Caylus

10 Km

0 h 13


La Cascade pétrifiante

2.2 Km de l'aire CC

Refuge 44.25116 - 1.77682

 

la cascade pétrifiante de Caylus est l'une des belles curiosités naturelles de l'Occitanie. On vous dit pourquoi.

Une curiosité naturelle

Cette cascade est une véritable curiosité naturelle « située sur un tout petit cours d’eau d’à peine un kilomètre de long dans sa partie aérienne, directement sorti de la grotte éponyme, dans le cirque de Notre-Dame-de-Livron », indique l’Office de tourisme du Tarn-et-Garonne qui poursuit :

« Les eaux de cette cascade étant très chargées en carbonates, le tuf se dépose sur les mousses et les morceaux de bois sous la forme d’une croûte. La disparition de ces débris végétaux par fermentation donne, en partie, à la roche sa texture poreuse rappelant celle de l’éponge ».

Chemin de la Roque

82160 Caylus,

 France

 

GPS 44.2336, 1.7723

 

Borne CamperSystem.

 

Prix des services Gratuit

Prix du stationnement Gratuit

Nombre de places 30

Ouverture/Fermeture Ouvert toute l'année

 

Aire de Camping car, 30 places, parking ombragé de la base de loisirs. La piscine a été comblée et donc, n'existe plus.

Point de vidange vétuste et pas facile d'accès, pour dépanner on s'en contente. Eau gratuite.

Prévoir un double mâle pour faciliter le plein d'eau à la borne.

Sinon au robinet à 30 m au bout du parking.


Accrochée au flanc d’une colline rocheuse, la cité médiévale de Caylus domine la vallée de la Bonnette depuis l’époque romaine. Pénétrez dans le centre ancien et flânez dans ses ruelles à la découverte de son histoire. 

Un bourg pittoresque

Caylus est un bourg pittoresque dont les rues et venelles ont gardé le charme du Moyen Âge. Elles s’accrochent au flanc d’une colline rocheuse d’où émergent les ruines du château qui lui a sans doute donné son nom. 

Vous pourrez flâner au hasard des ruelles et admirer les fontaines de Liffernet et de Chantepleure, l'escalier en colimaçon de l'avenue du 8 mai, quelques bas-reliefs ou  autres portes de belles qualités architecturales.

En vous baladant dans les ruelles vous pourrez observer plusieurs monuments historiques :

  • L’église Saint-Jean-Baptiste (XIIIe siècle) : son célèbre Christ sculpté par Ossip Zadkine et ses vitraux du XIVe siècle 
  • la Halle (XVIe siècle) 
  • la Maison des Loups (XIVe siècle)  

Amateurs de chefs-d’œuvre anciens et de vieilles pierres, vous serez comblés par les nombreuses maisons anciennes et boutiques moyenâgeuses de la rue Droite, le château neuf, les ruines de l’ancien château royal et le pavillon Gauléjac.

Aux confins du Quercy et du Rouergue, au coeur de la vallée de la Bonnette, la cité médiévale de Caylus, dominée par la tour de l'ancien château royal, invite à flâner.

Pittoresque à souhait, son centre historique se dévoile au fil de ses demeures anciennes et de ses monuments classés, parmi lesquels on peut citer la vieille halle avec ses mesures à grain, la maison des Loups du XIIIe siècle avec sa façade flanquée de gargouilles en forme de loups, ou encore l'église fortifiée Saint-Jean-Baptiste des XIVe et XVIIe siècles. De style gothique, cette dernière abrite une œuvre monumentale : le Christ en bois - d'une hauteur de 5,20 mètres ! - du célèbre sculpteur Ossip Zadkine.

Un peu d’Histoire

Au cours de la croisade des Albigeois en 1211, Simon de Monfort brûle les faubourgs et s’empare de la ville. En 1257, Caylus devient la première châtellenie du Quercy.

En 1562, pendant les guerres de religion, les troupes calvinistes de Duras mettent Caylus à feu et à sang. Un demi-siècle plus tard, en 1622, Louis XIII y établit son quartier général pour organiser le siège de Saint-Antonin.