Les plus beaux villages de France ( Gard - Drôme - Vaucluse et Alpes de Haute Provence)

De la Chartreuse de Valbonne

à Montbrun les Bains


24 Septembre

La Garde Adhémar

(N° 4045)

 

Accès Allée Sainte Anne

26700 LA GARDE ADHÉMAR

Latitude : (Nord) 44.394455°  Longitude : (Est) 4.75355° 

Tarif : Gratuit

Autres informations :

Un des Plus Beaux Villages de France

http://www.la-garde-adhemar.com

Village perché (attention ça grimpe) sur une colline

Visite : le Jardin des Herbes.


A une vingtaine de kilomètres au sud de Montélimar, les pierres blanches de La Garde-Adhémar éblouissent du soleil de la Drôme Provençale. Du haut de son éperon calcaire, le village, qui a gardé de sa structure médiévale remparts, vestiges du château et anciennes demeures, offre un point de vue imprenable sur la vallée du Rhône et les monts du Vivarais.

Son église perchée signale de loin ce vieux village du Tricastin. C’était, au Moyen Âge, une importante place forte de la famille d'Adhémar. Au xvie siècle, un château Renaissance fut édifié par Antoine Escalin, baron de La Garde, ambassadeur et général des galères de France.

Ce château, détruit à la Révolution, fut la demeure de Pauline de Grignan, marquise de Simiane, fille de Françoise de Sévigné, comtesse de Grignan, et petite-fille de Mme de Sévigné. Le château faisait partie de la succession du marquis de La Garde, mort en 1713, dont Mme de Simiane fut la légataire universelle. Une tour subsiste encore, on dit que Charles IX et Catherine de Médicis y auraient passé une nuit

JARDIN DES HERBES

 

Parc et jardin

 

Le jardin des Herbes créé en 1990 par Danielle Arcucci présente de nombreuses plantes médicinales

Le jardin des herbes se compose d'un jardin médicinal de 200 espèces et d'un jardin botanique, dans un espace de 3 000 m² de terrasses.

SITE ET CHAPELLE DU VAL DES NYMPHES

 

Chapelle

 

Jusqu'au XIIIème siècle, ce site accueillait de nombreuses habitations et 4 églises. Il ne reste aujourd'hui que cette chapelle priorale, au milieu d'un ilot de verdure.

Le Val des Nymphes : à l’est de la Garde-Adhémar, entre des collines calcaires et arides, s’étend comme une oasis, une verdoyante vallée couverte de prairies, de vergers et de chênes centenaires. Son nom viendrait du culte gallo-romain aux déesses nymphes installé près des sources qui l’arrosent. Ce site plein de poésie abrite un des joyaux de l'art roman provençal : le Prieuré du Val des Nymphes. Un autel votif aux déesses nymphes retrouvé au début du xxe siècle près du site est conservé dans l'entrée de l'église paroissiale Saint-Michel de la Garde-Adhémar.

L’église

 

Edifice roman, pur joyau architectural du Tricastin. D'abord chapelle castrale (XIe ?), elle devint au début du xiie siècle église paroissiale, dépendante de l’abbaye de Tournus jusqu'en 1540, époque où le pape Paul III la donna au chapitre de l’église collégiale de Grignan, qui en perçut les revenus jusqu’à la Révolution

 

  • Les remparts du xiiie siècle
  • La chapelle des Pénitents Blancs
  • L'hôtel de Simiane (propriété privée) fait face à l'église Saint-Michel et surplombe le jardin remarquable et la Vallée du Rhône. Datant du xvie siècle et bâti sur des ruines antiques, Il doit son nom à sa propriétaire, Pauline de Simiane, petite fille de la Marquise de Sévigné qui évoque la propriété dans ses lettres.

Le domaine de Distaise m'accueille...

Aire camping car "France passion" sinon 5€ par nuit pour les non adhérents (sans services)

1 € pour l'eau

4860 Route de Loriol 26400 Grane N 44.75564 E 4.86768

 

Et comme distraction


25 Septembre


Cliousclat

La fabrique de Poterie de Cliousclat depuis 1902

Le village

Mirmande

Parking jour et nuit

Mirmande, Le Village

 

GPS : 44.699600,4.836530

Adresse : Le Village 26270 Mirmande

Décidemment j'ai beaucoup de mal a grimper dans ce type de village, et comme c'est vide sans activités tout est fermé ça n'incite pas....

De son histoire de village perché, Mirmande conserve un labyrinthe de rues et ruelles bordées de maisons à l’architecture parfois imposante et riche de mille détails. Venez découvrir ce village classé parmi les Plus Beaux Villages de France.

Au sommet du village, "la cerise sur le gâteau", l'église Sainte-Foy est un joyau de l'art roman. Cette église désacralisée accueille d'avril à septembre des expositions qui changent régulièrement.

De nombreux artistes se sont installés dans le village, le premier d’entre eux André Lhote. Dans les années 20, ce peintre cubiste a créé son académie d’été dans le village. Aujourd’hui encore, de nombreux artistes et artisans sont présents dans le village et vous ouvrent leurs ateliers.

Les agriculteurs vous accueilleront pour découvrir les fruits doux et sucrés du village… Il y en a pour toutes les papilles ! Cerises, pêches, abricots, nectarines, mirabelles, kiwis raviront les petits comme les grands !

Lieux et monuments

Deux églises ont été construites dans le village ; l’une médiévale en son sommet (l'église Sainte-Foy), l’autre plus récente en bas du village (Saint-Pierre). L'église Saint-Pierre du bas est toujours en activité (mariages, baptêmes, messes...). L'église Sainte Foy a été désacralisée. Elle accueille des artistes qui y exposent leurs œuvres. Le cimetière se trouve à côté de l'église du haut.

Le village dispose également d'une chapelle. La Chapelle Saint Lucie, située à l'entrée est du village a été construite en 1887 grâce aux dons de fidèles mirmandais .

Village médiéval

Les vestiges de la deuxième enceinte médiévale sont toujours visibles. On note la présence d'une tour ronde d'une tour carrée ainsi que les vestiges de plusieurs portes. Près de la Porte de la Fond (côté est), subsiste un blason taillé dans la pierre avec les armoiries du village. Une fresque a été découverte sous le porche de La Porte des Gauthiers (xvie siècle) côté nord.

Mémorial de Mirmande

En 1995 a été inauguré le Mémorial de la Seconde Guerre Mondiale 1939-1945, comportant les noms des « Résistants de la Drôme morts pour la France; des Résistants de l'enclave du Vaucluse morts pour la France ; des Soldats des États-Unis d'Amérique tués entre le 20 et le 30 août 1944 ; des Déportés de la Drôme qui ne sont pas revenus et de certains Aviateurs français et alliés tombés lors d'une mission ».

Ensuite petite incursion en Isère (4 km 5....) pour visiter...

Saint Antoine l'Abbaye

Pré Brunet

38160 SAINT ANTOINE L'ABBAYE

Latitude : (Nord) 45.17312°  Longitude : (Est) 5.21784° 

Tarif : 2019

Services : 2 €

Jetons en vente à la Boulangerie, au restaurant bar-tabac "Mon manège à moi", à la supérette casino et à l'Office de Tourisme.


Tous les services 

Autres informations :

Un des plus beaux villages de France


Implanté en Isère, aux portes de la Drôme, à mi-chemin de Grenoble et de Valence, le village médiéval est considéré comme un des joyaux incontournable du patrimoine rhônalpin.

Depuis le 10 Avril 2010 Saint Antoine l'Abbaye est classé parmi les plus beaux villages de France.

Le site de Saint-Antoine, inscrit au titre des Monuments Historiques, demeure, comme par le passé, un formidable centre d'attraction pour les hommes curieux de leur histoire.

Pas de chance - Il faudra attendre printemps 2022 pour voir cette abbaye dans toute sa beauté

L'Abbaye

Pont en Royans

(N° 31350)


La Plage

AirePark

 

38680 PONT-EN-ROYANS

Latitude : (Nord) 45.06312° Longitude : (Est) 5.33621° 

Tarif : 2020

Emplacement, services, électricité : 9 €

Eau : 1 €/120 L

Type de borne : Plateforme


Réservation possible mais non obligatoire

Aire de pique nique

Poubelles de tri

Autres informations :

Ouvert toute l'année

28 emplacements sur herbe

Tél : +33 298 537 858

contact@aireparkreservation.com

https://www.aireparkreservation.com/aires-camping-cars/auvergne-rhone-alpes/isere/pont-en-royans


Le village est reconnu comme l'un des bourgs les plus curieux en Dauphiné grâce à ses maisons suspendues aux façades colorées qui dominent la Bourne, ses remparts, le pittoresque de ses ruelles, son pont. Ce bourg médiéval doit son charme à l'ingéniosité des hommes, qui, dès le XVIème siècle, ont construit ce village perché pour favoriser la négoce du bois. Pont-en-Royans c'est aussi la rivière, ses berges aménagées.

Le site des maisons suspendues au-dessus des eaux de la Bourne, inscrit aux titres des monuments historiques en 1944, avait impressionné Stendhal. Il faut l'admirer de la rive gauche de la Bourne.


26 Septembre

De Pont en Royans à Valréas

Valréas

Camping la Coronne

N 44.392566 E 4.99241

super sympa


27  Septembre

Le Poët Laval

Parking jour et nuit

Le Poët-Laval, Fonleau

 

GPS : 44.536499,5.016870

Adresse : Fonleau 26160 Le Poët-Laval

Le Poët-Laval s'est installée dans la vallée du Jabron, au milieu des lavandes et des blés. Ancienne commanderie de l'ordre des Hospitaliers, le village a conservé de cette époque le château, des vestiges de la chapelle romane Saint-Jean-des-Commandeurs et des remparts.

Le Vieux Village

Le village fortifié du Poët-Laval, dominé par son imposant donjon médiéval, se détache de façon spectaculaire sur le décor de collines boisées qui environne la petite ville de Dieulefit, en Drôme Provençale. Crée au XIIème siècle par l’ordre des hospitaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem, le site a connu bien des vicissitudes depuis la fin de l’époque médiévale, comme c’est le cas pour la plupart des villages perchés de la région.

Les guerres de religion ont marqué le départ d’un lent déclin qui a bien failli s’achever quatre siècles plus tard par la transformation du site en un village fantôme.

Grâce à la détermination de quelques personnalités passionnés qui se sont attachés  à préserver le village, l’entretenir et le restaurer.

Avec un panorama magnifique sur la vallée du Jabron, le vieux village, pic provençal,  village médiéval perché, est classé comme l’un « des plus beaux village de France » situé au sud de la Drôme: La légende dit qu’il y a toujours un rayon de soleil sur ce village dont la lumière est la plus belle à l’automne lorsque les jours s’arrondissent de matins et de soirs…

  

QUELQUES REPÈRES PATRIMONIAUX

  • LA CALLÉE - Elle traverse le bas village pour remonter jusqu’au grand portail.
  • LE GRAND PORTAIL ET LE PETIT PORTAIL - Entrée principale du village sous un passage voûté disposé en chicane sous une habitation. Du côté ouest, s’ouvre le petit portail, précédé d’une courte rampe, seconde entrée d’origine du village. Construit à la même époque que le “corps de logis” du Château, au XVIe siècle, il était probablement destiné à loger les châtelains qui administraient les domaines.
  • LE SALON DES COMMANDEURS - Construit à la même époque que le “corps de logis” du Château, au XVIe siècle, il était probablement destiné à loger les châtelains qui administraient les domaines.
  • LA CHAPELLE SAINT JEAN DES COMMANDEURS - Située au pied du Château, elle a été construite aussi au début du XIIIe siècle ; il n’en subsiste que la nef et le choeur avec une abside en hémicycle à trois arrêtes.
  • LE TEMPLE - Aménagé au début du XVIIe siècle dans une ancienne maison d’habitation laquelle était alors “la maison commune” du village. Ce statut a sauvé le temple de la destruction lors de la révocation de l’Édit de Nantes en 1685. Son aménagement actuel date de 1807 avec l’installation de tribunes en 1822. Le musée du protestantisme dauphinois, créé en 1961, l’a intégré dans son parcours.

Grignan

 Camping de Grignan

N 44.417286 - E 4.909606

le Pays de Grignan jouxte l'enclave des pape.

Le village a été édifié sur une toute petite colline au charme incomparable. Dés votre arrivée vous serez subjugué par ce tableau parfait qu'offre Grignan, entre les couleurs chatoyantes des pierres blondes. La beauté du paysage est composée de chênes verts, de prairies, de genets, de buis, de lavandes et garrigues, alternée par des parcelles de vignobles et des truffières.

Les Grignanais bénéficie d'un climat méditerranéen très ensoleillé avec cependant des précipitations abondantes au printemps et à l'automne. Les étés et les hivers sont secs avec un fort mistral qui augmente la sensation de froid. Le brouillard est très épais et habituel, il offre des paysages et une ambiance des plus mystérieuses dans les ruelles du village.

Le village offre des vues panoramiques uniques aux quatre coins cardinaux. Madame de Sévigné disait une « belle et triomphale vue » car tous ces panoramas peuvent être admirés depuis les terrasses du château de Grignan. Au nord, la montagne de la Série, on aperçoit très nettement ses éoliennes,au sud-Est on voit très visiblement le Mont-Ventoux, la crête Saint-Amand et les dentelles de Montmirail,à l'ouest le fleuve Rhône et à l'Est les montagnes de Nyons et des Baronnies.

Ses atouts sont nombreux comme la richesse historique du Pays de Grignan, la beauté de la nature et des paysages, la qualité exceptionnelle et diversifié de son terroir.

On vient à Grignan pour découvrir et visiter ce magnifique château du XIIe siècle. Sa façade Renaissance François Ier est somptueuse. Plusieurs édifices sont admirables comme la collégiale Saint-Sauveur, le Lavoir du Mail, la porte du Tricot, les maisons remarquables, les ruelles escarpées, l'atelier-musée de l'imprimerie et typographie.

A faire et à voir absolument, le circuit fléché des roses anciennes et des roses anglaises.

Le village médiéval se parent de senteurs et de couleurs sur ces vieux murs telle une parure. Une exceptionnelle collection qui vaut à Grignan le titre de village botanique.

L'Abbatiale

La collégiale Saint-Sauveur est une église catholique construite au XVIe siècle à Grignan, et érigée en collégiale. Elle est classée monument historique.

Historique

La collégiale abrite la tombe de la marquise de Sévigné et se situe sous la terrasse sud-ouest du château de Grignan. La dalle funéraire est gravée de l'inscription: "Cy gît Marie de Rabutin Chantal, Marquise de Sévigné, décédée le 18 avril 1696

En 1484, Gaucher Adhémar de Monteil fonde un collège de prêtres dans l'église paroissiale Saint-Jean-Baptiste

En 1512, l'église est érigée en collégiale avec un chapitre de chanoines. Gaucher Adhémar veut en faire une collégiale funéraire pour sa famille dont les membres étaient ensevelis dans l'église des frères mineurs de Valréas.

Sa particularité vient de sa situation. L'église est située contre le flanc sud-ouest de la butte qui porte le château de Grignan et longe l'enceinte castrale. La présence de ses deux tours en façade donne une impression de puissance. La tour nord construite contre le rocher est pleine à sa base.

La tour sud est creuse et porte le clocher.

La construction contre le rocher fait que seul a été réalisé le bras sud du transept servant d'abord de première chapelle de la Vierge avant de devenir la grande sacristie.

L'autre particularité de la collégiale, c'est sa couverture en terrasse qui est, en moyenne, à 6 mètres au-dessus de la basse-cour du château. 

L'extérieur du château

Miroir d’une vie royale en Provence

Voyageons à travers 1000 ans d’histoire dans ce château entièrement meublé et marqué par l’illustre Marquise de Sévigné. Découvrez depuis ses terrasses un panorama époustouflant à 360° sur la Provence.

Au cœur de la Drôme provençale, dominant plaines et montagnes, le château de Grignan est bâti sur un promontoire rocheux surplombant le village. Témoin de l’architecture Renaissance et du classicisme français, l’édifice a connu une histoire mouvementée. Château fort mentionné dès le 11e siècle, il est transformé à la Renaissance en une prestigieuse demeure de plaisance par la famille des Adhémar. Au XVIIe siècle, la marquise de Sévigné y séjournera plusieurs fois auprès de sa fille Françoise-Marguerite. Démantelé à la Révolution puis reconstruit au début du XXe siècle, il appartient depuis 1979 au Département de la Drôme qui poursuit un programme ambitieux de restaurations et d’acquisitions.

L'intérieur du Château

Le vestibule, l'escalier d'honneur, l'office

L'antichambre et la chambre de Madame de Grignan

Le cabinet de Madame

La salle du Roi

La chambre de Tournon

Le vestibule des prélats

La galerie


28 Septembre

Séguret

(N° 1500)

 

Parking P3

84110 SÉGURET

Latitude : (Nord) 44.20722° Longitude : (Est) 5.02361° 

Tarif : Gratuit

NON OUI NON NON NON
NON OUI NON NON NON

Accroché à la colline, comme une parure de pierres précieuses faite de rubis, de pierres de culture et d’émeraudes – pierres de taille, tuiles rouges et cyprès – le village de Séguret assure ses arrières. Son nom semble lui avoir été attribué en raison de sa position géographique, puisqu’il signifie en provençal, sécurité.

Sa situation dominante permet aux habitants d’observer les mouvements de la vallée du Rhône, sans oublier celle du château au sommet du massif.  

Il est aisé d’imaginer le garde cantonné dans la tour — vestige du château féodal — claironner les habitants, œuvrant dans les vignes pour qu’ils regagnent l’intérieur des remparts (XIVe) à la moindre suspicion d’envahisseurs.

L'histoire de Séguret remonte à l’âge de pierre, des pointes de flèches ont été retrouvées ainsi que des traces de foyers — à l’âge de fer —  dans les grottes de L’Ouvèze, située à l’ouest du village.

En 1876, une première statue de 3 mètres de haut a été découverte, représentant un dieu vêtu à la romaine avec un aigle à ses pieds,  puis une seconde symbolisant le dieu des forêts, toutes les deux étaient camouflées dans les vignes. On peut admirer ces deux pièces à la chapelle Ste Thècle, les originaux sont à Avignon.

Pour visiter Séguret, on se gare en bas du village sur les parkings aménagés à cet effet.  Douceur et art de vivre pour ce charmant village aux airs de crèche provençale, qui permet de découvrir au gré de vos envies ses galeries d'art, ses boutiques, son riche patrimoine, mais aussi de goûter aux plaisirs d'une bonne table.  En arpentant les ruelles escarpées, vous serez enchantés de voir au détour d’une place, une fontaine aux Mascarons (classée monument historique), un lavoir moyenâgeux ou encore un beffroi du XIVe et au bout de la rue des poternes, la mairie.

La place des arceaux et ses platanes centenaires, « classés arbres remarquables de France » offre l'ombre nécessaire pour disputer une partie de boules.

La chapelle Sainte Thècle, le musée Delage et le musée des santons sont aussi des lieux à visiter…

De nombreux points de vue permettent d'admirer le panorama exceptionnel sur la Vallée du Rhône.

Entrevaux

Montbrun les Bains

Le camping CAMPING MUNICIPAL est situé à Montbrun-les-Bains dans la Drôme, en Auvergne - Rhône-Alpes, une région idéale si vous aimez les randonnées en montagne. Il est situé à 2 km de la rivière.

Dominant une plaine baignée de lavande, les maisons haut perchées de Montbrun-les-Bains protègent les vestiges d'un ancien château médiéval. De fontaines en fontaines, les calades mènent jusqu'au bas du village ou l'établissement thermal récemment rénové fait renaître depuis vingt ans les bienfaits d'une source antique...

Lieux et monuments

  • L’église paroissiale : elle date du xiie siècle ; elle possède un magnifique retable d’autel, de Bernus, avec un tableau de Parrocel
  • Château des Gipières, établissement de bains du xixe siècle
  • Château Reybaud, donjon isolé de plan quadrangulaire construit à l'aplomb de la falaise.
  • Tour de l'Horloge nommé Beffroi: tour-porte quadrangulaire du xive siècle, crénelée et surmontée d'un campanile avec lanterne en fer forgé. Le village s'entourait d'une enceinte à quatre portes.
  • le village compte 16 fontaines du xixe siècle et xxe siècle (avant-guerre) dont celle du Beffroi datée de 1841 qui se trouvait au centre de la place, et qui fut déplacée en 1905 dans un angle.