Vic en Catalogne

(N° 17653)

 

Carrer de la Fura

Parc du Mas d'Osana

08500 VIC

Latitude : (Nord) 41.93444 

Longitude : (Est) 2.24° 

Tarif : 2022

Electricite : 4 €

Emplacement : 5 €

Eau : 3 €

Type de borne : artisanale

Services :

Boulangerie Ou Depot

Restaurant

Supermarche Ou Superette Commerces

 

Electricité : 10 ampères, 3h, 22 prises

Plein d'eau : 100 l

Autres informations :

  

Ouvert A l'année

22 emplacements

Durée maxi: 7 jour(s) ou plus

Moyen de payment : Especes

Tel: +34 938 86 20 91

SITE INTERNET


Merci au blog : Costabrava-pals.com pour les infos glanées

Une jolie ville à découvrir en arrière pays

 

Envie de visite à partir la Costa Brava, mais vous trouvez qu’il y a trop de monde à Barcelone ? Décidez-vous à découvrir Vic en Catalogne. Entre Barcelone et Gérone, un peu plus dans les terres, la ville de Vic en Catalogne reste assez méconnue des touristes, pourtant elle possède un centre historique de tout premier plan. Avec 40.000 habitants, Vic est un centre d’activité important dans la région.

Vous prendrez plaisir à déambuler dans ses petites rues parsemées de trésors architecturaux. La ville de Vic en Catalogne est connue dès le IVème siècle avant JC comme capitale régionale. On retrouve toutes les étapes de l’histoire de la ville de Vic en arpentant les ruelles étroites du centre historique.

La place du marché - Plaza Major

La visite idéale de la ville commence et se termine à la Place du Marché, au cœur de la ville.

La place du marché de Vic est remarquable par sa taille, par l’unité des bâtiments qui l’entoure. Ils sont tous d’époques et de styles différents, mais les arcades confèrent une unité d’ensemble.

Vous trouverez sur les façades des éléments Art Nouveau, gothiques et baroques. Le centre de la place est recouvert de sable et accueille encore aujourd’hui de nombreux marchés et foires.

Le samedi c'est jour de grand marché il remplit la plaça Major mais aussi la rambla sur le quart du tour de la ville...Impressionnant

Le centre historique

Le parcours à travers les rues du centre historique de structure médiévale est très agréable, avec une trentaine bâtiments que l’on admire pour leur qualité architecturale ou artistique.

Se démarquent le temple romain du deuxième siècle, la cathédrale, les murailles du XIVe siècle, le pont Queralt du XIe siècle, et toutes les maisons baroques et modernistes.

Le temple romain 

Vic est la seule ville de Catalogne à posséder un temple romain.

Il date du IIe siècle après JC, et a servi de lieu de culte jusqu’au IVe siècle. Mais il a disparu pendant des siècles, car il a été enferré dans la construction du château Montcada, que les seigneurs locaux construisirent à la fin du XIe siècle. Il fut « retrouvé » au XIXeme siècle et restauré.

 

La cathédrale 

C’est une imposante bâtisse agrandie au XIe siècle par Monseigneur Oliba, évêque de Vic.

Elle témoigne de la puissance qu’a connue la cité au Moyen-Âge avec un évêché qui s’étendait sur une grande partie de la Catalogne.

Elle a gardé un clocher et une crypte de style roman. En outre, elle possède un cloître gothique.

Souvent remaniée, elle possède une nef XVIII ème et des peintures murales de Josep M. Sert

Le musée épiscopal

Les amateurs d’art et de patrimoine ne manqueront pas le musée épiscopal de Vic qui offre des magnifiques collections, allant de l’archéologie aux fers forgés, en passant par la peinture, la sculpture, les vêtements liturgiques. Le Musée épiscopal de Vic occupe une place éminente parmi les musées de Catalogne par la quantité et surtout la qualité des collections, avec quelque 20.000 pièces, pour la plupart issus de différents secteurs du diocèse de Vic.

Le pont Queralt

 

Construit au XIe siècle dans l’une des anciennes portes de la muraille, ce pont de style roman, marque la vieille route vers Barcelone, qui suivait la voir romaine.

Le Temple

Murailles de Pere III

Au XIVe siècle, le roi Pere III ordonna de construire, pour des raisons de défense, les murs qui portent son nom. Elles reprenaient le tracé initial du XIIe siècle, avec 40 tours et 7 portes.

Les belles ruelles du centre de Vic 

Il est très agréable de déambuler dans ces ruelles du centre, en découvrant les façades des hôtels particuliers, de style renaissance, baroque, gothique ou art nouveau. Les couleurs, l’atmosphère m’ont fait parfois penser à l’Italie, à la Toscane

 

Au cours de votre balade vous gouterez certainement aux charcuteries exceptionnelles qui font la réputation gastronomique de la ville.

La llonganissa de Vic est une charcuterie traditionnelle qui fait l’objet d’une très stricte DOP, dénomination d’origine protégée.

 

Sur les traces d’un village englouti

 

la zone du Pantà de Sau abrite de merveilleux paysages mais aussi quelques particularités plutôt insolites. Découverte. 

Derrière le parc naturel de Montseny, tout près de Vic, le lac artificiel de Pantà de Sau est une escale idéale pour prendre le vert loin des touristes. Ce réservoir d’eau a recouvert en 1965 le petit village de Sant Romà de Sau, dont on peut encore deviner l’existence grâce au clocher de l’église qui dépasse de la surface.

Dans les années 60, le village comptait une centaines d’habitants. Mais le gouvernement espagnol décide de créer une réserve d’eau dans la vallée du Sau en créant un barrage à ce niveau du fleuve Ter. Et c’est le village de Sant Romà de Sau qui est choisi. En 1962, les travaux de construction s’achèvent et les habitants déménagent à Vilanova de Sau, à quelques kilomètres. Même les tombes ont été transférées, laissant un hameau désert.

Désormais, seule l’église, construite entre 1025 et 1050, tient encore debout et émerge à la surface de l’eau. Son clocher est particulièrement visible en été, lorsque les eaux sont plus basses, et plusieurs activités nautiques permettent d’approcher cet insolite vestige. Le lac est aujourd’hui la principale source d’approvisionnement en eau potable de la région

Hier soir fête foraine jusqu'à presque minuit et ce matin réveil à 7 h 30....et pour cause !