Coupéville > Chalons en Champagne : 21 km

51 - Chalons en Champagne

AQUADIS LOISIRS Camping de Châlons**** 

12 Rue de Plaisance

 

GPS : N 48.936001,E 4.383290

 

Nombre de place(s) 89

Prix des services : Inclus

Prix du stationnement :

Forfait pour 2 personnes à partir de 16.50 €

 

Ouverture/Fermeture : Ouvert d'avril à octobre

 

Région riche en histoire, lieu privilégié de la diffusion du célèbre vin de champagne, partez à la découverte des spendides jardins et canaux qui traversent cette ville classée 4 Fleurs.


La collégiale Notre-Dame-en-Vaux

est sans aucun doute l’un des édifices les plus impressionnants à Châlons-en-Champagne. Avec ses flèches, visibles à des dizaines de kilomètres, elle s’impose comme l’un des monuments qui illustrant le riche patrimoine chalonnais. Labellisée au Patrimoine Mondial de l’UNESCO au titre des chemins de Saint-Jacques de Compostelle, ne manquez pas de vous y arrêter pour découvrir cette perle UNESCO

SES ADMIRABLES VITRAUX

Notre-Dame présente trois époques de l’art du vitrail :

Une baie constituée de médaillons romans dans la chapelle nord

Un ensemble du XVIème dans les bas-côtés de la nef :

la légende de la Bataille de Clavijo où dominent les rouges et les ors, exceptionnellement signée par l’artiste Mathieu Bléville, et présentant des scènes de la vie de saint Jacques qui y apparait en Matamore avec son chapeau de pèlerin.

la Glorification de la Vierge où apparaissent les donateurs

la Nativité, offerte par les tonneliers de la ville

la Déposition de Croix où le bleu et les étoiles blanches surgissent du décor.

Une vitrerie réalisée au moment de la grande restauration de la seconde moitié du XIXème siècle :

La rosace occidentale, présentant au centre la Rédemption. Sa réalisation a imposé la construction d’un orgue éclaté sur les côtés afin de ne pas gêner la vue et la lumière occidentale.

Canal du Mau

Située à l’origine à l’extérieur des remparts de la cité, Notre-Dame-en-Vaux a été construite sur une zone marécageuse où se rejoignaient trois cours d’eau dont il ne reste que le Mau. Elle n’est intégrée dans l’enceinte qu’au XIIIe siècle. Une première chapelle est construite dès le IXe siècle. L’église est construite par la suite et occupée en 1114 par une communauté de chanoines, qui vivent ensemble « en collège », d’où son statut de collégiale.

La cathédrale Saint-Etienne

offre au visiteur le témoignage d’une évolution architecturale sur 5 siècles, entre le XII et le XVIIème siècle plus précisément. Commencé en style roman, la construction s’est poursuivie en style gothique puis baroque. En 700 ans, agrandissements, modifications et reconstructions ont marqué son histoire.

Dans les années 1200, la cathédrale s’élevait au cœur du quartier canonial, qui occupait un quart de l’ancienne cité gallo-romaine. Une véritable ville dans la ville avec un évêché, des églises, des maisons canoniales, une bibliothèque, une école, une prison, un hôpital… aujourd’hui disparus.

De la première construction romane du XIIe siècle ne subsistent que la crypte et la base de la tour nord du transept . Suite à un incendie en 1138, le transept nord est reconstruit.

Dans les années qui suivent, la nef est reconstruite en style gothique et le bras sud du transept est terminé en 1215.

En 1230, un nouvel incendie ravage la cathédrale qui doit être reconstruite en grande partie. Un nouveau chevet (où prennent place des vitraux offerts par Louis IX), un nouveau transept et trois travées de la nef sont achevés.

A la fin du XIIIe siècle, on construit un déambulatoire à trois chapelles rayonnantes . Au cours du XVe siècle, la nef  est à nouveau restaurée et quatre travées sont ajoutées. En 1520, la tour nord est coiffée d’une flèche de plus de 80 m de haut.

La façade principale est élevée de 1628 à 1634. Caractéristique de l’architecture baroque, colonnes et pilastres, drapés et décors sculptés contrastent avec le reste de l’édifice.

En 1668, la foudre tombe sur la flèche de la tour nord. Les dégâts nécessitent d’importants travaux de reconstruction de l’abside et les tours du transept sont coiffées de flèches en pierre.

A la Révolution, de nombreuses statues sont martelées. Après avoir servi d’écuries, l’église est remise en état tout au long du XIXe siècle. Peu touchée par les deux guerres mondiales, la cathédrale a connu depuis les années 1980 une nouvelle jeunesse puisqu’elle a fait l’objet d’importantes campagnes de restauration, aboutissant à sa réouverture en 2009.

L'ancien Hôtel des Intendants de Champagne

abrite aujourd'hui la Préfecture de la Marne. Une partie des bâtiments et de la cour d'honneur furent construits au 18ème siècle.

Au XVIIIème siècle, il fut le lieu de passages d'importantes personnalités. Marie-Antoinette d'Autriche y passa la nuit du 11 mai 1770 lorsqu'elle rejoignit le futur Louis XVI à Compiègne avant leur union. Puis le 22 juin 1791, au retour de Varennes, Louis XVI et la famille royale y passèrent la nuit avant de regagner Paris. suite à leur arrestation à Varennes.

Le premier Préfet de la Marne, Bourgeois de Jessaint a occupé sa fonction de 1800 à 1838.

Eglise Saint-Alpin

 

Edifiée à la fin du XIIè siècle, remaniée et agrandie au XVIè siècle, elle a été l'église de Châlons la plus marquée par le style de la Renaissance. Elle présente la particularité d'être accolé, au nord et à l'est, aux demeures environnantes. Les verrières en grisaille du transept et du bas-côté sud constituent de véritables tableaux transparents.

Le château du Marché

 

est un pont fortifié qui passe au-dessus de la rivière Nau, vestige des anciens remparts de la ville. Il a été reconstruit en 1602 et agrandi au XIXème. Les armoiries de la Ville, d’Henri IV et de l’évêque de l’époque, Cosme Clause, figurent sur la façade. Il est l’un des lieux emblématiques de la ville, à découvrir absolument dans le Petit Jard.

La maison Clémangis

 

Cette maison de notable, dotée d’une remarquable architecture en pan de bois date du XVème siècle. Elle est l’une des plus anciennes maisons à pan de bois du centre historique de Châlons-en-Champagne. Rescapée de la rénovation urbaine de la fin du XXème siècle, elle a été démontée de son lieu d’origine puis remontée rue Nicolas Durand. Elle accueille aujourd’hui la Maison de l’Architecture.

L'hôtel de Ville

héberge les institutions municipales depuis 1776. Il est inscrit en 1932 au titre des monuments historiques pour son grand salon et classé en 1941 pour ses façades, toitures, vestibule, escalier et salon du premier étage.

Le dôme, la tour horloge et les 4 lions sur le parvis symbolisent le pouvoir de la ville. Victor Hugo, au cours de son voyage sur le Rhin avec Juliette Drouet, notait dans son carnet "des énormes toutous de pierre accroupis formidablement devant la façade".

la porte Sainte-Croix

Edifiée en 1769 dans les anciens remparts de la ville, elle fut dédiée à Marie-Antoinette lors de son arrivée en France, et prit le nom de Porte Dauphine. La façade extérieure a été décorée de trophées militaires, tandis que les bas-reliefs prévus sur la face opposée n'ont jamais été sculptés.

Montez dans la porte Sainte-Croix et découvrez Châlons telle que vous ne l'avez jamais vue.

Site accessible uniquement dans le cadre de visites guidées.

le Centre National des Arts du Cirque

 

Cet ancien cirque municipal, achevé en 1899, abrite le Centre National des Arts du Cirque depuis 1985. Dispensé à des promotions d'une vingtaine d'élèves, l'enseignement intègre toutes les disciplines du spectacle vivant, en s'articulant autour de trois axes majeurs : conscience artistique, technique du cirque et capacité de création.

Les Halles du marché

Le recouvrement du Mau dans le prolongement de la place Godart permit, en 1882, d'élever la "Halle aux Comestibles" caractéristique des constructions métalliques de la fin du XIXè siècle. Objet d'un vaste projet de rénovation dans le respect de l'architecture d'origine, elle a retrouvé sa vocation de marché couvert, alliant esthétique et modernisation de ses installations.

Côté rue Gambetta, en levant la tête au-dessus de la grille, vous verrez de jolis ornements évoquant l’activité de ce lieu autour du blason de la Ville de Châlons.

51 - L'Epine

Village de la Marne, en région Grand Est, L'Épine prend place à quelques kilomètres de Châlons-en-Champagne et de ses nombreux monuments touristiques, non loin de La Cheppe et de Dampierre-au-Temple.

Principalement commune agricole, L'Épine a su profiter avec le temps de sa proximité géographique avec Châlons-en-Champagne, dévoilant notamment un patrimoine architectural de grand intérêt.

Apprécié des visiteurs pour son charme particulier, ainsi que pour son authenticité, le village attire toujours un grand nombre de touristes de passage dans la région.

Basilique Notre Dame

Ouverture 10 h - 16 h

Construite au début du XVe siècle, la basilique Notre-Dame est un édifice de style gothique flamboyant inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO au titre du pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle. Également classée aux Monuments Historiques, elle est longtemps restée un haut lieu de pèlerinage en Champagne. S'inspirant de la cathédrale de Toul, elle dévoile de très belles gargouilles, ainsi qu'un intéressant jubé de la fin du XVe siècle. A l'intérieur, il est possible d'admirer une Vierge vénérée du XIVe siècle, une Vierge assise du XVe, un saint Jacques en bois du XVIe, une poutre de gloire du XVIe ou encore de très beaux vitraux des XIXe et XXe siècles.

Ne manquez pas non plus d'apprécier le chemin de croix ou encore l'ancien lavoir.


Chouilly > Epernay : 5 km

Epernay

Belle aire toute neuve.

8 Avenue Paul Bert

 

N 49.032107, E 3.949758

 

Nombre de place(s) 6

Prix des services : 1

Prix du stationnement : La Nuit basse saison 12 € 

                                La Nuit haute saison 16 € 

Ouverture/Fermeture : Ouvert toute l'année

6 places. proche centre ville Epernay


Epernay est une ville de Champagne située à environ 25 kilomètres au Sud de Reims, sur le bord Sud du Parc Naturel Régional de la Montagne de Reims, au cœur du vignoble champenois. Ce n’est pas pour rien que cette ville est surnommée la capitale du Champagne. En effet, sa prestigieuse avenue de Champagne traversant le centre de la ville regroupe les plus grandes maisons de Champagne au monde, parmi lesquelles Moët & Chandon, dont la notoriété mondiale n’est plus à faire. Epernay est le lieu idéal pour visiter des caves de champagne, que ce soit des grandes maisons, des caves coopératives, ou bien des petits producteurs de champagne.

L'Avenue de Champagne

Cette majestueuse avenue peut être considérée comme l’épicentre du vignoble de Champagne. Longue de 1 km, elle compte au total 110 km de caves abritant des millions de bouteilles ! C’est sans doute l’une des avenues les plus prestigieuses au monde. C’est ici que se côtoient les plus célèbres maisons de champagne. Elles sont situées au-dessus d’une falaise de craie, trouée de longues galeries à température constante de 9-12°C ,idéale pour conserver les bouteilles.

Cette précieuse artère a aussi un passé historique important. La première maison de champagne s’y installe en 1729, fondée par Nicolas Ruinart, suivie de Moët & Chandon en 1743. Elle est dès le 19ème siècle un centre économique important. À l’origine appelée « rue du Commerce », elle devient « avenue de Champagne » en 1925. Ornée de nombreux immeubles du 19ème siècle de style renaissance ou classique, elle est aussi un lieu agréable de promenade. Elle attire aujourd’hui des touristes du monde entier qui viennent visiter les grandes maisons de champagne.

Voir toutes les maisons à visiter

La maison Moët & Chandon

 

est la marque de champagne la plus connue et la plus vendue au monde. Vous pourrez y visiter les caves les plus longues d’Epernay. Le parcours de visite a été repensé en 2015 pour vous faire une expérience encore plus immersive. Vous pouvez choisir entre plusieurs formules de dégustations en fonction du champagne que vous souhaitez déguster.

 

 

VISITES

L'INSTANT IMPÉRIAL Durée : 1h15 Dégustation MOËT IMPÉRIAL MOËT ROSÉ IMPÉRIAL Adulte35€

L'ICONIQUE Durée : 1h15 Dégustation MOËT IMPÉRIAL Adulte26€

La maison Mercier

est le deuxième plus grand producteur de Champagne après Moët & Chandon et accueille plus de 100 000 visiteurs par an. Elles font toutes les deux partie du groupe LVMH, leader mondial de l’industrie du luxe. La maison fut créée par Eugène Mercier en 1858. Elle eût un énorme succès lors de l’exposition universelle en 1889. À cette occasion, un foudre géant d’une capacité de 215 000 bouteilles a été mis en place dans un chariot tiré par 24 bœufs et 18 chevaux jusqu’à Paris. Le foudre immense est aujourd’hui installé dans l’espace d’accueil.

Une visite audioguidée atypique est proposée dans toutes les langues. Elle commence par un petit film d’introduction présentant l’évolution de la maison de sa création jusqu’à nos jours. Vous continuez par une descente spectaculaire dans un ascenseur panoramique. Ensuite, vous visitez une partie des 18 km de caves en petit train automatique. Ces galeries creusées dans la craie sont décorées par des sculptures réalisées par Navlet, le sculpteur chalonnais qui a aussi réalisé le foudre géant. Vous terminerez votre visite par une dégustation de champagne dans l’espace de dégustation de la maison. Le nombre de champagnes dégustés dépend de la formule de visite que vous choisirez.

 

45 minutes Visite en petit train et Dégustation Tous les jours à 13h30  18 €

45 minutes Visite à contre courant 60 minutes en petit train et Dégustation Tous les jours à 14 h 25 €

60 minutes Visite Bulles d’Or Visite  en petit train et la déclinaison de 3 Champagnes Mercier 30

 

la Maison Boizel

 

 

perpétue son savoir-faire depuis 1834. Découvrez de magnifiques caves centenaires creusées au milieu du 19ème siècle dans le mont Bernon qui offrent un caractère unique au Champagne. Là encore, de nombreuses options de visites et de dégustations sont proposées, à différentes gammes de prix, pour tous les budgets.

 

 

Visitez le Cellier et ses fûts et foudres de chêne

Visitez la Cuverie et ses impressionnantes cuves en acier inoxydable

Visitez nos caves historiques, classées au patrimoine mondial de l'Unesco et le Trésor familial

Dégustez 2 Champagnes : le Brut Réserve et aux choix le Rosé ou le Blanc de Blancs 1 heure : 28 €

Visitez le Cellier et ses fûts et foudres de chêne

Visitez la Cuverie et ses impressionnantes cuves en acier inoxydable

Visitez nos caves historiques, classées au patrimoine mondial de l'Unesco et le Trésor familial

Dégustez 2 Champagnes : le Brut Réserve et le Grand Vintage 2012 1 heure : 34 €

Visitez le Cellier et ses fûts et foudres de chêne

Visitez la Cuverie et ses impressionnantes cuves en acier inoxydable

Visitez nos caves historiques, classées au patrimoine mondial de l'Unesco et le Trésor familial

Dégustez 2 Champagnes : le Joyau de France 2004 et le Joyau de France Rosé 2007 1 heure : 50 €

la maison de Champagne Alfred Gratien

propriété familiale depuis quatre générations. Régulièrement primé dans des guides spécialisés (Bettane et Desseauve, La Revue du vin de France…) la maison reste fidèle à la philosophie du fondateur. Les propriétaires continuent leur sélection rigoureuse des raisins issus des meilleurs crus, vinifient en petits fûts de chêne et limitent volontairement les volumes à 300 000 bouteilles par an dans le respect du terroir. Plusieurs options de visites et dégustations sont proposées dont certaines en accord avec du fromage, foie gras ou encore saumon mariné.

 

 

Circuit Cousu Main Visite du site Durée : 80 minutes, suivie d’une dégustation de 2 flûtes de Champagne (10cl).25 €

Circuit Paradis Visite du site, Durée : 90 minutes suivi d’une dégustation de 3 flûtes de Champagne (10cl).35 €

Balade en centre ville

Hormis les grandes maisons de Champagne, Epernay dispose d’un centre-ville facilement accessible à pied, avec des boutiques, bâtiments historiques et culturels, intéressants à voir.

l’hôtel de ville

 

 

Situé en bas de l’avenue de Champagne, l’hôtel de ville est un ancien hôtel particulier appartenant à Monsieur Aban-Moët et construit en 1858. C’est un bâtiment de style classique entouré d’un joli parc à l’anglaise. Il a conservé son charme originel.

À l’intérieur, vous pouvez voir des salons luxueux dont les plus remarquables sont la Salle des Mariages et la Salle du Conseil.

le théâtre

Sur la place Pierre Mendès, le magnifique théâtre à l’Italienne est dédié à Gabrielle Dorziat, comédienne de théâtre et cinéma née à Epernay en 1880. Il est de style Louis XV et fut inauguré en 1902. Il se distingue par sa machinerie restée intacte depuis son origine. À l’intérieur, il se caractérise par un joli plafond en coupole, et de riches décors réalisés par de grands artistes tels que le sculpteur sparnacien Joseph Ascoli, auteur de l’œuvre « La vigne champenoise inspirant l’Art théâtral » sculptée sur le fronton supérieur de la façade.

L’église Notre-Dame

se trouve également sur la Place Pierre Mendès. Cette église en forme de croix latine date de la fin du 12ème siècle. Elle fut restaurée à plusieurs reprises, ce qui explique son hétérogénéité architecturale, intégrant à la fois des éléments romans et gothiques. Elle dispose d’une tour de 80 mètres de haut et d’un clocher du 15ème siècle. À l’intérieur, vous pouvez admirer de jolis vitraux de la Renaissance qui retracent la vie de la Vierge Marie. Elle renferme également des peintures, sculptures et un bel orgue. Un espace d’Art Sacré présente de précieux vêtements liturgiques, des statues, et une fine pierre tombale du 15ème siècle.

le Portail Saint-Martin

 

 

est placé à proximité de la place Hugues-Plomb. Il s’agit de l’un des plus anciens monuments d’Epernay, édifié en 1540. Ce gracieux portail de style Renaissance date de l’époque de François 1er (16ème siècle). Il est décoré par des guirlandes de pierres avec toute sorte d’animaux, dont des salamandres, un détail caractéristique de l’époque.