MARSEILLE et après

Aubagne

Aubagne est positionnée au centre d’une verdoyante plaine arrosée par l’Huveaune, fleuve côtier qui prend sa source dans le massif de la Sainte-Baume.

  • Le nom d’Aubagne vient du latin Albania qui signifie la blanche.
  • Cette appellation se justifie par la blancheur des massif qui entourent Aubagne, à commencer par le Garlaban cher à Marcel Pagnol « né dans la ville d’Aubagne sous le Garlaban couronné de chèvres au temps des derniers chevriers » .
  • Aubagne est considérée comme la Capitale de l’Argile et du Santon.

La Cité de l'Art Santonnier

La culture de l'argile et de la poterie revêt une importance capitale dans la ville d'Aubagne et sa région. L'atelier Thérèse Neveu est particulièrement réputé dans le coin. Après plusieurs années de travaux, l'atelier a rouvert ses portes et est devenu un musée : La Cité de l'Art Santonnier. Ce musée était très attendu dans la région et se situe face au Garlaban, cher à Marcel Pagnol. Le musée se trouve sur les anciens remparts de la ville, une belle façon de rappeler l'Histoire de la ville d'Aubagne et son lien avec le santon.

Le musée se compose de deux parties : un musée permanent et une exposition temporaire. Dans le musée permanent, vous trouverez toutes les figures essentielles qui faisaient et font toujours l'histoire du santon à Aubagne. Les œuvres de Thérèse Neveu sont évidemment mises en avant. C'est également le cas des santons des sœurs Gastine et de bien d'autres santonniers de la région.

Adresse : 4 Cours de Clastres

Horaires d'ouverture : Tous les jours sauf le lundi de 10h à 12h et de 14h à 18h

Tarifs : Musée gratuit

La Maison natale de Marcel Pagnol

Marcel Pagnol est né à Aubagne en 1895. Il était un écrivain, un cinéaste et un académicien connu dans le monde. Aujourd'hui, la maison dans laquelle il est né a été transformée en musée de plus de 130 m². Vous pourrez donc facilement vous imprégner de la vie de famille des Pagnol !

Les différents espaces sont scénographiés et vous pourrez voir une reconstitution de l'appartement de la famille Pagnol avec du mobilier et des objets d'époque. Un espace d'exposition, qui comprend des lettres, des photos et des objets, et une salle de projection de 20 places y ont également été mis en place.

 

Adresse : 16 Cours Barthélémy

Horaires d'ouverture : Du mardi au samedi de 9h à 12h30 et de 14h à 18h

Tarifs : 3 euros/personne, 2 euros/enfant de 6 à 16 ans

La Porte Gachiou

est la seule tour des anciens remparts d'Aubagne a être encore debout aujourd'hui. Elle vous permettra d'en découvrir plus sur l'Histoire d'Aubagne au 14e siècle. La Porte Gachiou était aussi appelée Porte Royale et servait d'entrée principale dans la cité d'Aubagne, au même titre que la Porte Saint-Michel. A l'époque, un pont-levis permettait de franchir le fossé qui entourait les remparts.

La Porte Gachiou (de agacho «  lieu où l'on observe ») a vu passer plusieurs têtes couronnées : de François 1er à Catherine de Médicis en passant par Charles IX, le futur Henri III et le futur Henri IV.

La Tour de l'Horloge

Il s'agit là d'un monument emblématique de la ville d'Aubagne. La Tour de l'horloge et son campanile sont très souvent pris en photo. C'est un monument qui vaut le coup d’œil pour son architecture étonnante et élégante.

Construite en 1900, la Tour dispose de cadrans qui sont orientés vers les 4 points cardinaux.

Les ferronneries mises en place pour protéger la cloche n'ont pas qu'une fonction décorative. En effet, elles permettent aussi de laisser passer le Mistral, ce qui donne plus de stabilité à l'ensemble de l'édifice.

Le Musée de la Légion Étrangère

à Aubagne est le seul musée d'histoire militaire des Bouches-du-Rhône. Vous aurez l'occasion, en le visitant, d'en découvrir plus sur l'Histoire de cette institution réputée dans le monde entier.

Vous découvrirez donc l'Histoire de la Légion depuis sa création en 1831 jusqu'à nos jours. La décoration et le jeu des couleurs sont assez intéressants à observer : pour la période s'étalant de 1831 à 1914, les cimaises sont peintes en rouge vif. Pour les périodes suivantes, on a du gris très clair et du blanc.

Dans les salles du musée, vous pourrez en apprendre plus sur la vie des légionnaires, leur rôle aussi. Plusieurs expositions y sont ponctuellement organisées pour faire découvrir des œuvres consacrées à la Légion et aux légionnaires.

Adresse : Chemin de la Thuillière

Horaires d'ouverture : du mardi au dimanche de 10h à 12h et de 14h à 18h

Tarifs : Gratuit

Le Village des Santons en Provence

Il s'agit là de plus de 19 villages dans un décor continu qui mettent en scène plus de 3000 santons. Cette installation s'étend sur 230 m² et permet surtout de découvrir les paysages et les traditions de la Provence. Les petits comme les grands auront plaisir à découvrir les saynètes fidèlement reproduites à l'aide de santons : parties de pétanque, scènes de villages, chèvres dans les collines, etc.

Une autre salle est consacrée à la Nativité. Ce sont, en effet, surtout les santons traditionnels de cet ordre qui font la renommée de la ville d'Aubagne.

Adresse : 16 avenue Antide-Boyer

Horaires d'ouverture : Fermé le jeudi matin. Ouvert du mardi au samedi de 9h à 12h30 et de 14h à 18h

L’Église paroissiale Saint-Sauveur

En plus d'être le plus haut point du centre ancien d'Aubagne, l'église paroissiale Saint-Sauveur en est aussi le plus vieux monument. L'Histoire du bâtiment est étroitement liée à celle de la ville.

L'architecture de l'église reste assez classique, bien qu'elle ait connu de nombreuses rénovations et des agrandissements au fil des siècles. Sa nef était en forme de croix latine dispose de chapelles latérales séparées par de larges piliers. Aujourd'hui, il ne reste plus que la chapelle dite Saint-Joseph et la base du clocher.

L'intérieur et le mobilier ont également connu de nombreuses modifications, notamment à la Révolution. Orgue, boiseries, tableaux et maître-autel sont visibles et participent à la renommée de l'édifice religieux. La façade néo-baroque qu'il est possible de voir aujourd'hui date de 1900 et a été le dernier grand changement apporté à l'église.

Adresse : 1 Cours de Clastres


La Ciotat

(N° 30235)

 

999, Avenue Fernand Gassion

Camping La Sauge*

13600 LA CIOTAT

 

Latitude : (Nord) 43.18585° Longitude : (Est) 5.60601° 

 

Tarif : 2018

Emplacement CC, 2 personnes : 24,40 €

Electricité : 4 €

Taxe de séjour : 0,22 €

 


Autres informations :

nom aire : Camping La Sauge*

Ouvert du 30/04 au 30/09

110 emplacements

Tel : +33 (0) 442 834 765

campinglasauge@orange.fr

http://campinglasaugelaciotat.e-monsite.com/

Services :


Située sur la côte méditerranéenne, La Ciotat est une ville française pleine de charme. Idéale pour passer d’agréables vacances dans le sud, la ville offre aux touristes de nombreux loisirs. Entre bronzage sur la plage, baignades dans les eaux de mer turquoise, visites culturelles, ou encore balades en pleine nature, les activités ne manquent pas !

Flâner dans le vieux centre de La Ciotat

Le temps d’un après-midi, venez profiter de l’ambiance unique du vieux centre de la Ciotat. Déambulez parmi ses petites rues piétonnes, et profitez de toutes les attractions aux alentours. En effet, le vieux centre de la Ciotat est un lieu riche en histoire. Bordé par le vieux port, ce quartier authentique et dynamique propose une multitude de choses à voir. Au détour d’une balade, vous pourrez certainement admirer divers monuments anciens. L’architecture religieuse est notamment très présente, au travers de nombreuses églises et chapelles. Vous trouverez également sur place beaucoup de petits magasins, ainsi qu’un grand nombre de lieux de restauration. 

Chapelle des Pénitents bleus

le musée ciotadien

Incontournable lieu culturel, le musée ciotadien est un endroit riche en enseignements pour les touristes comme pour les locaux. Dans cet établissement, vous découvrirez toute l’histoire de La Ciotat au travers de différents thèmes. En effet, le lieu dispose d’une large collection d’objets en tout genre. C’est tout le patrimoine de la ville qui se cache dans cet espace unique ! De la marine aux chantiers navals en passant par l’invention du cinéma, vous allez visiter La Ciotat à travers les âges ! Le temps d’un instant, plongez dans ces univers parallèles, et découvrez la ville telle que vous ne l’auriez jamais soupçonné. Le musée ciotadien est implanté dans un ancien hôtel datant de la néo-renaissance. Vous ne pourrez pas le manquer avec son beffroi haut de 26 mètres ! Il est géré par l’association des Amis du Vieux La Ciotat. N’hésitez pas à faire un tour par cet endroit passionnant qui vous permettra de découvrir la ville d’hier à aujourd’hui.

Adresse : 1 quai Ganteaume,

Tarifs : 3,2 euros pour les adultes, 1,60 euros de 12 à 16 ans et gratuit pour les moins de 12 ans

Horaires : de 16H à 19H en été et de 15H à 18H en hiver (sauf le mardi)

Eglise Notre dame de l'Assomption

Phare de la digue du large

la chapelle Notre-Dame de la Garde

La Ciotat regorge d’églises et de chapelles intéressantes à visiter. Parmi ces dernières, pourquoi ne pas faire un tour par la chapelle Notre-Dame de la Garde ? Située dans un joli coin de verdure montagneux, cet édifice religieux a été construit en 1610 par la confrérie des Pénitents Bleus. Entièrement consacrée à l’immaculée conception, elle sera bénie en 1613. Aujourd’hui, la chapelle Notre-Dame de la Garde est un véritable monument historique. Ayant traversé les âges, ce lieu de culte attire chaque année l’attention des fidèles comme des touristes. Pour cause, son architecture simple, mais raffinée, vaut le détour. Bien qu’elle ait été restaurée il y a quelques années, ces murs sont emprunts d’authenticité, offrants aux visiteurs une ambiance hors du commun propice au recueillement. Elle est d’ailleurs entièrement décorée des plus beaux ex-voto marins de Provence qui ont été ramenés par des navigateurs en guise de remerciements à la Vierge Marie.

Adresse : rue de l’Église, 13600 La Ciotat

Horaires : du lundi au samedi de 15H à 18H

Entrée libre et gratuite

Belvédère du Mugel

Parc du Mugel

Qualifié de « jardin remarquable », le parc du Mugel est un endroit à ne surtout pas manquer. Avec ses 12 hectares de verdure, le lieu est parfait pour ceux qui aiment admirer les richesses de la nature. Pour cause, le parc du Mugel est situé dans un site classé, et offre un cadre absolument incroyable. Sur place, il est possible d’admirer une très grande diversité d’espèces végétales, dont certaines plantes tropicales très rares. Véritable paradis des botanistes, le parc du Mugel est parfait pour une balade en famille. Vous apprécierez également ses nombreux aménagements, lui donnant une ambiance presque enchanteresse et hors du temps ! En arrivant au sommet, vous pourrez également profiter d’une magnifique vue sur toute La Ciotat et ses environs.

Adresse : 596 avenue des Calanques,

Entrée libre et gratuite

Horaires : de 8H à 20H d’avril à septembre et de 9H à 18H le reste de l’année

Calanque de Figuerolles

le panorama sur la route des Crêtes

Envie d’en prendre plein la vue ? Avec la route des Crêtes, vous ne serez pas déçu. La route des Crêtes relie La Ciotat au Cap Canaille. Jusque-là, rien d’extraordinaire nous direz-vous ! Pourtant, l’endroit vaut absolument le détour. Pour cause, la route des Crêtes offre un paysage absolument spectaculaire. Située sur une falaise allant jusqu’à 394 mètres d’altitude, elle donne directement sur la mer méditerranée. Sur un premier côté, vous pourrez également observer toute la ville de Cassis et ses calanques. De l’autre, vous apercevrez toute la beauté de La Ciotat et son golfe. Le panorama séduit chaque année tous les touristes qui passent par là. Attention quand même, la prudence est de mise ! En effet, la route des Crêtes ne dispose d’aucun aménagement de sécurité. Il est donc capitale de se montrer très vigilant, et de ne prendre aucun risque le long de ce chemin panoramique ! Des parkings aménagés sont tout de même à votre disposition pour faire une pause photo.

Adresse : route des Crêtes, 13260 Cassis

Le cap Canaille

ne culmine qu’à quelques centaines de mètres d’altitude, mais ce promontoire rocailleux rougeâtre est assurément un des meilleurs spots de la région ! Le panorama qui y est offert vaut réellement le coup d’œil ; on y accède en empruntant un joli sentier littoral reliant Cassis à La Ciotat, où les passionnés de randonnée venus visiter Cassis apprécieront la majesté du lieu. Outre la vue sur les calanques, on peut se faire une frayeur du haut des célèbres falaises Soubeyranes : avec leur pic haut de 394 mètres, ces dernières sont les plus hautes falaises maritimes de France et font partie des plus colossales d’Europe.

Vous l’aurez compris, organiser une escapade au cap Canaille fait partie des incontournables lorsqu’on cherche que faire à Cassis : allez donc vous y promener !

Cassis

La calanque de Port-Miou

Quel charmant petit nom ! En fait, la calanque -une formation géologique constituée d’une crique aux bords escarpés dans laquelle vient s’enfoncer la mer- de Port-Miou est la calanque la plus orientale des côtes entre Marseille et Cassis : elle se situe dans la ville de Cassis, qui compte trois calanques, juste à l’entrée !

Si on vous en parle, c’est qu’il s’agit bel et bien d’un incontournable lorsqu’on vient visiter Cassis : elle se distingue des autres calanques par sa grande taille et son relief, tout particulièrement torturé ! En outre, cette calanque est une des seules à être accessible en voiture.. pourvu que le visiteur cherchant que faire à Cassis ait pris le soin de se garer au petit matin dans ce secteur naturel très fréquenté !

 

Visiter Cassis :

Quelles sont les meilleures choses à faire et voir dans cette perle de la mer Méditerranée 

  • La calanque de Port-Miou
  • Le petit port de Cassis
  • Le marché de Cassis
  • Les plages
  • Le cap Canaille
  • Le petit train de Cassis

Cassis… bon, c’est le fruit du cassissier, d’accord. Mais c’est aussi, et surtout, un superbe petit port de pêche situé dans le département des Bouches-du-Rhône, à une vingtaine de kilomètres à l’est de la métropole marseillaise.

La ville est réputée pour ses sentiers parcourant le gigantesque cap Canaille, ses calanques et leurs falaises majestueuses plongeant dans une eau d’un bleu profond, ses plages de galets ronds et le château dominant la commune, mais aussi pour son adorable petit port bordé de bâtiments multicolores, de cafés et de succulents restaurants proposant bouillabaisses, fruits de mer et plats de poisson !

Dans les terres, des vignobles produisent le célèbre vin blanc de Cassis et de nombreux sentiers de randonnée attendent les amateurs d’escapades en pleine nature. Inutile de dire que, quelles que soient vos ambitions, vous n’aurez que l’embarras du choix lorsque vous chercherez que faire à Cassis quand vous séjournerez dans les environs !

Le petit port de Cassis

Lorsqu’on vient visiter Cassis, on vient d’abord découvrir un port : un charmant petit port de pêche où les bateaux -les « pointus »- viennent, chaque matin, vendre poissons et fruits de mer à la criée : ambiance provençale typique assurée !

C’est également de là que vous pourrez organiser une excursion en compagnie d’un guide local qui vous aidera à choisir que faire à Cassis : randonnée lors d’une découverte de l’arrière-pays, dégustation de vin ou une jolie balade en bateau.

Si Cassis possède un charmant petit centre-ville historique, son port est bel et bien l’âme de la commune : ici, on se rencontre, se chamaille, rigole ou déguste un pastis à l’ombre d’un parasol en profitant de la douceur de vivre toute méridionale propre aux villes du Sud.

Le marché de Cassis

Que faire à Cassis lorsqu’on doit faire quelques achats alimentaires ? Visiter le marché de Cassis, pardi !

Ce dernier, situé tout au centre de la ville, sur la place Baragnon, à deux pas du port de pêche, se tient tous les mercredi et vendredi. Les producteurs et marchands viennent approvisionner leurs étals avec de succulentes spécialités régionales, et ici, la bonne humeur est de rigueur ! Si le lieu est particulièrement prisé des touristes, les prix restent corrects et la fraîcheur est toujours au rendez-vous.

Initiez-vous aux saveurs provençales, faites le plein de crudités et d’huile d’olive, régalez-vous des meilleurs produits locaux tout en discutant avec les commerçants : leur joie de vivre n’a, elle, pas de prix !

Les plages

Lorsqu’on cherche que faire à Cassis, on peut aussi choisir de.. ne rien faire du tout. Et ça, ça tombe bien, surtout en période estivale : la commune compte plusieurs plages, dont la plage du Bestouan -située tout près de la calanque de Port-Miou-, la plage de la Grande Mer -la plus grande et la plus touristique du coin-, ou la plage de l’Arène -cette dernière étant sûrement, avec ses galets, la plus tranquille puisque la moins fréquentée.

Il est agréable, après s’être laissé dorer au soleil, de se munir d’une paire de palmes et d’un tuba pour découvrir la faune marine des rochers environnants ; en fonction de la saison, il peut même être possible de pêcher dans ces eaux qui regorgent de poissons de roche.

le musée d’Art et Traditions Populaires

Situé sur la célèbre place Baragnon, le musée d’Art et Traditions Populaires de Cassis vous ouvre ses portes du mercredi au dimanche. Fondé en 1910, il s’établit au cœur d’un presbytère datant du 18e siècle. Dans cet établissement, vous découvrirez l’histoire de la ville, mais aussi ses nombreux artistes locaux plein de talent. Au travers diverses expositions, vous traverserez les âges. Entre peintures, sculptures, objets archéologiques et ethnologiques, le musée d’Art et Traditions Populaires regorge de secrets. Plusieurs expositions temporaires sur différents thèmes y sont également organisées régulièrement. Les jeunes talents de la région y sont parfois mis à l’honneur.

Place Baragnon, 13260 Cassis, France

Horaires d’ouverture : du mercredi à dimanche, de 10 h à 12 h 30 et de 14 h à 18 h

Tarifs d’entrée :

Enfant moins de 18 ans : gratuit

Visite guidée : 3 euros par personne

 

Saint Cyr sur Mer

 Centre d'Art Sébastien

L'art en Extérieur

Au hasard de vos promenades le long de la plage, découvrez nos sculptures et

contemplez Brindille aux formes pleines à la Botéro réalisée par Roselyne Conil, Diane au Turban aux formes déliées réalisée par Béatrice Pothin Gallard, sans oublier Estelle de Peter Ball éternelle rêveuse devant la beauté de la baie.

 

 

La place du Portalis

Sur la Place de Portalis se dresse une réplique authentique de la Statue de la Liberté de New York, sculptée par Frederic Auguste Baltholdi. 

 

 

Miss Liberty

Vous ne rêvez pas, vous êtes bien à Saint Cyr sur Mer et elle est là devant vous : une des 4 petites sœurs de la statue de la Liberté de New York ! Elle veille sur les Saint-Cyriens depuis 1913 et est une des curiosités de la ville. Elle se dresse sur la Place Portalis qui rend hommage au " père " du Code Civil dont la famille demeure toujours à Saint Cyr.

Sur son socle, vous pourrez observer le nom de son sculpteur, Frederic Auguste Bartholdi. Sa hauteur de 2,5 mètres correspond à la longueur de l’index de sa cousine d’Amérique.

Plan de la Mer

En centre-ville ne manquez sous aucun prétexte les œuvres du peintre sculpteur Sébastien au Centre d’Art du même nom. Puis direction le plan de la Mer avec les sculptures monumentales de Renata Senso réalisées en bronze  qui symbolisent les quatre éléments et le mouvement perpétuel, chacune reposant sur une planète ou un satellite.

Musée Gallo Romain de Tauroentum

131, route de La Madrague 83270 Saint-Cyr-Sur-Mer

Vestige du passé antique de la commune, cet intéressant musée classé nous replonge 1 500 ans en arrière. Construit sur les vestiges d’une villa Maritima, ce site abrite trois belles mosaïques du Ier siècle apr. J.-C., des colonnes torsadées de la même époque et de nombreux objets, amphores, vases, monnaies, verreries… et un ensemble remarquable de formes de sépultures. Un musée à ne pas manquer sur Bandol et qui vous permettra de vous cultiver entre deux séances de farniente.

ouvert de 15 h à 19 h sauf le mardi"

Adulte 5 €

Plage de la Rainette

 

Plage de galets, à l'ombre le matin.

 

La discrète, accessible depuis le port de la Madrague, cette plage invite au repos et au farniente.

Des rochers et falaises plongeant dans la mer, face à la baie et la Sainte Baume, ce site sauvage séduira les amoureux de beaux panoramas !

Calanque du Port d'Alon

Entre Saint Cyr et Bandol, la calanque de Port d'Alon offre une escale de verdure et de fraîcheur. La calanque est connue des marins pour son excellent abri mais également pour sa dangeureuse "sèche", un haut fond qui remonte à 60 cm de la surface et qui est situé juste à son entrée. On n'accède pas comme cela à ce petit coin de paradis, l'accès à la calanque en voiture est payant (tarif 2017 du parking : 8€ la journée et 4€ la demi-journée ou à partir de 14h).

Le sous marin

Certains géographes grecs nommaient Alônis une crique précédée d'un îlot. Le nom Alônis ne signifie rien de particulier en Grec ancien. Son origine est donc probablement phénicienne.

Il n'y a pas d'îlot à l'entrée de la calanque de Port d'Alon. Néanmoins, un haut-fond affleure à environ 60 cm de la surface et semblerait témoigner de la présence de cet îlot, ce qui identifierait la calanque comme celle répertoriée par les marins de l'Antiquité.


Bandol

Située dans le département du Var, Bandol est une des plus anciennes stations balnéaires françaises. Autrefois, plusieurs grandes personnalités telles que Marcel Pagnol, ou encore Fernandel, ont contribué à populariser cette destination vacances.

En bord de mer méditerranée, la commune est parfaite pour ceux qui veulent passer un agréable séjour les pieds dans l’eau.

Au programme : détente sur le sable fin et plongeon dans les eaux turquoise bien entendu ! Au-delà de ses superbes plages, Bandol est également connue pour son vignoble. Il faut dire que le bon vin de Bandol est connu dans le monde entier pour son goût tantôt fruité tantôt corsé tantôt velouté. 

l’Anse de Renécros

Un autre endroit incontournable pour profiter de l’air marin à Bandol est l’Anse de Renécros. Semblable à une immense piscine naturelle en forme de demi-cercle, le lieu est idéal pour profiter du soleil comme pour barboter dans la mer. En effet, l’Anse de Renécros est entourée de deux grandes digues, protégeant parfaitement du vent les visiteurs. Située non loin du centre-ville, elle est d’autant plus facilement accessible. En famille, n’hésitez pas à venir y passer l’après-midi. Entre baignades, château de sable et séances bronzage, petits et grands apprécieront l’escapade ! Vous disposerez également d’une superbe vue sur la rive. Aux alentours, de nombreux petits restaurants vous attendent en cas de petits creux !

Adresse : rue Raimu, 

le port de Bandol

Durant l’été, le port de Bandol est un endroit à ne pas manquer. Particulièrement touristique, ce lieu plein de vie dispose de nombreuses animations. En amoureux, main dans la main, baladez-vous tranquillement au bord de l’eau, tout en profitant de la fraîcheur de la brise marine ! Embrassez-vous tendrement au rythme des musiques proposées par les nombreux artistes de rue. Profitez d’une petite coupe en terrasse, tout en écoutant le son des vagues s’écraser contre les rochers. En famille, vous apprécierez certainement déguster une glace, tout en flânant le long des petites boutiques, ou encore vous accorder une pause goûter dans l’un des nombreux cafés du coin. N’hésitez pas également à passer par le quai Charles De Gaule, un lieu connu pour son dynamisme et sa cuisine locale. Pour les oiseaux de nuit, vous y trouverez aussi une discothèque.

Adresse : port de Bandol, 83150 Bandol

l’église Saint-François de Sales

Située sur la place du marché, l’église Saint-François de Sales est un lieu à ne pas manquer. Construite au cours du 18e siècle, entre 1747 et 1749, cette bâtisse a traversé les âges, et ses murs sont chargés d’histoire. Si vous aimez les endroits qui ont du charisme, vous allez sans aucun doute apprécier l’église Saint-François de Sales ! Cette dernière a par ailleurs été consacrée par l’évêque de Marseille avant de devenir une paroisse quelques années plus tard. Cet édifice religieux a par la suite subi diverses transformations et agrandissements. Aujourd’hui, elle représente toujours un espace de recueillement pour les fidèles croyants. Elle séduit également les touristes en quête de monuments anciens, et fait l’objet de divers évènements culturels.

Adresse : 2B place de la Liberté, 83150 Bandol

l’Île de Bendor

L’Île de Bendor est semblable à un véritable havre de paix. Située à seulement 7 minutes en bateau en partant de Bandol, elle offre aux touristes un cadre paradisiaque. Autrefois, l’endroit était totalement inhabité. L’Île de Bendor a cependant été racheté en 1950 par un entrepreneur du nom de Paul Ricard. Aujourd’hui, elle représente un vrai petit village autonome de 7 hectares. Loin du brouhaha des villes, ce petit archipel ressemble à un monde parallèle ensoleillé.  Il fait toujours bon de venir se prélasser sur sa plage de sable fin, tout en admirant la beauté des eaux turquoise à perte de vue. Vous apprécierez également sans doute ses petits restaurants et ses nombreux artistes de rue qui en font un endroit plein de vie et de couleurs.

Adresse : Ile de Bendor, 

 

Traversée depuis le port de Bandol