Marseille - le départ

Jeudi 11 - Samedi 13 Juillet

Alès - Cavaillon

94 km - 1 h 33


Cavaillon

(N° 30520)


495 Avenue Boscodomini

84300 CAVAILLON

Latitude : (Nord) 43.82073°

Longitude : (Est) 5.03735°

Tarif : 2018

Stationnement, services : 8 à 12 €

Stationnement, services : 5 €/ 2h

Taxe de séjour : 1,60 €

Type de borne : AIRESERVICES

Services : 



Autres informations :

Ouvert toute l'année

Larges emplacements plats et stabilisés

Entrée commune avec le camping


Pour beaucoup, Cavaillon est avant tout LA Capitale du melon.

 

Mais la ville, située aux portes du Luberon entre Avignon, Aix en Provence et les Alpilles, possède aussi un riche passé et un patrimoine remarquable.

Vous le découvrirez en flânant dans les rues du vieux quartier : de l'arc romain du 1er siècle à la synagogue du XVe et XVIIIe en passant par la cathédrale, son cloître, les belles demeures anciennes, des placettes fleuries.

 

Les visiteurs les plus courageux, bons marcheurs, peuvent commencer par la Colline Saint-Jacques, terre d'élection de la civilisation Cavare.

Au sommet, une vue imprenable les attend sur le Ventoux, le Luberon, la Durance, les Alpilles, les Mont de Vaucluse.

Le temps de s'imprégner de l'esprit des lieux en se référant, si besoin aux meilleurs guides de France, les visiteurs apercevront dans un enclos orné de cyprès la Chapelle Saint Jacques. Jadis occupée, du XIVème au XVIIIème, l'intérieur et l'extérieur présentent un ensemble hétéroclite de styles dues aux (re)constructions à répétition.

A partir de ce pic rocheux, le chemin le plus court, par un petit sentier agrémentés de pins, conduit à la place du Clos où se dresse l'Arc Romain. Cet arc de triomphe, initialement découvert au pied de la Cathédrale, attribué à Constantin, a été transporté pierre par pierre à la fin du XIXème siècle pour trouver son emplacement actuel

.De là, en empruntant le passage Videau, on accède à la Cathédrale Saint-Véran en passant, rue Liffran, devant une tour Renaissance décorée de gargouilles et de crénelages.

Soudain, plein ciel, surgit la façade ouest de la cathédrale et ses deux yeux en forme de petites fenêtres. Consacrée par le pape Innocent IV en 1251, la Cathédrale a survécu aux assauts du baron d'Adret (seule la porte a été incendiée et reconstruite en 1740). L'intérieur, richement ornée et décorée, abrite une chapelle dédiée à Saint-Véran et une deuxième version de son combat titanesque avec le monstre de la Sorgue.

Contemporain de la cathédrale, le cloître roman abrite dans un silence religieux les dépouilles, tombes et blasons de quelques hauts dignitaires (le tombeau, XIIIème siècle, de Rostaing Bélinger, évêque de Cavaillon, l'insigne, XIVème, de Philippe de Cabassole).

A l'autre extrémité de la cathédrale, en quittant le cloître, on ne peut manquer le cadran solaire daté de 1764. En marge de la représentation de Chronos, dieu du temps dans la mythologie grecque et romaine, une devise latine est inscrite : « Ora ne te fallat hora » (Prie afin que l'heure ne te surprenne).

En sortant de la cathédrale, il est possible de se rendre par la grande rue jusqu'à la Porte d'Orange, un vestige, rare, des remparts aujourd'hui disparus.

A droite, le musée archéologique, installé dans une chapelle par une famille cavaillonnaise, expose des documents intéressants à plus d'un titre. Toutes les périodes, mouvementées, de l'histoire locale trouvent un traitement approprié, y compris les objets retrouvés sur la colline Saint Jacques, mémoire vivante du patrimoine historique, dense et varié, de la cité Cavare. Sans oublier, bien sûr, la Synagogue de Cavaillon.

Tous les ans au début de la saison estivale, Cavaillon fête le melon. L'occasion de vous délecter de ce fruit à la chair tendre, parfumée, pulpeuse, de couleur orange, gorgée de sucre. Ses lettres de noblesse ne souffrent aucune contestation, ni aucune comparaison, comme les vignes de Châteauneuf-du-Pape mais pour d'autres raisons, le melon de Cavaillon a bénéficié de conditions climatiques favorables. Le climat chaud, ensoleillé, l'abondance de l'eau de la Durance, le limon de la rivière...

FÉRIA DU MELON Cavaillon

13 - 14 Juillet

Année après année, le succès de la Feria du Melon de Cavaillon se confirme.

Animations provençales, lâchers de taureaux, musique des peñas, concert…

il y en aura vraiment pour tous les goûts durant ces deux jours de Feria.

Samedi 13 Juillet

Marché des producteurs et des artisans, place du Clos

Défilé de la Charrette cavare, des penas et des gardians

Abrivado du matin sur le cours Bournissac

Bodega du Club Taurin Paul Ricard, place Fernand Lombard et dans les bars de la ville

Abrivado du soir sur le cours Bournissac

Concert de 21h à minuit place Gambetta Roussataïo

(100 chevaux en liberté dans les rues de la ville) à 22h

Dimanche 14 Juillet

Marché des producteurs et des artisans

Dégustations de melons sur le marché C’l’épicurien place des Tilleuls

Concours d’abrivado sur le cours Bournissac

Bodega du Club Taurin Paul Ricard et dans les bars de la ville


Dimanche 14 - Lundi 15 Juillet

Cavaillon - Salon de Provence

26 km - 0 h 30


Salon de Provence

(N° 27994)

 

1765 chemin de la Grande Carraire

Camping les Biens Neufs

13300 SALON DE PROVENCE

Latitude : (Nord) 43.65634°

Longitude : (Est) 5.06605°

Tarif : 2018

Forfait C-C, 2 personnes : 14 à 15 €

Electricité : 1,40 à 2 €

Taxe de séjour : 0,22 €

Services : 


Barbecue

Lave-linge

Autres informations :

Ouvert toute l'année

12 emplacements

Tél : +33(0)490 530 960

GSM : +33(0)663 924 024 / +33(0)680 423 165

suzannegoirand@orange.frhttp://www.campinglesbiensneufs.com/


Visiter Salon-de-Provence

Le bourg de Salon-de-Provence se trouve dans le centre du département des Bouches-du-Rhône de la Provence, à mi-chemin entre Arles et Aix-en-Provence.

Quel que soit le sens que vous l'approche la ville vous allez remarquer les plantations d'oliviers qui couvrent les collines environnantes et ont formé la base de l'industrie des huiles d'olive renommée pour les 600 dernières années

Explorer Salon-de-Provence

Salon-de-Provence possède un centre historique attrayante, accessible par une des portes d'origine à travers les murs qu'une fois défendu la ville - les tours du Bourg-Neuf et l'Horloge.

Il y a beaucoup de bâtiments médiévaux à admirer dans les rues autour du centre, et dans les jolies places et plusieurs autres petites fontaines.

Salon-de-Provence est plus petit et a moins d'attractions que les villes célèbres voisines telles qu'Avignon et Aix-en-Provence et par conséquent attire moins de visiteurs, mais il mérite certainement une visite si vous explorez cette région.

La passerelle-clocher (La Porte de l'Horloge) est intéressant, construit au 17ème siècle avec un design style classique intégrant colonnes autour de la base, et surmonté par le clocher lui-même et d'un campanile complexes. Les cadrans solaires (il y en a deux) sur la tour représentent des informations astronomiques de la lune et les planètes.

A l'extérieur de cette porte vous verrez la 'fontaine moussue' qui ressemble plus à un arbre ou un champignon géant et vert d'une fontaine (elle est plus correctement connu comme La Grande Fontaine).

La rue principale de Salon-de-Provence se trouve juste à l'intérieur de cette passerelle, et est une charmante rue piétonne avec beaucoup de cafés.

À l'autre bout de la rue, il y a une maison qui est peinte avec une décoration en trompe l'oeil représentant des murs en pierre et des personnages importants de l'histoire de la ville y compris Adam Craponne and Nostradamus. Cette fresque a été peinte en 2016 pour remplacer une version antérieure qui est devenue délabrée.

L'attraction principale à Salon-de-Provence est le Château de l'Empéri dont les murs et les tours crénelées sont au-dessus des rues environnantes au sommet d'un grand escalier.

Le château date ses origines au 10e siècle (la construction du château actuel a été commencé au 13ème siècle) et fut à une époque la résidence des archevêques d'Arles.

Le château contient maintenant un musée militaire avec de nombreuses expositions liée au militaire couvrant la période du temps du roi Louis XIV à la Première Guerre mondiale. Même si vous n'entrez pas dans le musée, vous pouvez entrer pour voir une jolie cour entourée d'arcades et voir la belle vue sur la ville depuis les murs du château.

L'église de Saint-Michel est aussi ici dans la vieille ville sous les murs du château, datant du 13ème siècle (le clocher a été ajouté au 15ème siècle) et est dans le style romain. C'est une charmante église avec des arcades dans le clocher, un campanile historique et une entrée entourée de sculptures romanes. Le plafond jaune doré apporte de la lumière et de la couleur à l'intérieur de l'église.

Un autre bâtiment de style classique vous allez remarquer à Salon-de-Provence est l'Hôtel de Ville, juste à l'extérieur des murs historique de la ville près de la Porte Bourg-Neuf et avec deux statues au-dessus de l'entrée.

L'autre côté de la rue de l'Hôtel de Ville est une fontaine, construite au 19ème siècle pour commémorer l'ingénieur du 16ème siècle, Adam Craponne, qui a conçu une méthode d'irrigation de la région à l'aide d'un canal et permettant à son agriculture de prospérer.

Une statue de Craponne se dresse sur la fontaine.

Un plus grand monument religieux, au nord du centre de Salon-de-Provence, est la Collégiale Saint-Laurent, construite au cours du 14ème au 15ème siècles et incorporant des éléments de style à la fois roman et gothique. Il est dans cette église que la célèbre astrologue Nostradamus est enterré.

Dans la ville, vous pouvez également visiter un petit musée consacré à Nostradamus, diseuse extraordinaire qui a vécu (et est mort) à Salon-de-Provence au 16ème siècle.

En dehors du centre historique, il est aussi une région de Salon-de-Provence qui a développé pendant le 19ème siècle, en particulier la région autour de la Villa Armieux qui est aujourd'hui le Palais de Justice de la ville. Plusieurs grandes maisons aux balcons du 19e siècle peut être vu ici comme l'Hôtel Roche et l'Hôtel Couderc.


Mardi 16 - Mercredi 17 Juillet

Salon de Provence - Aix en Provence

35 km - 0 h 45


Aix en Provence

(N° 29719)

642 avenue Fortuné Ferrini

13090 AIX EN PROVENCE

Latitude : (Nord) 43.50795°

Longitude : (Est) 5.4355°

Tarif : 2018

Stationnement, services : 7 € Électricité : 4 €

Type de borne : Autre

ervices : 


Piscine

Autres informations :

10 emplacements sur une aire privée

https://www.campingcardhotes.fr/aire-aire-privee-chez-lhabitant-a-aix-en-provence-1825


Venez visiter Aix-en-Provence dans les pas d'un véritable Aixois. Des grands classiques aux petits plaisirs incontournables de la ville...

Découvrez quoi faire à Aix-en-Provence en piochant dans nos suggestions pour profiter au maximum de la ville de Paul Cézanne, un lieu incontournable à visiter en France.

Pour commencer sa visite d'Aix-en-Provence en beauté, pourquoi ne pas commencer par faire le marché ? À Aix, il est possible de visiter tout une partie du centre ville en suivant les étals le samedi. Quoi de plus efficace pour se mettre dans l’ambiance de la Provence qu’une promenade parmi les étals de fruits, de légumes, de poissons et d’épicerie fine.

Direction la place Richelme (juste à côté de la place de la Mairie). On flâne un moment, on profite des parfums et de l’ambiance et on s’arrête tout particulièrement sur les étals de tapenade et d’olives (on est dans le sud et il faut préparer son pique-nique du dimanche !). On fait même un détour le samedi sur le marché aux fleurs de la place de la Mairie. Un festival de couleurs et de senteurs. On se dirige ensuite vers la place des Prêcheurs et la place de Verdun, pour continuer la balade gourmande et profiter sur le chemin du marché aux vêtements qui s’installe près de la Cour d'Appel.

On emprunte ensuite le passage Agard qui débouche sur le haut du fameux cours Mirabeau ! C’est le cœur de la ville. De là, vous pourrez admirer la jolie perspective qu’offre le cours, bordé de platanes et d'immeubles bourgeois. Tout au bout, vous apercevrez la grande fontaine de la Rotonde. Si vous n'avez pas encore sorti votre appareil photo, c'est le moment !

 

Ensuite, si il fait beau, un déjeuner en terrasse s’impose. Retournez dans le dédale du centre ville et trouvez la place des Cardeurs, plus au nord du centre historique. L’esplanade est un quadrillage de restaurants et de terrasses ensoleillées. Vous n'aurez que l'embarras du choix! Selon vos envies ou votre budget, vous pourrez par exemple opter pour Le Juste en Face, cuisine provençale réussie et sans chichis sur une très jolie terrasse centrale. Son voisin, Le divan d’Antioche est un très bon libanais, là encore avec une terrasse centrale. Pour ceux qui veulent déjeuner semi-gastronomique, direction Le Poivre d’Âne, l'une des meilleures adresses de la ville !

 

Suivre le parcours des fontaines

aix_cours_mirabeau_credit_sophie_spiteri_9.jpg

La fontaine moussue au milieu du cours Mirabeau. Elle déverse une eau thermale chaude qui lui confère un aspect mystérieux en hiver quand elle se pare d'un nuage de condensation.Ville d’eau, ville d’art

L’après-midi, on flâne parmi les ruelles de la ville. Pas besoin de visiter tous les hôtels particuliers d'Aix-en-Provence pour profiter de son élégante architecture. Vous pouvez opter pour une déambulation autour des nombreuses fontaines. Débusquez-les chacune à leur tour et vous ferez par la même occasion tout le tour de la ville. Outre la fontaine des 4 dauphins dans le très chic quartier Mazarin ou la Rotonde en bas du cours Mirabeau, il y en a beaucoup d’autres ! Certaines déversent de l'eau thermale et chaude, comme la fontaine moussue, et d'autres, de l'eau potable, comme celle qui se trouve en haut du cours Sextius (Attention renseignez-vous, ne buvez pas à n’importe laquelle !).S'offrir une pause gourmande chez BéchardC'est maintenant, l'heure du goûter ! Un pause chez Béchard s'impose ! C'est LA pâtisserie d'Aix-en-Provence ! Leurs gâteaux et confiseries sont légendaires ici ! Goûter simplement leur sablé aux framboises ou même un simple pain au chocolat. Profitez-en pour goûter à leurs calissons, parmi les plus réputés de la ville !

 

Boire un verre en terrasse

L'heure de l'apéro approche. le soleil descend à l'horizon et c'est le moment de s'installer en terrasse pour profiter des dernières heures du jour. La ville ne manque pas de cafés et de bars alors laissez-vous guider par votre inspiration. Pour ce qui est du choix de la boisson, optez par exemple pour un rosé du coin. Un vin du domaine de la Bargemone ou un château La Coste, pour ne citer qu'eux. À Aix le rosé se boit avec une robe très claire.Dîner dans un petit restaurant perdu dans une ruelle

Pour le dîner, vous trouverez plusieurs restaurants très sympas en intérieur. Il suffit juste de les connaître et de les dénicher. Pour ceux qui ne connaisse pas bien la ville, elle peut vite se transformer en labyrinthe… Alors n'hésitez pas à demander votre chemin. Parmi les perles cachées du centre ville, deux suggestions : si vous êtes plutôt bar à vin, dirigez-vous vers Le Petit Verdot; si vous êtes plutôt produits du marché, cuisine savoureuse et équilibrée, dénichez le Drôle d’Endroit, véritable petit repère d'inititiés dont la cuisine est toujours un sans-faute.

 

Assister à un spectacle de danse contemporaine au Pavillon Noir

Le soir, vous pourrez, si vous avez de la chance, assister à une représentation ou à une répétition du ballet Preljocaj au Pavillon Noir, le superbe bâtiment qui leur sert de quartier général. D'autres compagnies de danse sont souvent invitées à faire des représentations. Si il n’y pas de représentation ce soir là, contentez-vous de faire un tour dans le nouveau quartier et d’admirer l’architecture extraordinaire du pavillon. Juste à côté, le Grand Théâtre de Provence propose également une belle programmation

Aix-en-Provence,ville de Paul Cezanne

Voulez-vous ressentir la présence d’un homme pour qui « l’art est la révélation d’une sensibilité exquise » ? C’est ici, à Aix-en-Provence et en Pays d’Aix, que vous pourrez vivre cette expérience Cezanne, unique et authentique, vivante et

intime. N'attendez plus et venez visiter l'atelier de Cezanne et les carrières de Bibémus.

Sur les pas de Cezanne, vous marcherez au fil de la vie du peintre, de sa maison natale jusqu’à sa dernière demeure au

cimetière Saint-Pierre. Vous verrez la ville comme le peintre l’a vécue, en suivant un itinéraire pédestre élégamment balisé : lieux marquants, jalons de jeunesse, adresses de la famille et des proches, cafés des amis...

 

Dans son atelier de lumière et de silence, vous découvrirez les objets qui lui étaient chers, les modèles de ses ultimes natures mortes, son mobilier, son matériel de travail, mille détails intenses qui vous relieront aux œuvres nées entre ces murs, aujourd’hui exposées partout dans le monde.

C’est ici que vous ressentirez avec le plus d’intensité la présence du maître, dans sa simplicité humaine et quotidienne.

À la Bastide du Jas de Bouffan, aujourd’hui classée monument historique avec son parc, une visite guidée vous apprendra ce que fut cette propriété familiale pour le peintre : un lieu de vie, un point d’ancrage, le théâtre de ses premières œuvres et un atelier de création. Autour de la bastide vous seront aussi révélés les points de vue que Cézanne a privilégié pour réaliser entre 1859 et 1899 une cinquantaine d’huiles et d’aquarelles.

Au cœur du Grand Site Sainte-Victoire, les Carrières de Bibémus vous dévoileront leur majesté picturale dans un parcours aménagé autour du cabanon où Cézanne entreposait ses toiles, et dormait parfois. Sur ce plateau de 7 hectares à l’extraordinaire architecture naturelle, vous allez entrer avec émotion dans le processus de création du maître (motifs, points de vue, composition, géométrisation, couleurs…). Et vous comprendrez comment le cubisme est né ici avec quelques œuvres de renommée mondiale.

Les fontaines

Les Hôtels particuliers


Patrimoine sacré

Bastide et Châteaux


Jeudi 18 - Mardi 23 Juillet

Aix en Provence - Marseille

44 km - 0 h 47


Marseille