Mars 2023

Petit  tour en Camargue

 

Le but de cette balade est d’acclimater notre nouveau compagnon a la vie en camping car avant une grande balade en Avril – Mai…


Le Grau du Roi

Aire de camping-car payante avec borne services 2€ située à côté de la plage, commerces et restos à proximité. Tarif: 20 € le forfait 24h.

 

GPS : 43.540699, 4.133490

Adresse :

Boulevard du Boucanet

30240 Le Grau-du-Roi

Nombre de places : 25

Prix des services :

2 € électricité 55mn / Eau 10 minutes

Prix du stationnement : : 20 € par jour

Ouverture/Fermeture : Ouvert toute l'année



Le Grau du Roi est une station balnéaire méditerranéenne idyllique en bordure du Parc Régional de Camargue. Elle offre aux visiteurs et résidents de belles plages de sable dans l’un des endroits les plus pittoresques du littoral méditerranéen. Vous ne devez pas manquer de visiter Le Grau-du-Roi et son célèbre aquarium lors d’un séjour dans la région !

Aux portes de la Camargue, la station se divise en deux sites : Port Camargue et Le Grau du Roi. Le port de plaisance de Port Camargue est la base idéale pour accoster. Avec son entrée abritée et ses nombreux services nautiques, c’est le plus grand port de plaisance d’Europe accueillant près de 5000 bateaux à l’année. Le port est situé à côté de l’ancien port de pêche du Grau du Roi, et son canal est bordé de bateaux de pêche, de vieilles bâtisses, d’hôtels et de cafés. Il peut être atteint du port de plaisance à pied ou en piste cyclable.

Visiter Le Grau du Roi : que voir

Lors d’une visite au Grau-du-Roi, vous pourrez profiter de ses belles plages, son canal et son port de pêche… Mais prenez aussi le temps de flâner dans ses rues pour découvrir un peu de son passé architectural. Voici tout ce qu’il y a à voir lors d’une visite au Grau-du-Roi :

Le centre ville

Lorsque l’on vient visiter Le Grau du Roi, le premier lieu à ne pas manquer en ville le long du canal est son ancien phare et son lanternon de cuivre (1828).  C’était autrefois le phare d’entrée du port d’Aigues-Mortes : c’est en 1879 que le Grau-du-Roi a été détaché de la ville d’Aigues-Mortes (vous pouvez en savoir plus ici). Le phare qui était finalement trop éloigné et trop bas a été remplacé par celui de l’Espiguette en 1869.


 

Non loin du phare se trouve la superbe Maison du Dauphin, près de l’église (reconstruite dans les années 1960), de style Art Nouveau des années 1900.

Et derrière le phare, l’office de tourisme se trouve dans la belle Villa Pary qui doit son nom à Ferdinand Parry qui, en 1898, a acheté ce terrain pour y construire la villa des Dunes, appelée de nos jours Villa Parry.

Une exploration autour de ce canal, vous permet aussi de découvrir son port de pêche qui est l’un des plus importants du littoral méditerranéen. Les chalutiers rentrent en fin de journée (17h), entraînant une animation haute en couleurs sur les quais. En effet, l’entrée du port possède un pont tournant qui arrête la circulation pour laisser les bateaux entrer.

C’est le quartier le plus intéressant et le plus vivant du Grau-du-Roi et c’est ici que je vous conseille de faire une pause déjeuner ou une pause rafraichissante pour observer la vie qui émane de ce lieu.


 

Lors de votre exploration de la ville, vous ne pourrez pas manquer de voir la Statue de l’Espérance face à la mer : cette œuvre est un hommage aux femmes de Camargue. Cette statue en bronze représente une femme, cheveux au vent, tenant par la main sa petite fille, le regard tourné vers le large. Elle a été créée par l’artiste Ali Salem et financée avec un apport financier de mécènes qui ont ainsi contribué à son acquisition.

Les plages

Le Grau-du-Roi a de très belles plages : grandes et sablonneuses. Si vous souhaitez profiter de l’occasion pour bronzer un peu ou/et barboter dans la mer, c’est l’endroit parfait pour ce type d’activités.

Près des plages, il y a beaucoup d’endroits où vous pouvez manger et boire.


Saintes-Maries-de-la-Mer

 

Accueil gratuit à la Manade des Baumelles, parking sur prairie, pas de service.

Boutique de produits régionaux. Balade à vélo. à cheval. Restaurants le midi "La Manade des Baumelles" et soirée tzigane le samedi à la Table des Baumelles" visite de la manade avec les propriétaires passionnés, restaurant à réserver de préférence.

GPS : 43.517680, 4.367199

Adresse : D38 - 13460 Saintes-Maries-de-la-Mer

 

Nombre de places : 10

Prix des services : :gratuit

Prix du stationnement : gratuit

Ouverture/Fermeture : Ouvert toute l'année


Camping Car

La manade des Baumelles met à disposition des emplacements privilégiés situés entre le Rhône et les clos des taureaux. Afin de rendre votre séjour le plus agréable, un service d'épicerie est mis à votre disposition où vous pourrez commander votre pain frais, vos viennoiseries confectionnés sur place par notre boulanger ainsi que d'autres services.

Manade des Baumelles

Entrez dans l'univers de l'élevage du taureau Camargue

INDIVIDUELS

Chaque jour de l'année, la Manade des Baumelles vous accueille afin de faire connaître son cadre de vie.

Après une explication sur la vie de la manade et sur l'élevage du taureau Camargue, le manadier Guillaume ou sa maman, Sylvie, la manadière, vous emmène en visite en chariot tracté à travers les prés dans lesquels résident taureaux et chevaux. A votre retour, il vous sera servi un apéritif sangria (sangria maison) à base de vin local. Il vous est également possible de rester déjeuner et de déguster des produits locaux ainsi que la viande de notre élevage.



Port-Saint-Louis-du-Rhône

 

Parking du camping-car. Est maintenant renouvelé et ouvert depuis la mi-mars 2021. Il y a l'électricité (6A), l'eau, l'évacuation des toilettes (ordures ménagères, jaunes et verre), type WiFi. La zone adjacente est actuellement en cours de réaménagement par la municipalité.

Adresse : 1233 Quai de la Suisse

GPS : 43.384397, 4.819152

 

Nombre de places : 40

Prix des services : : Incl.

Prix du stationnement : 11 € la nuit

Ouverture/Fermeture : Ouvert toute l'année


Depuis Arles vers le sud, c'est au bout d'une route de 40 km, quasi rectiligne, longeant La rive gauche du Grand Rhône, qu'apparaît Port-Saint-Louis-du-Rhône, assez discrètement, derrière un paysage industriel sortant de terre et masquant la frange Littorale du golfe de Fos. Née de l'activité nautique et portuaire de la marine marchande qui l'a façonnée, la ville est remarquablement située à la croisée des voies maritime et fluviale. Le bassin central et les quais de débarquement témoignent d'une activité économique générée principalement par le trafic maritime qui s'était spécialisé dans le commerce des bois d'Afrique, aujourd'hui disparu.

Depuis les années 1970, Port-Saint-Louis s'est reconverti dans une activité nautique plus touristique, l'activité portuaire s'étant déplacée vers l'est, plus à l’intérieur du golfe, lors de la création du complexe industrialo-portuaire de Fos.

Les différents quartiers de la ville ont été construits pour accueillir une main-d’œuvre immigrée en provenance d'Espagne, d'Italie, de Grèce, d'Arménie, etc. Leurs noms, tels le faubourg italien ou le faubourg Venise, évoquent cette dynamique. La tour Saint-Louis, érigée en 1737, est le plus ancien monument de la ville. Phare et poste de vigie, elle a toujours veillé à la protection des marins. Depuis sa terrasse une vue exceptionnelle balaie la Camargue. le Rhône et les marais salants.

Les autres monuments remarquables ont été construits au XX ème siècle,

il s'agit notamment de l'église Saint-Louis (1907) et son clocher de la Paix,

des arènes (1977)

et de l'hôtel des douanes (1966).

Un paysage sauvage s'offre au regard du visiteur se dirigeant vers la mer et vers les plages de la Gracieuse et de Napoléon, très appréciées par un tourisme en recherche d'une nature originelle. Une originalité : les cabanons, anciennement utilisés par les pêcheurs pour s'abriter et stocker leur matériel, sont devenus un art de vivre pour les Port-Saint-Louisiens. Disposés çà et là sur de petits bouts de terres émergées laissées par les alluvions du Rhône à son embouchure, ils contrastent avec les installations industrielles qui apparaissent en fond de paysage vers le nord-est. L'omniprésence de l'eau a façonné le territoire de Port-Saint-Louis-du-Rhône, coincé entre le Rhône et la Méditerranée : la pêche et les produits de la mer, la plaisance, les plages et les sports nautiques font la richesse cette cité portuaire.


Saint-Mitre-les-Remparts

Camping Neptune**** (ouvert à l'année), calme et vue sur l'étang de Berre, emplacements ombragés de 100 m2, piscine en saison et épicerie ouverte toute l'année, tarif basse saison 14 € tout compris avec électricité, tarif longue durée au mois, bus à proximité, petite plage à 50 m

 

GPS : 43.467669, 5.019718

Adresse : Allée Gustave Eiffel

 

Nombre de places : 22

Prix des services : 4€ pour électricité 16A

Prix du stationnement :

Hors saison 14€ véhicule 1 personne & électricité

Ouverture/Fermeture : Ouvert du 1/1 au 31/12


Situé au Sud des Bouches du Rhône, sur la côte Ouest de l'Etang de Berre, Saint Mitre les Remparts se tient tranquillement perché en hauteur au dessus de l'étang de Berre.

Vous y découvrirez un village qui a du charme avec ses vieilles maisons de pierre. L'architecture de certaines maisons témoigne de l'époque où la culture de l'olivier apportait la richesse à ses habitants.

 

En arrivant au village, vous ne pourrez pas manquer les remparts de Saint Mitre. Ils datent du XIV° siècle et sont percés de deux portes : portail Sud ou Porte de Martigues et portail Nord ou Porte d'Istres.

 

Vous remarquerez ensuite les maisons construites dans le prolongement des remparts. En vous promenant dans le centre de Saint Mitre, vous découvrirez un charmant lacis de petites rues qui mène à l'église d'où vous aurez une belle vue sur l'étang d'Engrenier

 

Saint Mitre a conservé quelques beaux vestiges historiques.

 

La fondation de St Mitre date sans doute du IX° siècle, puis à la fin du XIV° le site de Castelveyre (rebaptisé depuis St Blaise) est détruit par le Seigneur des Baux.

L'histoire se poursuit avec la reconstruction et l'aggrandissement du château et des fortifications existantes (encore visibles aujourd'hui).

Le site de Saint Blaise, à 4 km du village, a été occupé dès la fin de la période paléolitique et jusqu'au XV° siècle.

C'est le commerce méditerranéen qui a favorisé l'implantation du premier noyau urbain. On peut y voir trois types de remparts : hellénistique, primitif et paléochrétien.

Vous pourrez aussi visiter la ville Basse, la ville Haute, les ruines de l'Eglise St Vincent.

La Chapelle de St Blaise (XII°) qui est le dernier vestige de l'époque où le lieu s'appelait Castelveyre

Retour Alès