De Lamotte Beuvron à Belfort

Lundi 8 Septembre

Sens

131 km - 1 h 58


(N° 30747)

 

Avenue de Sénigallia   89100 SENS

Latitude : (Nord) 48.18417° Longitude : (Est) 3.28806°

 

Tarif : 2018

Emplacement : 10 € électricité comprise

Services : eau 2 €

Services : 

Autres informations : http://www.i-park.fr/index3Ipark?terminal=467

Ancien camping transformé en aire de camping cars

Ombragé en bordure de la vanne


Sens, c’est la ville de Bourgogne-Franche-Comté qui se fait discrète… À tort ! Effectivement, actuellement, on a tendance à la voir comme une antichambre de la région parisienne, mais ce ne fut pas toujours la cas, loin s’en faut !! Les Sénons (dont la ville a gardé le nom), sous les ordres de Brennus sont partis à la conquête de Rome (rien de moins que ça !)… et ils ont vaincu ! Par la suite, se sont Jules César et Louis IX “Saint Louis” (entre autres personnalités) qui y séjournaient et marquèrent la ville de leurs empreintes… Finalement, la discrétion, avec une Histoire comme celle de Sens, ce n’est pas la meilleure des vertues !

VISITER LA PREMIERE CATHEDRALE GOTHIQUE

La cathédrale Saint-Etienne de Sens se détache des autres monuments et de loin (et cette remarque est valable aussi bien au sens propre qu’au figuré !). Première cathédrale gothique, elle témoigne des transformations architecturales au début du XIIème siècle. On ne saurait que vous conseiller de la visiter et d’assister au spectacle son et lumière qui est projeté sur sa façade l’été !

SAINT-ETIENNE DE SENS, PREMIERE CATHEDRALE GOTHIQUE

Direction le Moyen-Âge. Sens est devenue un archevêché extrêmement puissant. Son archevêque porte le titre de Primat des Gaules et de Germanie (c’est-à-dire le premier après le Pape) et son influence s’étend aux évêchés de Chartres, d’Auxerre, de Meaux, de Paris, d’Orléans, de Nevers et de Troyes.

En 1130, Henri Sanglier, l’archevêque de l’époque, décide de faire construire une cathédrale digne de la puissance de son archevêché. Elle aura fière allure et digne de l’importance de la cité médiévale de Sens !

C’est ainsi qu’il fait appel à un architecte novateur qui va proposer une conception révolutionnaire du voûtement : la croisée d’ogives. Naît alors une cathédrale ample, d'un volume simple et continu, constituée d'un vaisseau central et de deux collatéraux. Elle est alors l'unique cathédrale gothique en France et dans le monde. Elle est consacrée en 1164 par le pape Alexandre III, alors que commence le chantier de Notre-Dame de Paris…

7 CHOSES À SAVOIR SUR LA CATHEDRALE

·         La cathédrale de Sens conserve une suite de verrières qui permettent de retracer l’histoire du vitrail depuis le du XIIème siècle jusqu’au XIXème siècle.

·         Un vitrail entier raconte la fin de vie de Thomas Becket, depuis son départ de Sens jusqu’à son assassinat par des barons trop zélés du roi d’Angleterre.

·         Le Dauphin, fils de Louis XV et père de Louis XVI, Louis XVIII et Charles X, repose avec sa femme dans la cathédrale de Sens, car telle était sa volonté. Un mausolée y a été élevé en leur mémoire.

·         Le vitrail du concert céleste est l'une des plus beaux chefs d'oeuvre de la cathédrale.

·         La tête de Jean du Cognot est cachée entre deux piliers, à vous de la retrouver !

·         Le mariage de Saint Louis avec Marguerite de Provence y fut célébré le 27 mai 1234 dans la cathédrale.

·         Les sculptures extérieures méritent qu'on s'y attarde : outre les gargouilles, on rencontre d'étranges créatures mythologiques ou exotiques.

D'autres trésors de la cathédrale sont visibles dans Musées de Sens.


Lac du Der

133 km - 2 h 00


(N° 2872)

Port Nautique Lac du Der

51290 SAINTE MARIE DU LAC NUISEMENT

 

Latitude : (Nord) 48.60289° Longitude : (Est) 4.74917°

Tarif : 2015

Eau ou 45 mn d'électricité : 3 €

Jetons dans différents commerces et Office du Tourisme

Type de borne : AIRESERVICES

Services : 

 

 

Autres informations :

Eau coupée en période de gel


(N° 29712)

 

Le Champ BranlantPort de Chantecoq 

51290 GIFFAUMONT CHAMPAUBERT

 

Latitude : (Nord) 48.568696° Longitude : (Est) 4.70306°

 

Tarif : 2018

Nuitée de 20h à 8h : 4 €

Eau : 2,50 €

Paiement par Carte Bancaire

Type de borne : Autre

Services : 

Passage du boulanger en été

 

Autres informations :

Ouvert toute l'année

58 emplacement

dont 2 adaptés pour personnes à mobilité réduite


Le Lac du Der, la mer en Champagne.

Mise en eau en 1974, le Lac du Der est devenu un haut lieu du tourisme, des loisirs et de détente.

Avec 77 km de rivages, 4800 hectares d'eau, le Lac du Der offre une large palette d'activités nautiques. Le paysage bocager qui l'entoure compte de nombreuses possibilités de balades et une architecture à pans de bois remarquable.

Le Lac du Der, sélectionné par les oiseaux.

Les basses eaux du Lac invitent les oiseaux migrateurs à faire une halte lors de leur migration. Des hôtes prestigieux choisissent le Lac du Der, site ornithologique de renommée internationale.


Bourbonne les Bains

123 km - 1 h 51


(N° 31022)

Rue de la ChavanneAire municipale

52400 BOURBONNE-LES-BAINS

 

Latitude : (Nord) 47.94966° Longitude : (Est) 5.74758°

Tarif : 2018 Stationnement, services, électricité : 9 €

Type de borne : URBAFLUX

Services : 

Autres informations :

22 emplacements


(N° 23673)

Rue de l'Hôtel Dieu

52400 BOURBONNE LES BAINS

 

Latitude : (Nord) 47.9515° Longitude : (Est) 5.74282° Tarif : Gratuit

Boulangerie à proximité

Office du Tourisme à deux pas

Casino

Station thermale

Autres informations :

Parking idéal pour visiter cette ville


Eglises, lavoirs ou fontaines et maisons anciennes traditionnelles sont à découvrir dans nos campagnes. Le petit patrimoine vernaculaire de nos villages a enrichi certains musées et des centres d'exposition qui permettent de revivre  la vie d’autrefois ...

Retour

 Eglise NOTRE DAME (du XIIe siècle, classée Monument Historique), de transition entre l'art roman et gothique. Christ en bois polychrome du XVIIe siècle. Vierge en bois doré du "prieuré" du XVe siècle. Vierge à l'enfant en marbre du XIVe siècle.

Elle a été construite à la fin du 12è siècle, 2 styles d’architecture : romane et gothique. L’architecture de l’église se rattache à la tradition bourguignonne. 

Suite à l’incendie de 1717, le clocher est reconstruit hâtivement. 150 ans plus tard, il menace de s’écrouler. En 1875, l’église est classée Monument Historique et restaurée : le clocher est alors reconstruit (il s’agit du clocher actuel), la nef est allongée d’une travée et d’un porche. A cette occasion, le portail d’origine est déplacé pour être intégré à la nouvelle façade. 

Le clocher actuel style « Ile de France » est le troisième (construit sous forme d ‘étages rectangulaire avec une flèche) : il a succédé à celui dont nous connaissons la forme en bulbe par d’anciennes lithographies. 

L’incendie ravagea la charpente et la toiture de l’église, le clocher lui-même fit fondre les cloches et endommagea les voûtes. Son chevet rectangulaire constitue la partie la plus ancienne où sont percées trois fenêtres en triplet surmontées d’une Rosace– Les ouvertures avaient été bouchées au 17è et 18è siècle pour placer un grand retable derrière le maître Autel. Elles furent ré-ouvertes en 1875 lors de la restauration de l église.

 PARC DU CHATEAU

Au coeur de la cité thermale, Bourbonne les Bains ("3 fleurs" au Concours des Villes Fleuries) vous offre une promenade dans les allées de son parc. Aménagé au XVIII ème siècle, il est offert à la ville par Chevandier de Valdrome en reconnaissance des bienfaits de ses eaux thermales. 

Dominant la vallée de l'Apance et la cité, vous flânerez au milieu d'arbres centenaires, d'un petit jardin à la française, de massifs de mosaïcultures garnis d'achyranx, d'echeveria... et de grands massifs floraux à l'aspect plus naturel. 

Au fil de votre balade, vous prendrez le temps de découvrir un site verdoyant, accueillant l'hôtel de ville, le musée, la médiathèque et l'école de musique dans les anciens bâtiments et communs réhabilités du château médiéval aujourd'hui disparu.

Un peu d'histoire...

Le Château Fort 

Il en reste seulement la porterie, qui donne accès au parc du château, où se trouve l’hôtel de Ville de Bourbonne les Bains.

Le Château Fort aurait été construit sur l’emplacement d’un temple romain dédié au Dieu Borvo et à la Déesse Damona. La légende rapporte qu’on aurait retrouvé leurs têtes en marbre dans un puit. Il fut détruit par l’incendie de 1717 qui ravagea presque toute la ville puis complètement détruit en 1783.

On peut supposer que Renier de Choiseul, seigneur de Bourbonne à la fin du 11è siècle, a fait construire un château sur le promontoire. Il est mentionné pour la première fois en 1324.

En 1501, Nicolas Ier de Livron, seigneur de Bourbonne, fait reconstruire le château. Son fils François poursuit son oeuvre.

C’était une maison forte de 70m de long sur 60 m de large, entourée de fossés et de fortifications : la porterie flanquée de deux tourelles munies de meurtrières, formait l’enceinte de la fortification, construite en pierre de SERQUEUX. Une porte massive avec un pont levis et une herse défendait l’accès. A l’intérieur, on trouvait maisons, granges, étables, un colombier, un pressoir, la prison et la grande place ou Place des Halles où s ‘installaient les forains les jours de marché.

Le château actuel est élevé entre 1717 et 1731. Il subit d’importants travaux dans les années 1860 (ajouts de décors…). Son propriétaire Mr Chevandier de Valdrome le lègue à Bourbonne les Bains en reconnaissance des eaux chaudes Bourbonnaises : l’Hôtel de ville y a été installé en 1912.


Belfort

125 km - 1 h 44


(N° 26859)

 

Avenue de la Miotte Parking de l'Epide

90000 BELFORT

 

Latitude : (Nord) 47.64198° Longitude : (Est) 6.86588°

Tarif : Gratuit

Type de borne : Plateforme

Services : 

Autres informations :

8 emplacements

limités à 48 h

http://www.belfort-tourisme.com/fr/sejourner/


Centre ville coloré

C’est avec bonheur qu’on se balade dans le centre-ville coquet de Belfort, entre façades colorées et bord de rivière au nom délicieux de « Savoureuse ». On n’oubliera pas de se rendre au pied du Lion de Bartholdi. Accroché à flanc de falaise, il symbolise la résistance héroïque de Belfort face aux armées prussiennes.

 

Citadelle et remparts

A la citadelle, on se laisse happer par le passé militaire et défensif de Belfort. C’est depuis les hauteurs de l’enceinte fortifiée dessinée par Vauban qu’on a la meilleure vue sur les toits de la ville. Outre le panorama, on trouve deux musées, l’un d’histoire, l’autre sur Bartholdi. Pour parfaire le tout, on s’aventure dans le Grand Souterrain, une impressionnante galerie de 150m de long, transfigurée par une scénographie spectaculaire.

 

Accéder à la Citadelle de Belfort

La Citadelle et ses fortifications sont accessibles gratuitement. Deux parkings sont à votre disposition : celui du Lion au-dessus de la Vieille Ville ou côté fortifications nord-est, proche autoroute, où vous retrouverez le Char Martin. Vous pouvez ensuite emprunter le  le long des remparts, dans le 4ème fossé ou suivre le chemin couvert jusqu'à la Cour d'Honneur d'où vous pourrez rejoindre la terrasse panoramique.  

Le char Martin :

C’est à bord du char Cornouailles que le lieutenant Martin couvre l’assaut du 21 novembre 1944. Une reproduction se trouve côté "Fortifications-Est".

La terrasse panoramique :

Une vue à 360° degrés s’offre à vous au sommet de la Citadelle. Vous pourrez admirer l’ensemble de la forteresse ainsi que d'autres nombreux forts, la ville de Belfort, les villages aux alentours et les Vosges du sud.

 

Le Lion de Bartholdi - fier gardien de la Cité de Belfort

« Harcelé, acculé et terrible en sa fureur » tel que l'a décrit son créateur.

Le fier gardien de la Cité est le symbole de la Liberté et de la Résistance héroïque des troupes belfortaines menées par le colonel Denfert-Rochereau, faisant face à l’armée prussienne durant l'assaut de 1870-1871. Le Lion de Belfort doit son existence à Frédéric Auguste Bartholdi, illustre sculpteur à l'origine de la Statue de la Liberté. Colosse, constitué de blocs de grès rose assemblés contre la falaise de la Citadelle, il fait aujourd'hui partie intégrante de l'identité du département. Depuis 1880, il veille sur les habitants, majestueux avec ses 11 mètres de haut et 22 mètres de long. A la nuit tombée, le Lion se pare de lumières. Une vision magique dans le ciel belfortain...

> Ouvert tous les jours de 10h00 à 12h30 et de 14h00 à 18h00 (sauf 01/11, 25/12 et 01/01). Accès : 1 euro, ou avec le Pass Multisites, ou avec le Pass Musées du Rhin Supérieur. 

 

Sur la trace des 150 petits du Lion

Le saviez-vous ? Le Lion de Belfort a fait de nombreux petits qui se sont dispersés partout dans Belfort. Saurez-vous les trouver ? Un petit coup de main ici. 

 Parenthèse nature

A 10 minutes du centre-ville, le bourdonnement du trafic a laissé la place au joyeux ballet des libellules. Vous voici à l’étang des Forges, un site 100% nature qui réserve plusieurs surprises : une passerelle au milieu de la forêt, des tables de lecture et un observatoire. Pour une immersion nature en grand format, rendez-vous au Ballon d’Alsace, sommet emblématique du massif des Vosges aux portes de la ville.