Projet - Printemps 2020

Ferry

Lundi 23 Mars 2020

20 : 00

Sète


Mercredi 25 Mars 2020

20 : 15

Tanger


(N° 24813)

 

Route de la Plage Mercala

Camping Miramonte

90000 TANGER

 

Latitude : (Nord) 35.791386°  Longitude : (Ouest) -5.833604° 

Tarif : 2019

C-C : 30 MAD

Adulte : 25 MAD

Électricité : 30 MAD

Douche chaude : 15 MAD

Type de borne : Plateforme

Services :

Lave linge - Restaurant - Piscine - Vidange au seau

Autres informations :

Ouvert toute l'année

20 emplacements

Tel : + 212 534 423322

GSM : +212 672 207055 ou +212 634 260386

mounir.stephan.dick@hotmail.com

http://www.campingmiramonte.com/



Jeudi 26 - Vendredi 27 Mars

Tanger - Rabat

311 km

3 h 35

Ashilah

Parking 35.466881 -6.037405


 Premier arrêt: Asilhah, à 80 km environ de Tanger Med (ville moyenne). Cette étape offre la possibilité de faire les premiers achats et de visiter l’intérieur du fort pour voir ses maisons aux murs blancs et souvent décorées.

Pas de camping, mais grand parking au bout de la jetée. 

camping AS SAADA (n°12 page 115) 35°28.297"  606)01.707"

Asilah, parfois surnommée la perle du Maroc est une petite ville portuaire située sur la côte Atlantique, à une cinquantaine de kilomètres du sud de Tanger.

Asilah n’est pas encore envahie par le tourisme et pourtant lorsque l’on visite la ville, on ressent le potentiel touristique d’Asilah: authenticité, belles plages à proximité, une médina magnifique et artistique, des remparts sur l’océan… Un mélange d’Essaouira, de Cyclades ou d’Andalousie, le charme d’Asilah est incontestable! C’est un véritable plaisir que se de perdre dans les ruelles de la médina pour visiter Asilah.

Visiter Asilah Et Sa Médina

L’essentiel des points d’intérêts d’Asilah sont regroupés dans la médina. Coeur historique de la ville, les ruelles de la médina sont très agréables, propres et calmes!

De nombreux murs de maisons de la médina d’Asilah sont décorés d’oeuvres de street art. J’y consacrerai d’ailleurs un prochain billet sur ce blog afin de vous partager les photos de ces oeuvres de street art que j’ai pu prendre lors de mon séjour à Asilah. Visiter Asilah passe forcément par la découverte de ces oeuvres éphémères de street art !

La médina d’Asilah se situe au bord de l’océan. Du haut des remparts de la médina, on aperçoit l’océan et les vagues qui viennent s’écraser au pied des remparts d’Asilah.

La médina d’Asilah regroupe plusieurs monuments intéressants. Sur certains des monuments d’Asilah, on aperçoit le style portugais qui rappelle qu’Asilah a été conquise par les Portugais au XVème siècle.

Au sein de la médina, voici les points d’intérêts à ne pas rater. Les incontournables pour visiter Asilah :

errer dans les ruelles de la médina pour profiter du calme de la ville

admirer les oeuvres de street art que l’on trouve à chaque coin de rue

  • Torre de Menagem, tour construite par les portugais (et on le voit bien au niveau de l’architecture)
  • borj Krikiya et sa vue magnifique, d’un côté sur l’océan, de l’autre sur les remparts de la médina
  • Bab al Homer, porte principale de la médina d’Asilah
  • la grande mosquée d’Asilah
  • palais de Raïssouli, construit au début du XXème siècle qui est aujourd’hui le centre culturel d’Asilah
  • le cimetière marin près du marabout Sidi Ahmed Ibn Moussa (à proximité du borj Krikiya)

On peut également citer le port de pêche d’Asilah qui se situe juste à côté de la médina. Il est possible d’y voir des petits bateaux traditionnels toujours utilisés pour la pêche. Se balader autour du port de pêche est très agréable, surtout en fin de journée pour admirer le coucher de soleil sur l’océan!

Moulay Bousselham

Sinon Moulay Bousselham, 100 km plus loin, avec sa lagune et son camping international pour faire les vides et les pleins.

camping ATLANTIS Gate 34°52.557'  -06°17.306' (n° 1 page 119)

Rabat

possibilité de stationnement sur le parking gardé, face au port et à la Kasbah des Oudaïas. 

Parking de la plage 34°12.858'  - 06°41.532' (page 112)

Parking du cimetière El Alou (34.029385 - -6.845781)

La Tour Hassan

Pour commencer cette journée à Rabat, direction le boulevard Mohamed Lyazidi pour découvrir la Tour Hassan et le mausolée Mohammed V.

La Tour Hassan est le monument le plus célèbre de la ville. Cette tour devait être à l’origine le minaret de la plus grande mosquée du monde musulman qui malheureusement n’a jamais était achevée. Pour la petite histoire, l’architecte de la Tour Hassan est le même architecte de la Koutoubia de Marrakech et de la Giralda de Séville. La Tour Hassan culmine à 44 mètres et, comme dans la Giralda de Séville, à l’intérieur, il n’y a pas d’escaliers mais des rampes d’accès.


Le mausolée Mohammed-V

Au pied de la Tour Hassan, se trouvent les vestiges de la mosquée inachevée avec près de 200 colonnes qui servent dorénavant de support pour les photos. L’autre monument important de cette esplanade est le mausolée Mohammed-V qui est un tombeau royal. Il abrite le sarcophage du roi Mohammed V et les tombeaux de ses fils (le prince Moulay Abdellah et le roi Hassan II). Ce mausolée est vraiment très beau, aussi bien d’extérieur avec son marbre blanc et son toit pyramidal recouvert de tuiles vertes que d’intérieur avec ses calligraphies coraniques et ses colonnes de marbre.


Une ruelle colorée dans la kasbah des Oudayas

Pour rejoindre le deuxième lieu incontournable de Rabat, je vous conseille de prendre le tramway (6 MAD / 0.60 €), de descendre à l’arrêt Bab Chellah et de traverser les souks (Souika et rue des consuls) de Rabat pour arriver à la Kasbah des Oudayas. La kasbah des Oudayas est un ancien camp militaire fortifié dont toutes les maisons et ruelles ont été repeintes en bleue et blanc. Pas d’itinéraire de visite à suivre, juste se perdre dans les ruelles pour admirer cette ville dans la ville. Au Nord de la Kasbah des Oudayas, se trouve la plateforme du sémaphore qui offre un panorama sur la plage de Rabat, sur l’océan et sur le cimetière musulman Sidi Benachir de Salé. Visiter Rabat sans découvrir a Kasbah des Oudayas, inconcevable.


Une oeuvre de street-art dans la Kasbah des Oudayas

 

 

La Kasbah des Oudayas abrite une galerie d’art, des musiciens de guembri, quelques œuvres de street-art et le café Maure qui offre une vue imprenable sur l’océan et sur la ville de Salé. La Kasbah des Oudayas est tout simplement mon coup de cœur à Rabat. Essayez de visiter la Kasbah des Oudayas en fin de journée pour admirer le coucher de soleil sur l’océan.


Vue sur l’océan depuis le Borj Adoumoue de Salé

 

S’il vous reste du temps, vous pouvez faire un tour à Salé qui est située sur la rive droite (nord) de l’embouchure du Bouregreg. Parmi les lieux à visiter, il y a la médina, les souks Lakbir et Laghzal qui font partie des souks les plus authentiques du Maroc, la grande mosquée Almohade, la médersa des Mérinides et surtout Borj Adoumoue (un ancien bastion militaire fortifié en bord de mer avec des canons et des remparts). Pour rejoindre Salé, il suffit de prendre le tramway (6 MAD / 0.60 €).



Samedi 28 - Dimanche 29 Mars

Rabat - Casablanca

87 km

1 h 10

Mohammedia


N° 6 - 7 - 8 page 127 et 128

guide Rabat/Casablanca Jean Marc Canneyt 06 66 19 13 60 plurifrance@hotmail.com

Casablanca

(N° 9316)

 

Route d'Azemmour R320

Camping international de l'Oasis

27223 DAR BOUAZZA

 

Latitude : (Nord) 33.50619°  Longitude : (Ouest) -7.84189° 

 

Tarif : 2018

Forfait C-C, 2 personnes, services, électricité : 95 MAD

Type de borne : Autre

Services :

Lave linge avec aire de séchage

Douches chaudes (voir avec le gardien)

 (à 500 m, un restaurant français livre les pizzas directement aux C-C)

Bus pour Casablanca + grand taxi

Autres informations :

Ouvert toute l'année

30 emplacements sur 2 hectares de terrain entièrement bitumé et arboré

Tel : +212 5 22 22 15 24

GSM : +212 6 71 20 25 30


l’autoroute continue vers Casablanca et sa grande mosquée (attention aux heures de visite)

Casablanca ou Dar al Baïda est la plus grande ville du Maroc. Casablanca c’est 3 millions d’habitants environ, capitale économique du Maroc mais un passé moins riche que d’autres villes marocaines. Une ville plus moderne qui attire moins les touristes que des villes comme Fès ou Marrakech ou même que des petites villes comme Essaouira ou Chefchaouen. Néanmoins visiter Casablanca sur une journée ou sur deux jours peut avoir son intérêt.

Mosquée Hassan II

Comme indiqué précédemment, Casablanca n’est pas ville du Maroc qui possède le plus riche passé. Et en visitant Casablanca, on s’en rend rapidement compte, il n’y a pas énormément de lieux d’intérêt ou de sites historiques à Casablanca.

Néanmoins, visiter Casablance reste cependant agréable et on peut aisément s’occuper une ou deux journées à Casablanca. Alors que faire à Casablanca ?

Premier lieu d’intérêt de Casablanca, commençons par la célèbre mosquée Hassan II de Casablanca. Plus grande mosquée d’Afrique, 3ème plus grande mosquée au monde 


et plus haut minaret du monde. La mosquée Hassan II est vraiment impressionnante ! A elle seule, elle mérite de faire le détour par Casablanca pour visiter la ville et la mosquée …

Egalement, important à noter, c’est la seule mosquée du Maroc qui est ouverte aux touristes. Si votre séjour au Maroc est votre premier séjour dans un pays musulman, c’est alors à Casablanca que vous aurez la seule et unique possibilité de visiter l’intérieur d’une mosquée …

La visite coûte 120 DH ce qui est très cher par rapport au Maroc car la plupart des visites coûte 10 DH (maximum 30/40DH pour certains monuments/sites de Marrakech). Néanmoins, si vous comptez visiter Casablanca, je ne peux que vous recommander d’inscrire la mosquée Hassan II dans votre liste de visites à faire à Casablanca …


Une balade le long de la plage peut aussi être agréable.

Ensuite, vous pouvez vous diriger vers la médina de Casablanca. C’est sympa mais si vous connaissez bien le Maroc, il y a bien plus beau et bien plus authentique dans d’autres villes marocaines.

Enfin, vous pouvez faire un tour au quartier des Habous qui, en résumé, est une médina « moderne ». Le quartier est assez calme, il y a quelques boutiques de souvenirs si vous le souhaitez et nous le verrons ci-dessous, je partage une très bonne adresse pour déguster une délicieuse pastilla.

Il est également possible de visiter la synagogue Beth-El de Casablanca. C’est la plus grande synagogue de Casablanca et celle-ci est toujours en activité.

Avec ces quelques visites, vous aurez vu l’essentiel de Casablanca. Néanmoins, visiter Casablanca ne se résume pas forcément à cela. En effet, dans une grande ville comme Casablanca, on a également la possibilité d’observer la vie quotidienne dans une grande ville du pays. Et cela fait aussi partie du voyage. Dans un pays comme le Maroc qui se développe assez rapidement, la vie ne se résume pas aux villages de l’Atlas ou aux médinas anciennes 

Horaires pour la période du: 15 mars au 15 septembre

Du samedi au Jeudi

Matin : 09h00 - 10h00 - 11h00 - 12h00 - 15h - 16h

Vendredi : 09h00 - 10h00 - 15h - 16h

Adultes (étrangers) : 130 dhs

 

Lors de votre visite guidée, nous vous mènerons vers une découverte historique de la Mosquée Hassan II de Casablanca et de ses dépendances. Vous pourrez y admirez l’art traditionnel marocain dans toute sa splendeur (plâtre, bois sculpté, zellige, marbre, tadelakt, cuivre).

Le circuit comprend trois étapes :

Etape 1 : 

SALLE DES PRIÈRES

Situé au cœur de l’édifice, et conçue selon un plan rectangulaire de 20000 m2 (200m de long sur 100m de large) la salle de prière est d’une capacité de 25.000 fidèles. Deux mezzanines suspendues de part et d’autre de la nef centrale, construites sur une superficie totale de 3550 m², ont été aménagées pour accueillir 5000 femmes.

Cette salle est dotée d’une toiture ouvrante qui transforme son centre en un patio ensoleillé à l’instar des anciennes constructions de l’architecture arabo-andalouse.

En dehors de cette toiture la salle de prière s’éclaire grâce aux magnifiques lustres de Murano ainsi qu’aux portes vitrées donnant sur l’Océan Atlantique.

Elle est ornée d’une succession de plafonds et de coupoles en bois sculpté, peint ou zouaké, d’arcades en plâtre ciselé, de panneaux muraux en zellige à composition géométrique ainsi que de portes en titane et laiton ; à tout ce décors viennent s’ajouter des frises ornées de versets coraniques en calligraphie.

Elle est équipée d’un plancher chauffant couvert de marbre, de granite et de travertin reproduisant le décor d’un tapis marocain traversé par une Seguia d’eau, avec des ouvertures en verre donnant sur la salle d’ablution.

 

Etape 2 : 

MINARET

Le minaret s’élève majestueusement vers le ciel avec une hauteur de 200 m², qui le situe parmi les plus minaret religieux au monde.

Pour l’habillage qui orne les façades du minaret, on a utilisé des mailles de travertin Roudani, ainsi qu’une pâte de verre verte sous forme de mosaïque.

Il est surmonté d'un Jamour de 15,5 m de hauteur constitué de trois boules dorées d’où jaillit un rayon laser d’une portée de 30 kilomètres orienté vers la Mecque (la qibla).

Sa base est de 625m², elle fait office de hall qui mène vers la salle d’ablution.

 

Etape 3 : 

SALLE D’ABLUTIONS

Située en sous-sol, la salle d’ablutions est l’endroit où s’effectue le rituel des ablutions, elle peut accueillir 1400 personnes.

Elle est constituée de 41 fontaines en marbre sous forme de fleurs de lotus, ainsi que de 600 points d’eau dans un riche décor de Zellige et de Tadellakt.

 

La Mosquée Hassan II est un lieu de culte et de recueillement, et afin que les visites se déroulent dans les meilleures conditions, vous êtes priés de vous conformer aux règles suivantes :

Portez des habits qui couvrent les épaules, le torse et arrivent en dessous des genoux. Shorts et sans manches sont absolument interdits.

Les cigarettes et les consommations sont défendues pendant la visite.

Retirez vos chaussures avant de pénétrer dans la mosquée et prenez-les avec vous (des sacs sont mis à votre disposition à l’entrée de la mosquée).

Pour faciliter le travail des guides, vous êtes priés de respecter les horaires, de rester groupés et de garder le silence pendant la visite.

Pour des raisons de sécurité, ne dépassez pas les chaînettes ceinturant la Séguia.

N’utilisez pas les caméras vidéo, et toute sorte de récepteur radiophonique et/ou appareils sonores à l’intérieur de la Mosquée.

 

HISTORIQUE DE LA MOSQUÉE HASSAN 2

Sur les bords ensoleillés de l’atlantique se dresse l’une des plus belles édifications religieuses à travers le monde, la Mosquée Hassan 2, Chef d’œuvre de l’architecture Arabo-musulmane de par sa configuration, son ornementation, ses dimensions et son emplacement.

Lors de son entrée officielle à Casablanca après la mort de son auguste père feu SM le Roi Mohammed V ; feu SM le Roi Hassan II a fait le serment d’y ériger une grande Mosquée sur l’eau en référence au verset du Saint Coran qui dit « le trône de Dieu était sur l’eau ».

L'édification de la Mosquée Hassan 2

L’édification de la mosquée Hassan 2 à Casablanca avait une portée beaucoup plus large et plus significative, car elle s’intégrait dans un vaste plan de développement et de restructuration du Grand Casablanca, traduisant la volonté royale de doter la capitale économique du Royaume d’un édifice majeur lui assurant un développement urbanistique harmonieux et lui permettant aussi un rayonnement spirituel mondial fondé sur la foi et la tolérance, à l’instar des autres villes impériales marocaines (Fès avec al Karaouyine , Rabat, la tour Hassan et Marrakech, la koutoubia).

L’idée se concrétisa le 5 Dou al kiida de l’an 1406 de l’Hégire soit le 11 juillet 1986 avec la pose de la première pierre pour l’édification de la Mosquée Hassan 2 par feu sa Majesté le Roi Hassan II ; Elle fut inaugurée le 11 Rabii I de l’an 1414 de l’Hégire soit le 30 Août 1993. Cette date a coïncidé avec la commémoration de la naissance du prophète Mohamed bénédiction et salut soit sur lui ; que les musulmans célèbrent dans les maisons de Dieu à travers le monde.

La conception de cet œuvre fut le fruit d’une collaboration entre le cabinet d’architecte français Michel Pinceau et différents corps artisanaux marocains ainsi que la société française Bouygues ; sous les directives et les orientations de Feu sa Majesté le Roi Hassan II.

Cet édifice se distingue par le fait d’allier en même temps les caractéristiques de l’architecture arabo-musulmane et les progrès techniques dictés par la grandiosité de l’oeuvre et les exigences de la vie moderne. Son architecture s’inspire profondément de la pureté et de la richesse culturelle de l’art de construire qui a fait la renommé du Maroc à travers les siècles.

L’histoire ne manquera pas de retenir le choix judicieux de feu SM le Roi Hassan II émanant d’une vision à la fois futuriste et en parfaite harmonie avec l’histoire de notre pays : Le Maroc nouveau, celui de la lutte pour l’indépendance, de la marche verte, de la défense de l’unité territoriale et du grand combat pour le progrès que mène jusqu’à maintenant son successeur SM Le Roi Mohammed VI que Dieu le glorifie.

La souscription nationale

Expression de symbiose entre un Roi et son peuple, la construction de cet édifice a été financée grâce à une souscription nationale.

«Il était possible de prévoir un budget et un plan échelonnés sur des années pour la construction de cette Mosquée, mais j’ai lu, cher peuple, dans les recueils de Boukhari et Mouslim, ce hadith du Prophète-sur lui bénédiction et salut - : « Quiconque a construit une mosquée où est invoqué le nom de Dieu, le très haut lui construira une demeure au paradis ». C’est là que m’est venue l’idée de la construction de la Mosquée de Casablanca par souscription de tous les marocains, ne serait-ce que par un Dirham. »

Extrait du discours de Feu sa Majesté le Roi Hassan II adressé à la nation le 8 juillet 1988.

 


Lundi 30 Mars

Casablanca - Safi

237 km

3 h 15

Oualidia


Le bourg est sur les hauteurs mais, en bas, la station balnéaire. il y a un grand parking réservé aux camping-cars. Vous pouvez y  passer plusieurs jours au calme: voir la lagune et surtout aller à l’Araignée gourmande (parking gardé 30 dh  32°43.918 -09°02.630) pour ses crustacés et poissons. 

Safi

 n° 3 page 138

(N° 9320)

 

Route de Mzoughen /6502

Quartier de Sidi Bouzid

Camping International de Safi

46000 SAFI (Doukkala-Abda)

Latitude : (Nord) 32.31729°  Longitude : (Ouest) -9.23868° 

Tarif : 2019

C-C, 2 personnes, douche chaude : 70 MAD

Électricité : 20 MAD

Douche chaude : 10 MAD

Type de borne : Autre

Services :

Piscine

Restaurant

Bar

Au nord et 3 km du centre ville

Autres informations :

Ouvert toute l'année

100 emplacements ombragés

Tél : +212 524 66 80 65

GSM : +212 661 34 69 44


est à voir pour ses ateliers de poterie.

Attention, une grande partie de la route côtière entre Safi et Essaouira est très mauvaise car défoncée par les nombreux camions qui y circulent.

Il est préférable de prendre celle de l’intérieur.

Capitale de la poterie marocaine et grande destination de surf, Safi est une belle citée s’étalant en bordure de l’atlantique, au fond d’une ancre cernée de falaises. Safi offre au visiteur un triple aspect ; citée historique, cité commercial grâce à son port marchand très vivant et située sur le littoral Atlantique. Elle est la capitale de la région Doukkala-Abda et préfecture de sa province. Son port est l'un des plus importants du pays, connu à l’international pour l’export des phosphates et des sardines.


Histoire de la ville de la ville de Safi :

 

Il y a peu d'écrits sur la naissance de Safi, la pointe Oussadion, Comptoir Phénicien - s'il faut croire le géographe Ptolémée - probablement fréquentée plus tard par les Romains, elle apparaît dans les textes arabes sous le nom d'Asfi, à partir du XIe siècle, c'est alors un petit port d'intérêt local. Avec l’arrivée des portugais dès 1480, la ville devint un comptoir commercial de premier plan. La ville de Safi fût reprise par les Sâadiens en 1541. Sous le règne de cette dynastie, la ville deviendra un port d’une importance névralgique dans le commerce avec l’Europe.

Monuments de la ville de Safi :

La Médina et la Rue du Souk : regroupant des bâtisses d’architecture et de confessions différentes, lui garantissant un charme inégalée. C’est la partie la plus animée de la ville de Safi.

- Château de mer : cette forteresse du XVIe siècle. Il a pour particularité d'être bâti pratiquement sur l'eau. Restauré en 1963, sa porte monumentale s’ouvre sur le Mechouar ouplace d’armes où vous pourrez admirer une dizaine de vieux canons espagnols. Du côté du bastion Sud-ouest du Château de mer de Safi, se trouve Borj Eddar avec sa superbe vue panoramique sur l’océan.


- La Cathédrale portugaise: premier édifice gothique de l'Afrique, construite par les portugais en 1419, détruite par ses constructeurs sur l’ordre du Roi Emmanuel quand ils se sont retirés de la ville. Seule une chapelle sans voûte et un cœur furent préservés.

- Dar Sultane : ancienne résidence des sultans alaouite, elle servait aussi de protection pour la ville en raison de sa position ; aujourd'hui elle a été transformée en musée (Musée national de la Céramique) et son toit offre un joli panorama sur la ville de Safi.

- Le Plus Grand Tagine du Monde : un grand tagine planté en plein centre ville de Safi. C’est le plus grand du monde, qui a été présenté au Grand public le 10 Juillet 1999! Il mesure 6,30 métres de diamètres et 4,5 métres de hauteur, décoré par les meilleurs artistes potiers de la ville.

- Le Minaret de la Grande Mosquée, implanté dans la médina de Safi, ce minaret rappelle par sa décoration et sa forme architecturale le style Almohade.

- Musée national de la céramique de Safi.

 - La plage de la ville de Safi.


Mardi 31 Mars

Safi - Essaouira

123 km

2 h 00

Essaouira


l’incontournable, son port, sa plage immense, ses petits et grands restaurants de poissons, ses objets ou meubles en thuyas! Grand parking derrière la poste à côté des fortifications et de l’entrée de la vieille ville. On vous proposera certainement d’y passer la nuit, mais il est très, très bruyant.

Donc allez à l’autre bout du front de mer où vous trouverez un parking prévu pour les camping-cars.

 

Parking de journée p 144

Fête de la confrérie des Regraga à Essaouira

Quand : du 1er au 15 avril 2020

Des milliers de pèlerins regraga venus de la campagne environnante tournent en pèlerinage visitent à pied, 40 jours durant, 44 marabouts de la région.

La tradition des Regraga, une confrérie religieuse fidèle à la dynastie alaouite actuellement au pouvoir, commémore l’islamisation et l’arabisation de la région. Ils tournent ainsi chaque année depuis des siècles.

Selon la tradition, les Regrara sont les héritiers de sages berbères qui seraient allés rencontrer le Prophète à la Mecque, avant que celui-ci ne leur demande de diffuser la nouvelle religion au Maghreb.

L’arrivée à Essaouira par la porte Bâb-Doukkala de ces hommes saints porteurs de la baraka (la bénédiction de Dieu) donne lieu à de grandes festivités. Ils se promènent sous les « youyous » et les applaudissements d’une foule frénétique qui les asperge d’eau de rose. Un gigantesque couscous est offert par la population dans le village de Diabet.

Les étrangers peuvent assister à ces manifestations, mais pas aux prières dans les zaouïa et les mosquées.

En général, les Regraga entrent à Essaouira au début du mois d'avril. 

Essaouira, ville portuaire du Maroc

 

 

Essaouira est une ville accueillante avec une atmosphère particulière qui se dégage. L’océan lui confère un climat agréable tout au long de l’année. La température moyenne  à Essaouira est de 20°C alors que pour le reste du Maroc, on atteint les 35°C. Au programme de la journée : le port, la médina et la plage.


D’abord, le port d’Essaouira

Le port, véritable lieu de vie et de couleurs où les pécheurs donnent le meilleur d’eux-mêmes et où le spectacle est permanent : chalutiers déversants leurs poissons sur le port, réparation des filets, fabrication de nouveaux bateaux avec des méthodes ancestrales et vente de sardines, maquereaux à la criée dans la halle à l’extérieur du port (du lundi au samedi, de 15h à 17h).

Près du port, se trouve le marché aux poissons, si vous êtes amateur de poissons, n’hésitez pas à y faire un tour et pourquoi pas, de faire vos courses. Les nombreux stands proposent des poissons plus appétissants les uns que les autres. Achetez votre poisson et dirigez-vous vers la petite cuisine qui se fera un plaisir de les cuire pour vous, moyennant 25dh/2€. Pour 25dh/2€ de plus, ils ajoutent de la salade, des olives et du pain.

Puis les remparts de la ville

Les remparts d’Essaouira entourent la petite mais sublime Médina. Composées de petites ruelles piétonnes et colorées, de maisons blanches aux volets bleus. Elle est à la fois un lieu de vie. Avec ses artisans du bois de thuya, ses forgerons, ses tisseurs, ses bijoutiers, ses menuisiers, sa grande place Moulay Hassan. Et bien sûr un lieu de commerce avec ses souks. Lors de la visite dans la médina, vous découvrirez de magnifiques portes, toutes bleues avec des encadrements de pierre taillée. La ballade au milieu de petites rues marchandes qui part de la place Moulay El-Hassan est vraiment agréable. Dans la Médina, vous découvrirez la grande mosquée, des cafés maures, des souks, des galeries d’art et bien sûr des restaurants.

Il ne faut pas rater l’entrée par le Sud dans la Médina, la porte Bab Sbâa mène à une charmante petite place sur laquelle se trouve la tour de l’horloge. Traversez cette place et vous découvrirez les remparts où se dresse la skala de la kasbah.

Enfin la plage d’Essaouira

La plage Tagharte est située au Sud d’Essaouira. Elle est divisée en 2 parties. Une pour les nageurs et une plus éloignée pour les adeptes des sports nautiques (kitesurfeurs, windsurfeurs…). Cette plage de sable fin, longue de 6km est propre. Mais avec des vents et des courants forts. En effet, il  y a souvent du vent à Essaouira. Seuls les surfeurs y trouvent réellement leur compte, avec des vagues imposantes.

Sur cette plage, il est possible de faire de nombreuses activités (moyennant quelques dirhams) telles que des excursions à dos de dromadaires ou de cheval ou encore des sorties en quads. Vous trouverez votre bonheur le long de la plage avec les clubs qui louent du matériel de sport nautique et proposent ces activités. Il ne faut pas rater le magnifique coucher de soleil sublimé par la présence de l’île juste en face.