De Saint Claude au Tuyé de Papy Gaby

Vendredi 24 Septembre

39 - Ménestrux en Joux

(N° 31796)

 

Rue des Tilleuls

Aire de la mini-ferme

39130 MENÉTRUX-EN-JOUX

Latitude : (Nord) 46.62685°  Longitude : (Est) 5.82878° 

Tarif : 2019

Emplacement, 2 personnes : 7 €

Bar

Restaurant

Proche cascade du Hérisson

 

Services :



Cascade du Hérisson du haut

11.1 km


Parking jour uniquement

Menétrux-en-Joux, Val Dessus

 

Parking de la cascade du hérisson

 

GPS : 46.614799, 5.846590

Parking jour et nuit

Bonlieu, Aux Étroits

 

GPS : 46.613651, 5.869187

Parking pour acceder aux cascades du Hérisson au niveau du saut de la Forge. très calme. Nous avons pu rester une nuit. Prévoir les cales car en pente


Les cascades du Hérisson, dans le Jura, font partie d’un grand ensemble, « Vallée du Hérisson, Plateau des 7 lacs », inscrit au réseau des Grands sites de France. Faites-y une balade entre deux baignades dans les lacs, notamment le fameux lac de Chalain tout proche !

En toutes saisons, les cascades du Hérisson offrent un spectacle sans cesse renouvelé, au rythme de la nature du Jura. Elles doivent leur existence au « Hérisson », un torrent énergique qui prend sa source au Saut Girard, issu des lacs de Bonlieu et d’Ilay. La nature a façonné cette vallée foisonnante et a créé pas moins de 31 sauts successifs, qui constituent ces fameuses cascades.

Comment visiter les cascades du Hérisson ?

Visiter ces cascades, c’est effectuer une randonnée en pleine nature qui, par ailleurs, vous permettra d’admirer quelques vestiges historiques. En effet, la force motrice de l’eau a attiré des populations, durant près de sept siècles, pour forger des outils, moudre les grains… Les habitants utilisaient aussi les ressources naturelles locales, comme le chanvre, le minerai de fer, les céréales ou le bois. Lors de la balade, ne manquez pas d’écouter le murmure de l’eau au Gour Bleu ou de contempler les impressionnantes chutes du Saut de l’Éventail (65 m)

 Se rendre aux Cascades du Hérisson

Plusieurs options vous permettent de faire varier le parcours et sa difficulté. Nous vous recommandons, en toutes saisons, des chaussures de marche confortables et adaptées. Pour savoir comment aller aux cascades du Hérisson, suivez le guide !

Depuis Doucier (lac de Chalain), prendre direction Saint-Laurent-en-Grandvaux puis suivre la direction de Chambly. : Avec votre ticket de stationnement, visitez gratuitement la Maison des Cascades, qui propose une visite très ludique permettant de comprendre les origines du site, son histoire et ses légendes. Juste après la Maison des Cascades, le restaurant et la boutique,  empruntez le sentier qui vous mène au pied de la cascade de l’Éventail, la première de la série. Vous pouvez alors commencer votre ascension en remontant le courant de l’eau.

Depuis Ilay, vous pourrez vous garer sur le parking situé derrière le restaurant l’Auberge du Hérisson. L’accès aux Cascades se fait par un sentier aménagé qui vous conduit au Saut Girard. Vous avez la possibilité de suivre l’itinéraire labellisé « Balade confort » qui vous permet de découvrir le site sur un parcours adapté pour les personnes avec difficultés de déplacement. Depuis l’Auberge du Hérisson et en direction de Bonlieu vous aurez accès au point de vue sur le Saut Girard où une plateforme PMR est aménagée. Un peu plus loin dans la 


même direction, un parking et un accès PMR réservé aux ayants droits permet d’accéder au pied de la cascade du Saut Girard en véhicule.

L’accès est aussi possible depuis Bonlieu, où vous serez à mi-parcours, au Saut de la Forge. Le parking est gratuit et une brasserie est à disposition pour les gourmands.

Depuis le hameau de La Fromagerie, vous pouvez empruntez le sentier des cascades dans le sens de la descente. Le parking est gratuit, avec, là encore, des restaurants et boutiques à proximité.

Cascade de l'Eventail

2.4 km


Plan d’accès des Cascades de L’Eventail

De Doucier, faire 8 km sur le RD 326 en direction des Cascades du Hérisson. Ce site est bien indiqué et fléché.

Il y a un parking à disposition (payant pendant la période estivale).

Les cascades du Hérisson sont une succession de plusieurs cascades, la première étant l’Eventail.

La durée totale du parcours est de 3h00 sur 3,7 km pour tout le circuit des Cascades du Hérisson.

L’Eventail est la première cascade de la randonnée, le temps d’accès pour cette cascade est de 10 minutes depuis le parking.

Commentaire

Impressionnante en taille et en débit, cette cascade de l’Eventail fait une chute de plus de 65 mètres!

Vous la possibilité via la randonnée de la voir du bas (ci dessous) mais aussi au niveau de la chute en haut et même d’un belvédère situé plus haut.

Conseils photo

L’Eventail est probablement la cascade la plus connue et donc la plus photographiée des cascades du Hérisson.

Les points de vue intéressants se trouvent en aval de la chute lorsque la rivière coule doucement, mais aussi au bord de la cascade, au niveau de la barrière de sécurité.

Juste avant la cascade, sur la droite de l’autre coté de la rive, vous apercevrez une première petite chute d’eau qui ne coule pas beaucoup, mais qui peut donner de beaux effets filés avec un téléobjectif et un trépied.

La cascade suivante est le Grand Saut. (Pas eu le courage d'y grimper merci à Arlette pour ses photos !)

25 Septembre

Cascade du Hérisson

La première ou la dernière fonction du sens de la marche le Saut Girard hélas la sécheresse a sévie cette année encore !

Belvédère des quatre lacs

Bonlieu > Belvédère des 4 lacs : 9.5 km

Belvedere des 4 lacs > Pic de l'Aigle : 3.3 km



Parking jour et nuit

La Chaux-du-Dombief, 21 Hameau des Rollets

 

 

 GPS : 46.625293, 5.914879

 

Parking pour le belvédère des 4 lacs (prodigieux !). Plat. Pas d’interdiction de passer la nuit. 


Visiter le Jura, c’est aussi prendre le temps de le parcourir à pied, pour aller à la rencontre de ses sites naturels les plus grandioses. En empruntant les chemins de randonnée menant au Pic de l’Aigle ou au Belvédère des 4 Lacs, vous découvrirez des panoramas et des paysages splendides. L’occasion d’une journée au grand air ou d’un séjour pour vous ressourcer dans les décors naturels des plateaux jurassiens.

 

39 - Les Rousses

(N° 597)

 

Route du Lac des Rousses

Parking de l'Aube

39220 LES ROUSSES

Latitude : (Nord) 46.48778° Longitude : (Est) 6.06678° 

Tarif : 2021

Services : 8 €

Type de borne : airepark

Services :

Plein d'eau : 100 l

 

Autres informations :

Ouvert A l'année

30 emplacements

Moyen de paiement : Carte Bancaire

Tel: +33 3 84 60 01 52

SITE INTERNET

 

petit intermarché à proximité

commerces en ville


Le stationnement est gratuit...mais ils se rattrapent sur les services....l'eau 8 € pour 10 mn d'un petit filet a peine de quoi remplir une cuve de 100 l....Je pense que l'on se fait avoir une seule fois !

Le village

L'église


25 - 26 Septembre

Métabief

(N° 26291)

Camping Car Park

Crêt de Lernier et la Perr

25370 MÉTABIEF

Latitude : (Nord) 46.764° Longitude : (Est) 6.3452° 

Tarif : 2021

Forfait Emplacement

Service Et Plein D4eau Et Electricite :  12.95 €

Taxe De Sejour Par Personne : 0.55 €

Type de borne : flot bleu

Services :

Boulangerie Ou Depot - Restaurant - Alimentation

Supermarche

Electricité : 6 ampères, 24h, 40 prises

Plein d'eau : >200 l

Autres informations :

Ouvert A l'année

38 emplacements

Durée maxi: 7 jour(s) ou plus

Moyen de paiement : Automate Paiement

Tel: +33 1 83 64 69 21

@MAIL

SITE INTERNET

 


Métabief est située dans le département du Doubs . Les habitants se nomment les Chats-Gris.

Histoire

Les habitants de Métabief ont été affranchis en août 1393 par Jean de Chalon

Dès le xve siècle, le développement de la commune connut un essor grâce à l'exploitation des mines de fer dit limonite de Métabief10, dont la fonte était extraite dans les hauts fourneaux de Rochejean et Pontarlier, et aussi de l'artisanat lié à la fabrication d'outils agricoles et d'exploitation des forêts. À partir du milieu du xixe siècle, cette industrie a souffert de la concurrence de la fonte belge et écossaise et de la diminution des quantités de bois qui servait à l'alimentation des forges. Les habitants réorientèrent alors leur activité sur l'agriculture et la production laitière, avec aussi la fabrication du gruyère de Comté et le vacherin Mont d'Or, avec le défrichement en parallèle.

En 1879, une usine communale est construite à la place de l'ancien moulin incendié, qui a une activité de scierie-menuiserie de 1883 à 1985 et de meunerie jusqu'en 1960.

Fromageries

  • Fromagerie du Mont d'Or Sancey Richard : visite et film en 3 langues.
  • Fromagerie d'Alpage du Père François : possibilité de démonstration de fabrication et petits déjeuners dégustation de juin à septembre (Les Hôpitaux-Vieux).
  • Caves d'affinage du fort Saint-Antoine : il s'agit d'un ancien fort militaire devenu cave d'affinage de comté (Saint-Antoine).

Lieux et monuments

  • L'église paroissiale de la Présentation-de-Notre-Dame, xixe siècle.
  • L'usine communale de Métabief, ancien moulin transformé en musée  Inscrit MH (1992)
  • Métabief est une voie d'accès au Mont d'Or (point culminant du département du Doubs) par l'intermédiaire du Morond (1 419 m.) point culminant de la commune.

Fort St Antoine

Cet ancien fort militaire a été construit à la fin de la guerre franco-prussienne (1879-1882) sous l'autorité du général Séré de Rivières et du jeune capitaine de génie, Joffre. Il est venu complété un ensemble défensif tout le long de la frontière Est de la France. Il fût baptisé Fort Lucotte en 1887 du nom d'un général de la Révolution et de l'Empire. Inutile dès 1885, en raison de l'apparition de l'obus torpille, le fort fût transformé en caves d'affinage de Comté par Marcel Petite en 1966.

Visite une fois de plus raté...Il faut le "pass macron" pour y accéder.


27 Septembre

25 - Montperreux

Nozeroy > Montperreux : 31 km


Montperreux, La Cotelle

 

GPS : 46.810739, 6.322288 

 

Parking gratuit pour visiter la source bleue, à environ une centaine de mètres du parking



La source bleue

La source bleue de Malbuisson est une source karstique / résurgence, une cascade et un ruisseau de Malbuisson, qui se jette dans le lac de Saint-Point, dans le massif du Jura 

Depuis le 27 décembre 1913, la source fait partie des sites classés du Doubs pour son eau bleu-vert / turquoise translucide.

La source a une couleur naturelle bleu-vert / turquoise hors du commun, conséquence de la décomposition naturelle de la lumière du jour (diffraction du spectre visible) dans une eau translucide (phénomène également connu dans d'autres exsurgences karstiques). Le gouffre profond de 6 m, accentue ce phénomène optique particulier.

Une très cruelle et tragique légende locale explique que tout ce bleu de la source viendrait des larmes des yeux bleus de Berthe de Joux, pleurant la mort de son amant au xiie siècle. Son jeune mari, le seigneur croisé Amauri III de Joux (famille de Joux du fort de Joux voisin), longtemps passé pour mort durant les croisades, revient contre toute attente quelques années plus tard, et découvre sa jeune épouse qui se croyait jeune veuve, avec un nouvel amoureux, le chevalier Amey de Montfaucon (famille de Montfaucon), revenu lui aussi des croisades. Ivre de rage et de douleur, Amaury tue l'amant et fait cruellement enfermer son épouse à vie dans un minuscule cachot de son fort de Joux, avec vue sur la dépouille de son amant.

La cascade


Le Doubs (bien asséché) entre Morteau et Villers le lac

Le Doubs au niveau de l'embarcadère des bateaux pour le Saut du Doubs, que nous irons voir demain après midi une navette comme il y a deux ans nous emmène plus loin afin d'avoir de l'eau...


28 Septembre

Nous avons de la chance...il pleut quasiment toutes les nuits et nous avons du beau temps dans la journée.

Villers le Lac


Villers-le-Lac, Rue des Terres Rouges

 

GPS : 47.056400, 6.670830

 

Parking ombragé camping-car gratuit pour les clients des bateaux du Saut du Doubs, sinon 9€, 3€ pour eau. Pas d'électricité, pas de poubelle malgré la taxe de séjour à payer. De plus l'aire donne sur la route passante. Service à jetons pour l'eau à prendre à l'accueil des bateaux mouches. Pour passer la nuit il faut normalement être en possession du billet pour le bateau.

 

Nombre de place(s) 50

Prix des services : 3,50 € pour 10 min d'eau potable

Prix du stationnement : 9 €

Ouverture/Fermeture : Ouvert d'avril à la Toussaint


Le saut du Doubs

Le Saut du Doubs est une chute de 27 mètres de hauteur sur le Doubs située sur la frontière franco-suisse, et pour partie dans la commune de Villers-le-Lac côté français, pour partie dans celle des Brenets côté suisse.

Le Saut du Doubs fut créé, il y a 12 000 ans, par l'éboulement (provoqué par un séisme ?) des deux versants de la vallée (à l'époque les gorges du Doubs commençaient à l'ouest de Morteau). L'éboulis créa un grand barrage naturel, provoquant le remplissage des gorges en amont de l'éboulement, ce qui créa le paléo-lac de Morteau (long de 15 km), dont le lac de Chaillexon (lac des Brenets) (long de 3,7 km) est le vestige. La chute se créa lorsque le niveau du lac fut assez élevé pour permettre au flot de contourner l'éboulement. Le saut lui-même correspond à l'endroit où le Doubs, dévié par l'éboulement, saute la falaise correspondant à l'ancienne rive droite de la gorge pour en rejoindre le fond

Le barrage naturel du Saut du Doubs n'est pas entièrement étanche, ce qui explique les variations de niveau assez importantes observées dans le lac de Chaillexon (lac des Brenets). L'éboulement est en effet constitué d'une accumulation perméable de fragments de roche calcaire. On totalise ainsi une évacuation de 3 m3 d'eau par seconde à travers la roche de l'éboulement, ce qui cause un abaissement continu du lac lors des étiages. En 2001, des travaux de colmatage d'une partie des pertes sont réalisés, pour limiter les bas niveaux du lac et favoriser sa navigation. Ces travaux ont permis de réduire notamment l'effet provoqué par les sécheresses

Croisière le départ

Le saut du Doubs

Croisière le retour

Gilley

Villers le lac > Gilley :  19 km


La République du Saugeais

Le Saugeais est une micronation autoproclamée, composée de onze communes situées dans le Haut-Doubs en France, et réunies en une « république héréditaire » baptisée République libre du Saugeais. Montbenoît est la capitale de ce territoire d'une superficie de cent vingt-huit kilomètres carrés.

C'est une micronation née d'une blague en 1947 entre le préfet du Doubs de l'époque Louis Ottaviani, de passage à Montbenoît, et Georges Pourchet, alors hôtelier-restaurateur à l'auberge de l'Abbaye

Lorsque le préfet entre à l'hôtel, le propriétaire lui demande sur le ton de la plaisanterie s'il a un laissez-passer pour venir en la République du Saugeais. Surpris, le préfet lui demande : « Monsieur Pourchet, expliquez-moi cela. » Après les explications, le préfet lui déclare, plaisantant lui aussi : « À une république, il faut un président. Eh bien, je vous nomme président de la République libre du Saugeais. » Georges Pourchet décide alors de prendre ce titre en charge8,9,10.

Martial Jeantet, curé de Montbenoît de 1964 à 1982, participe lui aussi à réactiver le folklore de cette communauté. En effet, ce passionné d'architecture trouve les fonds nécessaires à la rénovation de l'abbaye. La dynamique initiée par ces travaux voit réapparaître un courant folklorique régional de plus en plus important1.

Après la mort de Georges Pourchet en 1968, la République reste quatre ans sans président. En 1972, alors que sa veuve Gabrielle Pourchet organise un repas de kermesse au bénéfice de la restauration de l'abbaye, elle est élue présidente à vie11. Elle tente alors de structurer la République par la nomination d'ambassadeurs, la frappe de monnaie ou la création d'un passeport11.

Il existe un hymne saugeais, composé en 1910 sur une musique de Théodore Botrel, le barde breton, par le chanoine Joseph Bobillier, né à Montbenoît1. En outre, un timbre français de 2,50 francs, incluant les symboles du Saugeais (blason médiéval, abbaye de Montbenoît, rivière), est édité en 1987.

Gilley Voilà un lieu incontournable de la Franche-Comté et des Montagnes du Jura où jour après jour s’élaborent de savoureuses salaisons de tradition, façonnées à l’ancienne, grâce à quarante années de constance et de respect d’un savoir-faire local ancestral. Il y a d’abord cette incroyable configuration communément appelée « Tuyé », structure emblématique d’une région restée authentique. Un vaste espace fermé, affublé d’une énorme cheminée d’une hauteur avoisinant les 18m, où flotte en permanence un nuage de fumée aux arômes de sapin et d’épicéa…

A l’abri de l’ombre, accrochés à des perches de bois, sont suspendus quantités de jambons, de bandes de lard, de brési, de filets de porc, de saucisses (dont la fameuse saucisse de Morteau) et autres délices qui, avec le temps pour complice, évoluent lentement vers leur pleine maturité et finissent par se transformer en succulents fumés. Simplement inoubliable. 

Le tuyé du Papy Gaby est une réalité dans tout son ensemble

Construit dans les années 70 par Gabriel Marguet, boucher-charcutier de son état à Villers-le-Lac, il est en fonction depuis plus de quarante ans et abrite un savoir-faire traditionnel qui remonte aux siècles passés. En effet, jusqu’au milieu du XXème, en Franche-Comté, viandes de porc et de bœuf étaient régulièrement fumées pour être conservées. Chaque ferme disposait ainsi en son centre un tuyé et c’est chez le particulier, dans quelques-unes de ces étranges cheminées, que « Gaby » comme on le surnommait, trouvait asile pour ses morceaux choisis. Mais l’arrivée du chauffage central changea la donne et, peu à peu, s’éteignirent les activités des tuyés. Vint alors l’idée à Gabriel Marguet de faire construire son propre outil de fumage, dans de gigantesques dimensions, pour pouvoir ainsi assurer pour longtemps profession et tradition.

À 900m d’altitude, à l’orée des résineux, le Tuyé du Papy Gaby a pris racine dans la République du Saugeais, un mystérieux territoire officieux depuis 1947 qui, sans frontières apparentes, revendique pourtant sa présidence et ses ministres, son hymne et sa monnaie, son douanier et son laissez-passer et ses cérémonies. Les méthodes traditionnelles ont pu être conservées. L’entreprise artisanale est restée à caractère familial. Le Tuyé de Papy Gaby est aujourd’hui dirigé par Jean-François Nicolet.