle ***

84000 AVIGNON

 

Latitude : (Nord) 43.95344° 

Longitude : (Est) 4.79727° 

Tarif : 2020

Stop-Accueil : 10 à 16 €

Emplacement, 2 personnes : 16,58 à 31,98 €

Électricité 6 à 10A : 2,90 à 4,10 €

Taxe de séjour : 0,61 €

Écotaxe : 0,15 €

Services seuls pour camping-cars de passage : 4 à 6 €

Electricité pour camping-cars de passage : 2 à 2,50 €

Carte ACSI


Le Pont d'Avignon le Ventoux en arrière plan

Il y a plus de 30 ans que je n’avais pas mis les pieds en Avignon, qu’elle déception de voir une si belle ville défigurée…autour du célèbre Palais des Papes des immeubles style « HLM » ont vu le jour certain ma diront ce sont des immeubles de luxe…bref mais pour moi c’est moche dans ce site 

Les remparts

Eglise Notre Dame des Doms

Le Palais des Papes

Balade dans la vile


Mardi 16 Juin

Villeneuve les Avignon

Tour Philippe Le Bel

Au pied de la tour «Tour Philippe Le Bel» 

GPS : 43.958116 - 4.797542

Adresse : 33 Avenue Gabriel Péri / Rue du Vieux Moulin 30400 Villeneuve-lès-Avignon 

Balade dans le Ville

Villeneuve-lès-Avignon et la cité des Papes : seul le Rhône les sépare, mais l'histoire les lie indiscutablement.

Vers l'an 1000, l'Abbaye St André est édifiée par les Bénédictins sur le Mont Andaon. Le bourg Saint André devient ensuite forteresse et avant-poste militaire, sous l'influence du roi Philippe Le Bel - désireux de contrôler l'accès du Rhône entre Avignon et le Gard - après à son rattachement à la couronne française. 

L'imposant Fort Saint-André domine le village, il se visite ainsi que l'Abbaye Saint-André et ses remarquables jardins.

Ville forteresse où il fait bon vivre au XIVe siècle ; bâtie sur des collines et largement arborée ; la commune de Villeneuve-lès-Avignon est alors considérée comme un faubourg d'Avignon. A cette époque, tout comme Avignon, elle voit son essor économique bondir. Cardinaux et autres prélats construisent pour y séjourner de vastes villas ou livrées à l'abri des regards, leurs assurant confort et sécurité.

Il faut souligner que le pont Saint Bénezet, du XIIIe siècle, relié à la Tour Philippe le Bel, a modifié et facilité les déplacements, et particulièrement les relations commerciales - même si avant et après sa destruction la traversée du Rhône se faisait avant tout en barque.

 

Abandonnée au XVe siècle, suite au départ de la cour pontificale, la ville conserve quelques trésors très prisés des amoureux d'histoire et d'Art, tels que la vierge en ivoire du XIVe à l'église Notre-Dame, le couronnement de la vierge par Enguerrand Quarton au musée Pierre de Luxembourg, la peinture murale de la

chapelle de la Salle des glaces par Matteo Giovannetti, à la Chartreuse du Val de Bénédiction, et bien sûr le Tombeau du Pape Innocent VI.  

Villeneuve-lès-Avignon demeure, grâce à sa géomorphologie vallonnée et sa beauté architecturale, un lieu de visite très convoité, notamment par les Avignonnais. Ils sont enchantés de jouir, à quelques pas de la cité, d'un panorama naturel et historique classé : on peut y admirer le Mont du Ventoux, les Alpilles, le Rhône, la statue de la Vierge dorée sur le rocher des Doms et le Palais des Papes

 

Collégiale Notre Dame

Le cloître de la Collégiale Notre Dame

Jardins et abbaye Saint-André

 

Mérite un détour

 

Grimpez jusqu'aux vestiges de l'abbaye St-André à Villeneuve-les-Avignon, fondée par les bénédictins au 10e s. Du palais abbatial, il ne reste que le pavillon d'entrée, laissant deviner les splendeurs passées de l'abbaye. Quant aux jardins à l'italienne et méditerranéens, ils sont éblouissants ! Allées voûtées de roses, bassins, fontaines, statues et grands cyprès animent la promenade, qui offre de superbes vues sur Avignon. Et pour savourer le spectacle, des transats sont à disposition...

Fort Saint André

2 parkings plats sur le chemin qui donne sur les portes du château, calme et à proximité du centre ville, à 200 mètres sur terre battue

GPS : 43.965522,4.799208

Adresse : 6 Chemin des Chartreux 30400 Villeneuve-lès-Avignon

 

Une forteresse qui domine la Vallée du Rhône

L'imposant Fort Saint André à Villeneuve-lez-Avignon, remarquable par sa conservation, est installé sur le Mont Andaon, un éperon rocheux qui s’élève 50m au-dessus de la plaine du Rhône. Ce site fut déjà occupé par l'abbaye bénédictine et l'ancien bourg de Saint-André quand sa construction débute au XIIe siècle. Vers 1292 le roi Philippe le Bel entreprend d'assurer la défense face à Avignon de ce denier bastion du royaume de France ainsi que les principales axes commerciaux qu'il contrôlait. Mais ce n'est qu'au cours du XIVè siècle, avec l'établissement du Saint Siège à Avignon et puis la fondation par le pape de la Chartreuse de Val-de-Bénédiction en 1356, que le site devient une véritable forteresse militaire, long de 750 mètres avec courtine, créneaux, mâchicoulis, des tours et deux herses, caserne, prisons, salle du viguier et chapelle.

D'Avignon, de l'autre coté du Rhône et de plus loin encore, on voit le fort se dresser fièrement. Mais c'est une fois sur place que vous apprécierez la position stratégique de ce fort dominant la vallée du Rhône. Du haut du chemin de ronde on peut observer le Palais des Papes en face, le pont d’Avignon qui à l’époque traversait le Rhône, la tour Philippe Le Bel qui monte aussi la garde, la Chartreuse dans le village en dessous, l’abbaye de Saint-André qui fut englobée par les murs d'enceinte du fort et tout la campagne environnante.

Vous pouvez déambuler parmi les vestiges médiévaux de l'ancien bourg et la chapelle, visiter les salles et les bâtiments du fort qui restent intacts et ainsi appréhender les aspects de la vie militaire du Moyen Age jusqu'à la Révolution.

Le Fort Saint-André est inscrit aux Monuments Historique depuis 1903.