Le bon vin se bonifie avec l'âge ...

Les Sarmentelles aussi...

30 ans ça se fête !

L'événement promet d'être exceptionnel.


Mardi 6 Novembre

Le Puy en Velay

(N° 27833)

Place du Maréchal Leclerc

43000 LE PUY EN VELAY

 

Latitude : (Nord) 45.04329° 

Longitude : (Est) 3.89249°

 

Tarif : 2017

Stationnement, services 24 h : 10,80 à 12 €

5 h : 5 €

Taxe de séjour C-C: 1,10 € 

Type de borne : EURO-RELAIS

Services : 

Autres informations : 

Ouvert toute l'année

27 emplacements avec électricité 6 A

Tél : + 33 183 646 921

contact@campingcarpark.com

https://campingcarpark.com/shop/auvergne-rhone-alpes/43-haute-loire/le-puy-en-velay-aire-le-puy-en-velay/#tab-reviews



Mercredi 7 Novembre

Le Puy en Velay

A travers la ville

La cathédrale

Le cloître et le trésor


Jeudi 8 Novembre

Montluçon - Prémilhat

(N° 4962)

Route de l'Étang de Sault D605

03410 PRÉMILHAT

Latitude : (Nord) 46.33464° - Longitude : (Est) 2.55859° 

Tarif : 2015

Stationnement gratuit 

Eau : 6 € 

Électricité 10 h : 2,50 €

Paiement par carte bancaire

Type de borne : EURO-RELAIS

Services : 

 

 

Autres informations : 

8 grands emplacements, stabilisés, délimités par des haies

Stationnement limité 72 h

Cadre agréable au bord de l'étang de Sault


Etang de Sault


Vendredi 9 Novembre

Montluçon

sauf le jeudi de 6 à 15 h

(N° 541)

Place de la Fraternité

03100 MONTLUÇON

 

Latitude : (Nord) 46.35535°  Longitude : (Est) 2.58686° 

Tarif : 2015

Stationnement, vidanges gratuits

Eau : 5 € /150 L

Électricité : 2,50 € /10 h

Paiement par carte bancaire

Type de borne : EURO-RELAIS

Services : 

Poubelles

Jardin public à proximité avec aire de jeux

Centre Leclerc sur la gauche du jardin public 

Autres informations : 

Ouvert toute l'année

15 emplacements sur sol goudronné,

éclairés, ombragés, bordés de platanes

Stationnement interdit le jeudi

de 6 à 15 H pour le marché,

limité 72 H


Montluçon, ville clé, porte d'entrée de l'Auvergne, a su, tout en gardant son prestigieux passé de l'époque des Bourbons, prendre le tournant de la révolution industrielle avant d'entrer délibérément dans le nouveau siècle. Montluçon est marquée du sceau des Bourbons, dominée par le château de Louis II de Bourbon. Après une riche période médiévale, l'ère industrielle s'y est développée peu à peu avec son architecture typée.

Depuis 2013, le musée des musiques populaires, le MuPop, a ouvert ses portes à Montluçon. Ce lieu culturel innovant, à l'architecture ambitieuse invite à vivre une expérience sensorielle inédite dans l'univers pop de la musique, au carrefour de l'image et du son...

Une forte tradition théâtrale -Audrey Tautou est née dans la ville- et ses nombreuses festivités en font une ville attachante. Autour de la vieille ville pleine de trésors anciens, s'est développée une ville moderne :  « Ville Gozet ».

Le visiteur n'oubliera pas d'aller contempler le château de la Louvière, pastiche du Petit Trianon de Versailles, qui accueille des expositions temporaires.

Les amateurs d'art ne manqueront pas d'aller visiter les oeuvres architecturales art déco de Pierre Diot et le Fonds d'art moderne qui accueille les plus grands artistes contemporains dans l'une des plus belles salles d'Auvergne.

Du haut de l'esplanade du château des ducs de Bourbon, le voyageur peut contempler l'ensemble de la ville. Il y verra lovée dans les boucles du Cher, la vieille ville pleine de trésors anciens. Elle a gardé son identité de cité médiévale où l'on peut découvrir en flânant une quinzaine d'édifices classés ou inscrits au patrimoine des monuments historiques. Surplombant la ville, le château des ducs de Bourbon a été construit en 1370.

 

A travers la ville médiévale

Le Montluçon médiéval

Montluçon a également conservé de remarquables témoignages du mécénat des ducs de Bourbon dans ses églises. Elle mérite à ce titre son label de « ville d'Art ». Le quartier Saint-Pierre, ses maisons à pans de bois, son église, édifice roman du XIIe siècle, ou la remarquable Maison des Douze Apôtres, nous transportent quelques siècles en arrière.

Eglise Notre Dame origine romane du XI eme siècle

Eglise Saint Pierre Origine Romane du XII eme siècle

Château des Ducs de Bourbon

Le château du bon duc

Bâti sur une forteresse du XIe siècle par Guillaume, fils d'Archambaud IV de Bourbon, le château des ducs de Bourbon construit en 1370 fut restauré par Louis II de Bourbon qui en fit une place forte et sa résidence de prédilection.

Le Cher traverse la cité

Noyant d'Allier

(N° 18954)

Route de Châtillon D18

03210 NOYANT D'ALLIER 

 

Latitude : (Nord) 46.47858° Longitude : (Est) 3.12512° 

Services : 2 €

Type de borne : RACLET

Services : 

Autres informations : 

Belle vue sur le bocage

A visiter : le musée de la Mine et la Pagode Atypique dans cette région

Restaurants français et asiatique 


NOYANT-D’ALLIER, VILLAGE ASIATIQUE

Au coeur de l'Allier, un village typiquement bourbonnais n’en reste pas moins surprenant. Découvrez Noyant-d'Allier et son étonnant bourg asiatique !

Dans les années 1950, la mine de charbon de Noyant-d‘Allier ferme et la cité est de plus en plus désertée par ses ouvriers. A des kilomètres de là, les accords de Genève sont signés en 1954. Les troupes françaises d’Indochine doivent se replier et naissent alors les deux Viêt-Nam qui souhaitent à présent voir partir les anciens colons.

Pour faire revivre sa communauté et accomplir un geste de solidarité, la municipalité crée un centre d’accueil pour recevoir les familles franco-vietnamiennes, les enfants de français mariés à des indochinoises qui n’ont jamais vu la France. Vont donc arriver des centaines de rapatriés qui s’installeront ensuite dans les corons, anciens habitats des miniers et s'habitueront jour après jour aux habitudes françaises. 

Les habitants de Noyant-d'Allier  se sont bien adaptés à la venue de cette nouvelle population. Si bien que le village abrite aujourd’hui un riche patrimoine asiatique. Le restaurant et boutique « Le Petit d’Asie » propose des spécialités asiatiques et un traiteur indochinois prépare également des repas à emporter.

L’ancien quartier des mineurs s’est transformé en la Cité de la Brosse. Ce « bourg vietnamien » abrite le lieu de culte des bouddhistes, une pagode érigée en 1983 par la communauté religieuse asiatique pour y pratiquer sa religion. Les plus curieux peuvent découvrir l'intérieur du temple grâce aux bénévoles de la communauté, mais à condition de déposer ses chaussures à l’entrée, comme la tradition l’oblige.

Tout autour du temple, de multiples statues décorent le parc. La plus impressionnante : un gigantesque Bouddha doré, de plusieurs mètres de haut, semblable à celles d'Asie. Pour le plaisir des yeux et de l'odorat, les lieux sont aussi parés de jardins où les locaux viennent pour se ressourcer et méditer : lotus, orchidées et pivoines ornent ce magnifique parc où les visiteurs constatent la formidable preuve d'acceptation mutuelle et de solidarité des habitants de Noyant-d‘Allier et d’Asie.


Dimanche 11 - Lundi 12 Novembre

Paray le Monial

(N° 6756)

Boulevard du Dauphin Louis

71600 PARAY LE MONIAL

 

Latitude : (Nord) 46.4483°  Longitude : (Est) 4.12015° 

Tarif : 2017

Stationnement gratuit

110 litres d'eau et 45 minutes d'électricité : 4 €/jeton

Jetons à l'Office du Tourisme

25 avenue Jean Paul II 

Type de borne : URBAFLUX

 

Services : 

Tous commerces à proximité

Autres informations : 

6 emplacements

Tél Office du Tourisme : +33(0)385 811 092

Au bout du terre-plein central, prendre à droite, la borne est dans le coin droit en entrant 


Visiter et découvrir Paray-le-Monial

Paray-le-Monial est situé dans un espace naturel préservé, au sud de la Bourgogne et au coeur du Charolais-Brionnais. 

Culture avec la basilique, chef d'oeuvre de l'art roman bourguignon.

Nature avec le canal du Centre idéal pour la découverte à vélo ou en bateau.

 

Basilique du Sacré-Coeur

Chef d'oeuvre de l'art roman bourguignon

Ce joyau de l’art roman est le modèle le mieux conservé de l’architecture clunisienne en Bourgogne. L’église a été édifiée au 12e siècle par Hugues de Semur, le plus important des abbés de Cluny. Cet ancien prieuré intact dans son élévation donne une image de la splendeur de l’abbaye de Cluny. À une Époque où la grande abbatiale a quasiment disparue, Paray III emploie les motifs et l’architecture utilisés par un ordre au sommet de sa puissance. 

 Coeur de ville

Un patrimoine unique

Les rues pavées du centre historique rappellent le passé médiéval de la ville. Elles vous invitent à flâner de l'Hôtel de Ville, orné d'une façade à l'italienne, au musée du Hiéron, monument incontournable de la cité, en passant par les maisons à colombage ou la Tour Saint-Nicolas.

Dans les rues piétonnières les boutiques du centre ville vous invitent au  shopping. 

Hôtel de Ville, Maison Jayet

Chef d'oeuvre de la Renaissance

L’hôtel de ville est installé depuis 1862 dans ce bel hôtel particulier. Le marchand Pierre Jayet fit construire, entre 1525 et 1528, la façade plaquée sur des structures plus anciennes. Son style célébrant la mémoire du propriétaire appartient à la première Renaissance celle des châteaux de la Loire. Son éclat était sans doute rehaussé par des polychromies.

 Les jardins au gré des saisons

Paray-le-Monial possède un cadre de vie exceptionnel, notamment grâce aux nombreux jardins qui jalonnent ...

Musée du Hiéron

et son exceptionnel Trésor National Chaumet

Derrière une façade monumentale d'aspect classique, le musée du Hiéron cache une étonnante ...

Tour Saint-Nicolas

Ancienne église, aujourd’hui lieu d’exposition

Cet édifice a connu diverses fonctions au fil du temps. Ancienne église paroissiale consacrée en 1535, son architecture s’enrichit d’un clocher massif vers 1549. La tourelle perchée en encorbellement sur le pignon porte le millésime de 1658.

Le culte fut supprimé à la Révolution, puisque l’église des moines (actuelle Basilique) devint alors l’église paroissiale. Depuis, l’église fut utilisée comme prison, corps de garde ou maison commune. Elle abrite aujourd’hui des expositions.

 Cité Mosaïque

De la céramique à la mosaïque contemporaine

Paray-le-Monial est l'un des rares lieux consacrés à la mosaïque. Issu de l'héritage du savoir-faire de Paul Charnoz, depuis 2011 Paray-le-Monial possède le titre de "Cité Mosaïque" grâce aux nombreuses activités proposées autour de cet art.En 1998, il y a 20 ans, à l'initiative du musée  Charnoz, s'y tenait la première exposition de mosaïque contemporaine, qui rencontra un succès populaire immédiat.20 ans plus tard le bilan est impressionnant : la mosaïque s'est enracinée dans la ville, avec chaque année la tenue d'expositions de haut niveau, de stages de formation, d'ateliers... et avec, depuis 2013, une Maison de la  Mosaïque, centre d'art contemporain ouvert tous les  jours

Les chapelles

Plus de 1 000 ans d'histoire

Haut lieu de pèlerinage, la  Cité du Sacré-Coeur  abrite, dans ses chapelles, les reliques de sainte Marguerite-Marie Alacoque et de saint Claude La Colombière.

Chapelle La Colombière

D’inspiration byzantine, la chapelle toute simple à l’extérieur s’enrichit à l’intérieur de mosaïques, de vitraux, de chapiteaux sculptés et peints ainsi que de sculptures offrant un décor foisonnant. En 2012, la chapelle a été inscrite à l’inventaire des Monuments Historiques.

Chapelle Notre-Dame

La plus ancienne église de la ville

Perchée sur la colline des Grainetières, cette ancienne église existait dès le IXème siècle et pourrait même avoir une origine pré-romane. Cette probable origine du Haut Moyen–âge explique sa situation excentrée par rapport au bourg et la présence du cimetière autour..

 Chapelle Saint-Roch

Chapelle des soeurs hospitalière déplacée

Petite chapelle du XVIIe siècle, elle fut déplacée et reconstruite au XIXeme siècle. Elle se situe en face du Musée de Carrelage Céramique d’Art Paul Charnoz et est régulièrement utilisée comme lieu d’exposition pendant la saison estivale. En dehors de ces périodes, la chapelle reste fermée.

La Chapelle de la Visitation

Lieu des apparitions du Christ

Cette chapelle conserve les reliques de Marguerite-Marie Alacoque, jeune soeur visitandines qui reçut les apparitions du Christ au 17e siècle. Depuis cette date des centaines de milliers de pèlerins viennent chaque année s’y recueillir.

La Chapelle de Romay

Sanctuaire mariale et oratoire médiéval

La partie la plus ancienne de cette chapelle date du XIIe siècle. La première chapelle servit de petit oratoire près de la carrière de pierre lors de la construction de la Basilique. Au XIXe siècle, elle est utilisée comme chapelle à répit, dont témoignent les nombreux ex-voto. Près de la chapelle, on trouve la fontaine réputée miraculeuse pour les maladies des yeux.

Commentaires: 0

Accueil