Projet mi Juin - mi Juillet

Les routes de la lavande

Vendredi 25 - Samedi 26 Juin

04 - Digne les Bains

(N° 13302)

 

Route des Thermes D 900

Camping les Eaux Chaudes ***

04000 DIGNE LES BAINS

Latitude : (Nord) 44.08667° Longitude : (Est) 6.25097° 

Tarif : 2018

Forfait 2 personnes : 17 à 24 €

Électricité : : 2,50 à 4,50 €

Services C-C de passage : 5 €

Type de borne : EURO-RELAIS

Services :

Navette cure/camping

Jeux

Lave-linge

Sèche-linge

Accès handicapés

Piscine

Autres informations :

nom aire : Camping les Eaux Chaudes ***

Ouvert du 01/04 au 31/10

153 emplacements

Tel : +33(0)492 323 104

@maiL

SITE INETRNET

 



Pour l'instant sur les routes de la lavande j'ai croisé beaucoup plus de pommiers a perte de vue et des genêts que des champs de lavande....Mais oh surprise ce matin en arrivant à Digne....1 champ de lavande en fleurs !

Installée au creux d’un paysage d’inspiration, Digne les Bains est indéniablement habitée de multiples curiosités. Préfecture du département, Digne les bains est aussi connue pour être la Capitale historique de la lavande. Au seuil des Alpes du Sud et de la Provence, la ville s’étire dans un paysage de moyennes montagnes. Cela lui assure une qualité exceptionnelle d’air très peu humide. Ainsi, loin des pollutions des grands centres urbains, Digne les Bains possède le charme et la douceur d’une ville moyenne qui prend soin d’elle.


Au confluent des rivières Bléone, Mardaric et les Eaux Chaudes, la ville se distingue par la présence bienfaisante de l’eau de montagne. Pour se soigner, le bien-être ou l’activité physique, la ville combine les multiples bienfaits de l’eau. Digne les bains est une station thermale bénéficiant d’une solide réputation nationale.

Dès l’antiquité, la présence des eaux chaudes constitue une ressource naturelle pour la ville qui développe une activité thermale. Jaillissant à 50° à la sortie du forage, les eaux sont à la fois chlorurées, sulfatées et calciques. Elles bénéficient d’une minéralisation importante dont la composition constante est garantie par leur origine profonde en sous-sol (870 mètres). Les eaux de Digne sont spécialement recommandées pour les affections respiratoires et la rhumatologie. Grâce à la qualité de l’air la station thermale est aussi bien adaptée à l’accueil des personnes asthmatiques.

Histoire millefeuille

 

 

La montée de la rue Saint Charles jusqu’à la cathédrale Saint Jérôme sera récompensée d’une vue sans pareille sur les toits de la ville où la lumière de fin d’après-midi recouvre de chaleur les façades des habitations.

Lavande reine

Digne les bains est une ville où la fête est populaire par tradition. Les mois d’été sont les points d’orgue de toutes les célébrations et la lavande en est la vedette.

En effet, le « brin bleu« est omniprésent dans la culture provençale. 

Le Musée de la lavande décrit fidèlement l’importance historique de la plante dans la Haute Provence.

La plus reconnue des fêtes est sans aucun doute le Corso de la lavande. Depuis 1939, cette institution se déroule le premier week-end du mois d’août.

La ville revêt alors son habit de lumière et entraîne visiteurs et Dignois au rythme des défilés des chars fleuris, des fanfares et autres marching bands. La grande fête foraine bat son plein.

La Foire de la lavande, quant à elle, occupe la grande place de Digne les Bains, fin août. On y trouve tous les produits issus de la culture de la lavande : essence de lavande, savons, miel… Comme le Corso, la foire est aussi une institution, organisée depuis les années 1920.

A l’époque, elle venait alors clore la période de coupe. L’enjeu était alors de promouvoir l’essence de lavande afin d’en faire connaître les différentes propriétés aux plus grands parfumeurs. Avec les années, la Foire de la lavande a gagné en notoriété. Attirant un grand nombre de marchands et de visiteurs, elle devient l’occasion de profiter de très bonnes opportunités !

Digne les bains certes c’est une station thermale mais cette ville est elle digne d’être une ville touristique ?...Cette ville possède deux cathédrales mais toutes les deux sont fermées à la visite…il faut revenir exclusivement en Juillet et Août…Les touristes hors saison passés votre chemin !

On imagine facilement que le centre ancien, situé dans le quartier du Rochas, est le siège historique de la ville.

En effet, ici dominent la majestueuse Cathédrale Saint Jérôme, d’architecture gothique, 

flanquée à côté de la Tour de l’horloge, surmontée de l’un des plus beaux campaniles de la région.

En réalité, la ville trouve ses racines un peu plus au nord, dans le quartier du Bourg. Effectivement, c’est ici qu’au IXe siècle fut construite la Cathédrale Notre Dame du Bourg, sur les vestiges de villas romaines. Remarquable édifice roman, la Cathédrale abrite une crypte qui renferme un empilement unique de vestiges archéologiques, gallo-romains et du moyen-âge.

C’est plus tardivement que la ville se déplacera vers Le Rochas, bute qui domine le centre ancien. Au XIe siècle, l’évêque y fera construire son château (à l’emplacement de l’actuelle prison). Petit à petit, la population viendra s’y réfugier et, au XIIIe siècle, des remparts seront construits au pied de la colline.

Après la grande peste du XVIIe siècle, la ville s’agrandira au-delà des enceintes fortifiées pour prendre sa forme actuelle. Les fortifications sont détruites et peu de traces de l’époque médiévale survivront à tous ces changements.

Cependant, la restauration actuelle du centre rescucite de très beaux éléments.

Le kiosque à musique...

Le samedi c'est jour de marché.

Dalle aux ammonites

La Dalle à ammonites (ou plus communément Dalle aux ammonites) est un site naturel remarquable constitué d'une strate rocheuse contenant un très grand nombre d'ammonites fossilisées. Ce site est situé à environ 1,5 km au nord de la ville de Digne sur la route de Barles.

Cette dalle, inclinée à 60°, est composée de calcaire gris. Elle présente environ 1 500 ammonites dont 90 % sont de l'espèce Coroniceras multicostatum datant du Sinémurien (Jurassique inférieur). Ces ammonites peuvent atteindre un diamètre de 70 cm.

On peut également apercevoir des nautiles, des bélemnites, des pectens et d'autres bivalves.

On estime l'épaisseur du dépôt à 20 cm, mis en place sur une période d'environ 100 000 an

La clue de Barlès

Sur la route de Barles à 20 km an nord de Digne les Bains,

(ATTENTION LES CAMPING-CARS HAUTEUR 2 M 80 ET PAS MOYEN DE FAIRE DEMI TOUR)  

les gorges deviennent si étroites qu’on passe difficilement à deux voitures... Ce paysage rocheux sculpté par la nature s’apprécie encore mieux à pieds.

Le mot clue vient du latin «clausus» qui signifie «fermé». Une clue est donc un passage presque «clos», ouvert généralement par le travail de sape d’une rivière.

Les clues de Barles ont été ouvertes par le Bès, dans une barre calcaire datant de la fin du Jurassique ou du début du crétacé inférieur, soit entre 155 et 140 millions d’années. La rivière s’est frayée un chemin à travers des couches verticales, très épaisses, en profitant des fragilités de la roche.

En arrivant à la clue

La clue de Barlès environ 1 km 500 de long largeur 10 à 20 m.


Dimanche 27 - Lundi 28 Juin

04 - Saint André des Alpes


Aire privée payante

Chemin des croues

04170 SAINT-ANDRÉ-LES-ALPES

Latitude : (Nord) 43.9639° Longitude : (Est) 6.51176° 

Tarif : 2021

Forfait Emplacement

Service Et Plein D'eau : 5.00 €

Service Et Plein D'eau Et Electricite : 8.00 €

Type de borne : artisanale

Services :

Boulangerie Ou Depot

Restaurant

Peche

Supermarche

Camping car 8 M

Electricité : 10 ampères, 24h, 30 prises

Plein d'eau : >200 l

Autres informations :

Ouvert A l'année

30 emplacements

Durée maxi: 7 jour(s) ou plus


Le village est situé au coeur des gorges et lacs du Verdon à 900 mètres d'altitude, entouré de montagnes et de crêtes, il ouvre la porte au défilé tumultueux de la haute vallée du Verdon.

Le Lac de Castillon est à deux pas, vous pourrez vous y baigner, y pêcher des poissons, faire du bateau et gouter à bien d'autres réjouissances nautiques...

Ne manquez pas le pittoresque train des Pignes qui vous conduira de Nice à Digne en traversant les merveilleux paysages de la région.

Le château de Méouilles, ancienne résidence de la famille seigneuriale d'Aillaud, situé sur la colline du village disparu de Méouilles, au sud de Saint-André, est une bâtisse, avec une tour ronde à l’angle ; il date du milieu du xviie siècle.

Chapelle Saint Martin de Méouilles

Balade dans le village de St André les Alpes

L’église paroissiale Saint-André 

est construite entre 1847 et 1849. Sa nef longue de trois travées principales, et des travées intercalaires plus étroites, qui débouche dans un chœur sous coupole, courant à cette époque. Les chapelles latérales au chœur forment un faux transept. Le clocher est une tour, placée à côté du chœur. Parmi son mobilier, sont classés monument historique au titre objet :

les deux bustes reliquaires de sainte Agathe et de saint Laurent, datant du xviiie siècle (bois peint et doré) ;

un tableau représentant la Donation du Rosaire, du xviie siècle.

Le lac de Castillon

La retenue du barrage de Castillon a formé un lac de 150 millions de mètres cubes, le lac de Castillon.

Le barrage est situé dans le resserrement naturel de la colline du Cheiron avec le Verdon qui passe au milieu. Le barrage, implanté sur de la roche calcaire, fait 95 m de haut et 200 m de large en crête, avec un débit d'évacuation des crues de 1 200 m3/s et un débit de vidange de 500 m3/s. La centrale électrique peut produire annuellement une énergie de 80 GWh, ce qui correspond à une puissance moyenne annuelle de 9 MW

Le Verdon

Le Verdon est une rivière  qui prend sa source au pied de la Tête de la Sestrière, entre le col d'Allos et le Pic des Trois-Évêchés, et se jette dans la Durance, près de Vinon-sur-Verdon, après avoir parcouru 166,5 kilomètres1

Dans son cours supérieur, le Verdon a l'allure d'un torrent et présente une pente importante : à Saint-André-les-Alpes, à 45 kilomètres de sa source, la rivière est déjà à 900 mètres d'altitude. En aval de ce point, progressivement grossi par ses affluents, le Verdon franchit plusieurs chaînons montagneux par des gorges imposantes, les gorges du Verdon, dont plusieurs ont été équipées de barrages hydroélectriques.

St Julien du Verdon