De Besançon à Bourbonne les bains

Lundi 16 Septembre

Nancray

(N° 18248)

Rue du Musée 25360 NANCRAY

 

Latitude : (Nord) 47.23948° Longitude : (Est) 6.18467°

Tarif : 2011

Services: 2 € Jetons au Musée

Type de borne : URBAFLUX

Services : 

Autres informations :

Ouverte de mars à novembre

Terrain en pente

Départ de circuits de randonnées


Découvrez un musée de plein air unique en France. Trente édifices traditionnels comtois des 17ème, 18ème et 19ème siècles ont été démontés de leur lieu d'origine, remontés sur le site : authentique fruitière à Comté, ferme à tué, maison de grès rose et son charri, grange à colombage. L'intérieur des maisons présente l’évolution des manières de vivre dans la Franche-Comté rurale entre 1770 et 1950.

Un parc paysager de 15 hectares pour se balader, se cultiver et se divertir au gré des maisons, des potagers, des animaux, des expositions et des animations. Le parc s'anime d'ateliers et de festivités tout au long de l'année ! 

http://www.maisons-comtoises.org

Ferme Boron

Territoire de Belfort - Région naturelle : Sundgau

Date XVIII eme siècle

Maison Recovrance

Territoire de Belfort - Région naturelle : Sundgau

Date 1770

Maison Joncherey

Territoire de Belfort - Région naturelle : Sundgau

Date XVIII eme siècle

Ferme les Arces de Morteau

Doubs - Région naturelle : Plateaux supérieurs du Doubs ou Haut Doubs

Date 1784

Rucher Vaufrey

Doubs

Région naturelle : Plateaux moyens du Doubs

Date XXeme siècle

Fruitière à Comté

Doubs - Région naturelle : Plateaux supérieurs du Doubs ou Haut Doubs

Date XIX eme siècle

Citerne d'Alpage - Les Hopitaux vieux

Doubs - Région naturelle : Plateaux supérieurs du Doubs ou Haut Doubs

Date 1990

Loge Grand Combe des Bois

Doubs - Région naturelle : Plateaux supérieurs du Doubs ou Haut Doubs

Date 1802

Grenier Trevillers

Doubs - Région naturelle : Haut Doubs

Date 1717

Ferme Les Bouchoux

Jura

Région naturelle Hauts Jura

Date 1771

Ferme La Proiseliere

Haute Saône

Région naturelle : Vosges Saönoises

Date 1761

Grenier Le Val d'Ajol

Vosges

Région naturelle Vosges Saönoises

non daté

Chapelle Bouclans

Doubs

Région naturelle : Premiers plateaux du Doubs

Date 1889

Travail ou Ferre -Boeuf   Goux les Usiers

Doubs

Région naturelle : Plateaux moyens du Doubs

Date XIX eme siècle

Fontaine abreuvoir Montmahoux

Doubs

Région naturelle Plateau moyens du Doubs

Date 1834

Caborde Besançon, les Tilleroyes

Doubs

Région naturelle : Plaines et basse vallées du Doubs et de l'Ognon

Date XIXeme siècle

Nous étions déjà passé à Montbéliard en 2017 lors des marchés de Noël

Montbeliard

(N° 534)

Rue du Champ de Foire Parking du Champ de Foire

25200 MONTBELIARD

 

Latitude : (Nord) 47.50662° Longitude : (Est) 6.7915°

Tarif : 2017

Stationnement gratuit

Eau ou 1 h d'électricité : 2 €

Pour les jetons, un distributeur se trouve à 10 mètres

Type de borne : EURO-RELAIS

Services : 

A proximité de la rivière

Marché de Noël

Autres informations :

3 emplacements

Stationnement limité 48 h

Tél mairie : +33(0)381 992 200

http://www.montbeliard.com


Centre ville

Au carrefour de la Suisse et de l’Allemagne, Montbéliard (et son pays) mérite qu’on s’y attarde. Quelle meilleure introduction à la ville qu’une balade à pied dans son centre-ville accueillant et régulièrement récompensé pour son fleurissement ?   Façades colorées, colombage et traditions lui confèrent toute son âme et justifient son label d’Art et d’Histoire.

Eglise saint  Maimbœuf.

 Depuis la Réforme, le pays de Montbéliard est une terre luthérienne (mis à part deux courts retours au catholicisme sous Charles Quint et Louis XIV). Élites intellectuelles et industrielles sont protestantes depuis le XVIe siècle comme sont protestants les ducs de Würtemberg, «princes» de la cité. Avec la Révolution, Montbéliard passe sous domination française. Au XIXe siècle, la ville est l'objet d'une forte immigration des pays voisins, d'obédience catholique (Suisse, Allemagne et Italie). La nécessité d'un lieu de culte assez grand se fait sentir, la chapelle étant insuffisante.

Une première église Saint-Maimbœuf existait au début du Xe siècle dans le Château. Elle devint temple luthérien en 1538, fut fermée à la Révolution et détruite en 1801. En 1850, le cardinal Mathieu, archevêque de Besançon, voulait construire pour ses fidèles, en nombre sans cesse croissant, une grande église dédiée à saint Maimbœuf. On y exposerait les reliques que l'on possédait du saint et ce vaste monument servirait de contrepoids architectural à l'imposant temple Saint-Martin, lieu de culte des luthériens. La rivalité entre religions était bien vivace à Montbéliard. C'est l'architecte protestant Jean Frédéric Fallot qui fut choisi. Son impressionnant projet incluait une façade à deux tours avec flèches, un dôme au-dessus de la croisée du transept et un chœur situé par-delà la rue actuelle qui passe derrière le chevet ! Par manque de fonds, la construction prendra trente ans et le projet sera considérablement réduit : une seule tour avec flèche, pas de chœur à la place de la rue et pas de dôme non plus. Le plan en croix latine s'acheva donc par un simple plan en T.

La première pierre fut posée en juillet 1850 et la nef centrale ouverte au culte en 1866. À la mort du cardinal Mathieu, en 1875, elle n'était toujours pas achevée. Jean Frédéric Fallot choisit le style néo-Renaissance, un style gorgé d'ornementations, de frises et de sculptures. Il laissa aussi transparaître sa foi protestante en construisant une très large tribune au-dessus des bas-côtés, comme dans les temples réformés.

 

Saga Peugeot

Difficile de passer à côté de la célèbre marque au lion qui a façonné l’histoire et l’économie du pays de Montbéliard. Il y a d’abord le site de production installé ici depuis 1912 où travaillent près de 10.000 personnes pour fabriquer 1.800 véhicules par jour (visite possible sur réservation) ! Il y a aussi le musée de l’Aventure Peugeot où est exposée une grande variété de modèles : voitures de course, cabriolets aux charmes retro, véhicules mythiques…ils sont tous là !


Jardin extraordinaire

Exploration et récréation se poursuivent dehors dans l’immense parc du Près la Rose. Labyrinthe végétal, jeux d’eau, insectes géants, plantes rares, mystères scientifiques …Partez à la découverte de ce fabuleux jardin à pied ou à vélo conférence, un vélo 7 places  qui tout au long du parcours donne des explications sur les curiosités scientifiques rencontrées comme la sphère Galilée, une sphère de granit de 1,5t qui se met en rotation d’une simple poussée du doigt.

Le  château des ducs de Wurtemberg :

déjà présent au  xe  siècle, alors simple place forte, il fut transformé et agrandi au fil des siècles (Tour Henriette en 1424, Tour Frédéric en 1572 et 1595, logis des gentilshommes au début du  xviie siècle). Il abrite aujourd’hui entre autres le musée du Château des ducs de Wurtemberg, le musée d'archéologie et d'histoire naturelle de Montbéliard et le conservatoire de musique.


 Le  temple Saint-Georges,

construit à partir de 1674, sous les ordres du prince Georges II de Wurtemberg pour pallier l'afflux de fidèles.


Mardi 17  Septembre

De Montbéliard à Bourbonne les Bains

121 km - 1 h 41


Sochaux

Musée de l'aventure Peugeot

Carrefour de l'Europe 25600 Sochaux

Parking camping car la nuit prévenir l'accueil N 47.516129 O 6.831068

Site phare de Franche-Comté, du tourisme industriel et de la culture Peugeot, le musée de l'Aventure Peugeot présente sur 6 000m2 d'exposition, 200 ans d'une histoire industrielle qui va du Pays de Montbéliard au monde entier, de 1810 à aujourd'hui. Des lames de scies aux véhicules modernes et futuristes, une Aventure d'une extraordinaire longévité, aussi vivante que passionnante.

Avec sa collection permanente et ses expositions temporaires, ses animations, sa boutique, sa brasserie…le Musée de l’Aventure Peugeot est un incontournable de la culture industrielle de Franche-Comté, à visiter seul, en famille, en visite guidée ou avec un audioguide. (2.50 € par personne en plus du prix du billet).

 

Carrefour de l'Europe 25600 SOCHAUX Tél. : 03 81 99 42 03

http://www.museepeugeot.com

Bourbonne les Bains

140 km - 1 h 59


(N° 31022)

 

Rue de la Chavanne

Aire municipale

52400 BOURBONNE-LES-BAINS

 

Latitude : (Nord) 47.94966°  Longitude : (Est) 5.74758° 

Tarif : 2018 

Stationnement, services, électricité : 9 €

Type de borne : URBAFLUX

Services : 

Autres informations : 

22 emplacements


Connue pour son thermalisme et ses eaux bienfaitrices, la commune accueille chaque année de mars à novembre plus de 10 000 curistes. Ces eaux hyperthermales offrent du bien-être aux personnes atteintes d’affections rhumatismales et de séquelles de traumatismes, mais aussi pour un entretien des voies respiratoires.

Le quartier des thermes

Le parc de la Mairie

(emplacement de l'ancien château), dominant la vallée de l'Apance, offre une promenade au milieu d’arbres centenaires. On y trouve également un petit jardin à la française, des massifs de mosaïcultures et de grands massifs floraux. On pourra également y voir les anciens communs du château médiéval, aujourd'hui réhabilités en médiathèque et en école de musique.

L'église Notre-Dame-en-Assomption

dont le début de la construction date du xiie siècle, est de style composite  Classé MH (1875).

Balade dans la ville