SEPTEMBRE 2021

LE JURA

De Saint Claude à Villers le Lac

Vendredi 24 Septembre

Ménestrux en Joux

(N° 31796)

 

Rue des Tilleuls

Aire de la mini-ferme

39130 MENÉTRUX-EN-JOUX

Latitude : (Nord) 46.62685°  Longitude : (Est) 5.82878° 

Tarif : 2019

Emplacement, 2 personnes : 7 €

Bar

Restaurant

Proche cascade du Hérisson

 

Services :



Cascade du Hérisson du haut

11.1 km


Parking jour uniquement

Menétrux-en-Joux, Val Dessus

 

Parking de la cascade du hérisson

 

GPS : 46.614799, 5.846590

Parking jour et nuit

Bonlieu, Aux Étroits

 

GPS : 46.613651, 5.869187

Parking pour acceder aux cascades du Hérisson au niveau du saut de la Forge. très calme. Nous avons pu rester une nuit. Prévoir les cales car en pente


Les cascades du Hérisson, dans le Jura, font partie d’un grand ensemble, « Vallée du Hérisson, Plateau des 7 lacs », inscrit au réseau des Grands sites de France. Faites-y une balade entre deux baignades dans les lacs, notamment le fameux lac de Chalain tout proche !

En toutes saisons, les cascades du Hérisson offrent un spectacle sans cesse renouvelé, au rythme de la nature du Jura. Elles doivent leur existence au « Hérisson », un torrent énergique qui prend sa source au Saut Girard, issu des lacs de Bonlieu et d’Ilay. La nature a façonné cette vallée foisonnante et a créé pas moins de 31 sauts successifs, qui constituent ces fameuses cascades.

Comment visiter les cascades du Hérisson ?

Visiter ces cascades, c’est effectuer une randonnée en pleine nature qui, par ailleurs, vous permettra d’admirer quelques vestiges historiques. En effet, la force motrice de l’eau a attiré des populations, durant près de sept siècles, pour forger des outils, moudre les grains… Les habitants utilisaient aussi les ressources naturelles locales, comme le chanvre, le minerai de fer, les céréales ou le bois. Lors de la balade, ne manquez pas d’écouter le murmure de l’eau au Gour Bleu ou de contempler les impressionnantes chutes du Saut de l’Éventail (65 m)

 Se rendre aux Cascades du Hérisson

Plusieurs options vous permettent de faire varier le parcours et sa difficulté. Nous vous recommandons, en toutes saisons, des chaussures de marche confortables et adaptées. Pour savoir comment aller aux cascades du Hérisson, suivez le guide !

Depuis Doucier (lac de Chalain), prendre direction Saint-Laurent-en-Grandvaux puis suivre la direction de Chambly. : Avec votre ticket de stationnement, visitez gratuitement la Maison des Cascades, qui propose une visite très ludique permettant de comprendre les origines du site, son histoire et ses légendes. Juste après la Maison des Cascades, le restaurant et la boutique,  empruntez le sentier qui vous mène au pied de la cascade de l’Éventail, la première de la série. Vous pouvez alors commencer votre ascension en remontant le courant de l’eau.

Depuis Ilay, vous pourrez vous garer sur le parking situé derrière le restaurant l’Auberge du Hérisson. L’accès aux Cascades se fait par un sentier aménagé qui vous conduit au Saut Girard. Vous avez la possibilité de suivre l’itinéraire labellisé « Balade confort » qui vous permet de découvrir le site sur un parcours adapté pour les personnes avec difficultés de déplacement. Depuis l’Auberge du Hérisson et en direction de Bonlieu vous aurez accès au point de vue sur le Saut Girard où une plateforme PMR est aménagée. Un peu plus loin dans la 


même direction, un parking et un accès PMR réservé aux ayants droits permet d’accéder au pied de la cascade du Saut Girard en véhicule.

L’accès est aussi possible depuis Bonlieu, où vous serez à mi-parcours, au Saut de la Forge. Le parking est gratuit et une brasserie est à disposition pour les gourmands.

Depuis le hameau de La Fromagerie, vous pouvez empruntez le sentier des cascades dans le sens de la descente. Le parking est gratuit, avec, là encore, des restaurants et boutiques à proximité.

Cascade de l'Eventail

2.4 km


Plan d’accès des Cascades de L’Eventail

De Doucier, faire 8 km sur le RD 326 en direction des Cascades du Hérisson. Ce site est bien indiqué et fléché.

Il y a un parking à disposition (payant pendant la période estivale).

Les cascades du Hérisson sont une succession de plusieurs cascades, la première étant l’Eventail.

La durée totale du parcours est de 3h00 sur 3,7 km pour tout le circuit des Cascades du Hérisson.

L’Eventail est la première cascade de la randonnée, le temps d’accès pour cette cascade est de 10 minutes depuis le parking.

La cascade suivante est le Grand Saut.

 

Commentaire

Impressionnante en taille et en débit, cette cascade de l’Eventail fait une chute de plus de 65 mètres!

Vous la possibilité via la randonnée de la voir du bas (ci dessous) mais aussi au niveau de la chute en haut et même d’un belvédère situé plus haut.

Conseils photo

L’Eventail est probablement la cascade la plus connue et donc la plus photographiée des cascades du Hérisson.

Les points de vue intéressants se trouvent en aval de la chute lorsque la rivière coule doucement, mais aussi au bord de la cascade, au niveau de la barrière de sécurité.

Juste avant la cascade, sur la droite de l’autre coté de la rive, vous apercevrez une première petite chute d’eau qui ne coule pas beaucoup, mais qui peut donner de beaux effets filés avec un téléobjectif et un trépied.

Belvédère des quatre lacs

Bonlieu > Belvédère des 4 lacs : 9.5 km

Belvedere des 4 lacs > Pic de l'Aigle : 3.3 km



Parking jour et nuit

La Chaux-du-Dombief, 21 Hameau des Rollets

 

 

 GPS : 46.625293, 5.914879

 

Parking pour le belvédère des 4 lacs (prodigieux !). Plat. Pas d’interdiction de passer la nuit. 


Visiter le Jura, c’est aussi prendre le temps de le parcourir à pied, pour aller à la rencontre de ses sites naturels les plus grandioses. En empruntant les chemins de randonnée menant au Pic de l’Aigle ou au Belvédère des 4 Lacs, vous découvrirez des panoramas et des paysages splendides. L’occasion d’une journée au grand air ou d’un séjour pour vous ressourcer dans les décors naturels des plateaux jurassiens.

Découvrir le Pic de l’Aigle

Ce sommet culminant à 993 mètres est un site exceptionnel qui domine la vallée des 4 lacs composée du plateau du Frasnois et de ses célèbres 4 lacs et du lac de Bonlieu. Aussi, vous aurez un point de vue magnifique sur tout le Jura des plateaux, la Vallée du Hérisson, le Grandvaux et vous pourrez même admirer le Mont Blanc par temps clair. Une table d’orientation aménagée au sommet vous permettra de lire le panorama à 360°. L’accès au Pic de l’Aigle se fait par un sentier qui part du village de La Chaux-du-Dombief, sur une distance de 2km et un dénivelé de +90m.

Randonner au Pic de l’Aigle

Pour vous rendre au Pic de l’Aigle, plusieurs possibilités de randonnées s’offrent à vous :

Balade Pic de l’Aigle : aller/retour en 1 h.

Balade Pic de l’Aigle et Belvédère des 4 Lacs : aller/retour en 2h30.

Balade du Pic de l’Aigle et Belvédère des 4 Lacs, en descendant vers les lacs d’Ilay et du Maclu : 9 km formant une boucle. Comptez 3 h et un niveau moyen à dur.

Le départ de ces randonnées se trouvent au parking du pic de l’Aigle à Chaux-du-Dombief.

 

IMPORTANT !

Il est conseillé d’être bien chaussé et de ne pas quitter les sentiers balisés ! Des lieux sont identifiés pour le stationnement : pensez à les utiliser pour ne pas déranger les nombreuses espèces sensibles présentes sur le site !


Chaux des Crotenay

Route de la Piscine

Camping du Bois Joli - Camping municipal idéalement situé pour visiter la région. 

 

GPS : 46.663864, 5.961378

Nombre de place(s) 42

Prix des services :

4€ pour une machine à laver (lessive fournie)

Prix du stationnement :

6 € : emplacement avec électricité

4 € : par Adulte

SITE INTERNET

Au calme. Bon rapport qualité/prix (18€ pour 2 adultes et 2 enfants avec emplacement sans électricité). Aire de jeux et accès à la piscine municipale attenante gratuite. Sanitaires correctes. Moyennement ombragé.


Chaux de Crotenay > Gorge de la Saine > Cascade du bief de la Ruine > Gorge de la Langouette > Chaux de Crotenay

15 km 


Gorge de la Saine

 

 

Gorges de la Saine est un sentier en boucle de 9.8 kilomètres situé près de Les Planches-en-Montagne, Jura en France. Le sentier longe une cascade et sa difficulté est évaluée comme modérée. Le sentier est principalement utilisé pour la randonnée et l'observation de la nature et sa meilleure utilisation est de Mars à Octobre

Cascade du bief de la Ruine

 

 

Jaillissant d’une source à plus de 1000 mètres d’altitude, uniquement après de fortes pluies, la cascade du Bief de la Ruine vous réserve un spectacle harmonieux entre l’œuvre de l’Homme et de la nature. Le viaduc oriente le regard vers la danse de l’eau sur la pierre, qui s’insinue naturellement entre les piles du pont.

Gorges de Langouette

Les Planches-en-Montagne,

Langouette Street

 

GPS : 46.655998, 6.005530

 

Parking vert. En fin de journée lorsque les promeneurs sont partis ; chouette lieu en toute tranquillité. à côté des Cascades-canyon que l'on entend en fond sonore. Emplacement assez plat et ombragé. Nous étions ce jour (jeudi Ascension) 2 camions et 3 camping-car et étions tous suffisamment espacés les uns des autres pour avoir l'impression d'être seuls. Belle découverte pour nous.

 

Nombre de place(s) 10

Prix des services : gratuit

Prix du stationnement : gratuit

Ouverture/Fermeture : Ouvert toute l'année


Les Gorges de la Langouette, située dans la Haute Vallée de la Saine et à proximité de Champagnole, impressionnent par leur étroitesse et leur profondeur.

 

Depuis le pont de la Langouette, profitez d’une très belle vue sur ce long serpent de rivière encastrée et venez vous plonger dans l’atmosphère particulière de cet endroit.  Vous cheminez durant une heure, le long d’un sentier accueillant et ludique dans l’un des sites inscrits comme le plus pittoresque du Jura.

Chaux de Crotenay > Cascade de la Billaude > Les pertes de l'Ain : 11.4 km

Cascade de la Billaude


Le Vaudioux, 8-10 Cascades Road

 

GPS : 46.681499, 5.936710

 

 

Parking des cascades de la Billaude, belles randonnées, snack certainement ouvert en été, tables de pique-nique

 


 

 

Les cascades de la Billaude ou Saut Claude Roy sont un des sites les plus pittoresques du Jura, au fond de la vallée encaissée de la Lemme.

 

Deux chutes successives totalisant 28 m de hauteur jaillissent d'une fissure étroite au milieu des falaises.

les pertes de l'Ain

Parking jour et nuit

Place de la Mairie

LES PERTES DE L’AIN

 

GPS : 46.728401, 5.960240 

 

Parking assez calme pour passer la nuit et pour découvrir les chamois tout près.

Manque de propreté de certains camping-car.

 


1,9 km

0 h 23

à pied


 

Les pertes de l'Ain sont une gorge très étroite dans laquelle s'engouffre la rivière d'Ain sur 12 mètres.

Près de la centrale EDF, on aperçoit l'Ain qui jaillit en cascade (17m) après un cheminement souterrain dans les Pertes.

Quand les eaux sont très fortes, elles surgissent en un sourd bouillonnement.

Le trop plein de la chambre d'eau donne alors naissance à une splendide cascade en forme de Queue de cheval.


Nozeroy

Parking jour et nuit

Nozeroy, 1-3 Rue du Parc

LES SOURCES DE L’AIN

 

GPS : 46.772499, 6.035160

Nombre de place(s)15

Prix du stationnement :8 € avec électricité

Parking avec eau mais pas de vidange possible.

Un agent passe pour le paiement


La cité médiévale de Nozeroy est irrésistiblement attachante. Sa colline est le point de départ de mille et une excursions sur ce vaste plateau d’altitude, entre Mont-Noir, forêt de la Joux et Champagnole. Proche de la Haute Vallée de la Saine, cette ville au caractère bien affirmé est bien ancrée dans son plateau où tradition, patrimoine gastronomique et douceur de vivre sont désormais réputés dans toute la région et bien au-delà.

Mais qu’est-ce qui rend le pays de Nozeroy si attachant ? La force tranquille du bourg-centre, bien sûr, cette Cité de Caractère de Bourgogne-Franche-Comté à la pierre blonde et aux nombreux trésors patrimoniaux. La vitalité de tout un plateau, structuré autour d’une solide activité agricole : la production de lait et la fabrication de Comté. Le dynamisme, surtout, de tout un bassin de vie, fier de ses traditions et de ses événements festifs : rendez-vous à l’Assaut des Remparts, une fête médiévale à nulle autre pareille qui fait renaître chaque été le faste de l’ancienne cité des « Chalon » !

Préparer votre visite de Nozeroy

Si le tourisme à Nozeroy est si réputé, c’est grâce à l’histoire atypique de la ville, autrefois fière cité des ducs de Chalon. Aujourd’hui, s’il ne reste que des traces de l’ancien château, vous pourrez néanmoins admirer la tour de l’Horloge, jadis entrée principale de Nozeroy. Construite au XVe siècle, elle s’élève toujours fièrement à l’entrée de la cité.

De nombreuses anecdotes et histoires sont attachées à la ville de Nozeroy. Par exemple, la collégiale Saint-Antoine recèle un trésor peu commun : des devants d’autels, des chasubles (non visibles) brodés à orfroi à la paille de froment et non au fil d’or. Cette matière plutôt fruste a été rendue noble par la dextérité des petites mains de religieuses au XVIIe siècle.

Édifices

Château de Nozeroy, rasé et en ruine, ancien luxueux palais en ruine du xve siècle (surnommé à l'époque la « perle du Jura »), construit sur un château fort du xiiie siècle, résidence principale des seigneurs et princes de la Maison de Chalon-Arlay.

Collégiale Saint-Antoine de Nozeroy, fondée par le prince Jean III de Chalon-Arlay au xve siècle.

La Porte de l'horloge a été restaurée en 2008.

Il y avait bien une gare à Nozeroy, elle est actuellement utilisée pour des services du département. Elle était située sur la ligne des Chemins de fer vicinaux du Jura, de Champagnole à Boujailles jusqu'au 1er mai 1949.

On peut en suivant le sentier d'interprétation découvrir de nombreux monuments dont certains sont inscrits à l'inventaire supplémentaire des Monuments historiques :

  • les vestiges des remparts,
  • les portes (porte de Nods et Tour de l'Horloge),
  • les ruines du château,
  • la collégiale Saint-Antoine...

Nozeroy > Cascade du Moulin du Saut > Source de l'Ain : 5 km

Cascade du Moulin du Saut

Proche de Nozeroy la Serpentine, ( premier affluent de la rivière d’Ain dont la source est située un peu plus haut ) forme un petit lac vers les ruines d’un moulin puis chute d’une corniche sur 15 mètre de hauteur.

Plan d'accès de la Cascade du Moulin du Saut à Nozeroy dans le Jura

Située à seulement 3km de Nozeroy, prendre la direction sud sur la D119, puis à gauche au carrefour sur la D17. Après environ 2.5 km, une petite route à droite indique la Cascade du Moulin du Saut où vous trouverez un parking en cul de sac quelques centaines de mètres plus loin. Il ne vous faudra que 5 minutes à pied pour rejoindre le belvédère en passant à côté de l'usine hydroélectrique.

Commentaire

Une magnifique chute de 15 mètres malheureusement difficilement accessible. Du point de vue classique, vous ne verrez que le début de la chute. C'est en remontant la rivière, en mode "pêche" qu'il vous sera possible difficilement, de la voir d'en face et d'en bas.

Conseil photo

Du point de vue du eau, peu d'opportunités si ce n'est que le début de la chute avec son arche.

Source de l'Ain

A proximité de la petite cité comtoise de Nozeroy, le site de la source de l'Ain demeure un lieu privilégié de promenade et de ressourcement au coeur d'une nature bien présente.

A la fraîcheur des cours de l'Ain et de son affluent, la Serpentine, profitez des sentiers partant des parkings mis à votre disposition afin de découvrir le saut des Maillys (45 minutes aller-retour à partir de la Source de l'Ain), la Source de l'Ain ou encore les vestiges du moulin du Saut.

Vous aurez la possibilité de visiter ces deux dernières curiosités en empruntant le sentier d'interprétation qui les relie.

A 700 mètres d'altitude, la rivière de l'Ain naît d'une source qui devra parcourir 190 kilomètres et franchir de nombreuses gorges et cascades avant de se jeter dans le Rhône, à 20 kilomètres de Lyon.

Cette source aux deux visages peut en période de sécheresse ouvrir ses mystèrieuses entrailles aux spéléologues confirmés ou encore débiter 60 mètres cubes d'eau par seconde en période de forte pluie.

Ces deux aspects contrastés la rendent incontournable lors d'un passage au pays de Nozeroy.



Fort St Antoine

Adresse :

Grands Communaux

25370 Saint-Antoine

 

Parking du Fort St Antoine, Très belle vue sur la vallée de metabief,

À priori pas d'interdiction à valider, Très calme,

Pas de services


GPS :

N 46.788285, E 6.331941


Cet ancien fort militaire a été construit à la fin de la guerre franco-prussienne (1879-1882) sous l'autorité du général Séré de Rivières et du jeune capitaine de génie, Joffre. Il est venu complété un ensemble défensif tout le long de la frontière Est de la France. Il fût baptisé Fort Lucotte en 1887 du nom d'un général de la Révolution et de l'Empire. Inutile dès 1885, en raison de l'apparition de l'obus torpille, le fort fût transformé en caves d'affinage de Comté par Marcel Petite en 1966.

Découvrez les caves d'affinage de Comté Marcel Petite. Cet ancien fort militaire situé à 1100 mètres d'altitude dans le Massif du Jura, entre le lac de Saint Point et la station de Métabief, fut édifié entre 1879 et 1882 pour protéger la frontière Est. A partir de 1966, il est réaménagé en caves d'affinage de comté par Marcel Petite. En plus de cinquante ans, cette cathédrale souterraine a déjà élevé plus d'un million de comtés d'exception dans une ambiance de grotte naturelle. Pénétrez au cœur de nos caves et découvrez l'affinage lent.

Ambiance de grottes : prévoir des vêtements chauds et chaussures fermées.

En hiver, accès uniquement par Saint Antoine.

Visites guidées sur réservation uniquement.

Tarifs individuels : 8€ /adulte, 4€ /enfant (6-14 ans)

Tarifs groupes : se renseigner

Durée de visite : 1h30


Montperreux

Nozeroy > Montperreux : 31 km


Montperreux, La Cotelle

 

GPS : 46.810739, 6.322288 

 

Parking gratuit pour visiter la source bleue, à environ une centaine de mètres du parking



La source bleue

La source bleue de Malbuisson est une source karstique / résurgence, une cascade et un ruisseau de Malbuisson, qui se jette dans le lac de Saint-Point, dans le massif du Jura 

Depuis le 27 décembre 1913, la source fait partie des sites classés du Doubs pour son eau bleu-vert / turquoise translucide.

La source a une couleur naturelle bleu-vert / turquoise hors du commun, conséquence de la décomposition naturelle de la lumière du jour (diffraction du spectre visible) dans une eau translucide (phénomène également connu dans d'autres exsurgences karstiques). Le gouffre profond de 6 m, accentue ce phénomène optique particulier.

Une très cruelle et tragique légende locale explique que tout ce bleu de la source viendrait des larmes des yeux bleus de Berthe de Joux, pleurant la mort de son amant au xiie siècle. Son jeune mari, le seigneur croisé Amauri III de Joux (famille de Joux du fort de Joux voisin), longtemps passé pour mort durant les croisades, revient contre toute attente quelques années plus tard, et découvre sa jeune épouse qui se croyait jeune veuve, avec un nouvel amoureux, le chevalier Amey de Montfaucon (famille de Montfaucon), revenu lui aussi des croisades. Ivre de rage et de douleur, Amaury tue l'amant et fait cruellement enfermer son épouse à vie dans un minuscule cachot de son fort de Joux, avec vue sur la dépouille de son amant.


Villers le Lac

Nozeroy > Montperreux > Villers le Lac : 77 km 1 h 22


Villers-le-Lac, Rue des Terres Rouges

 

GPS : 47.056400, 6.670830

 

Parking ombragé camping-car gratuit pour les clients des bateaux du Saut du Doubs, sinon 9€, 3€ pour eau. Pas d'électricité, pas de poubelle malgré la taxe de séjour à payer. De plus l'aire donne sur la route passante. Service à jetons pour l'eau à prendre à l'accueil des bateaux mouches. Pour passer la nuit il faut normalement être en possession du billet pour le bateau.

 

Nombre de place(s) 50

Prix des services : 3,50 € pour 10 min d'eau potable

Prix du stationnement : 9 €

Ouverture/Fermeture : Ouvert d'avril à la Toussaint


Le saut du Doubs

Le Saut du Doubs est une chute de 27 mètres de hauteur sur le Doubs située sur la frontière franco-suisse, et pour partie dans la commune de Villers-le-Lac côté français, pour partie dans celle des Brenets côté suisse.

Le Saut du Doubs fut créé, il y a 12 000 ans, par l'éboulement (provoqué par un séisme ?) des deux versants de la vallée (à l'époque les gorges du Doubs commençaient à l'ouest de Morteau). L'éboulis créa un grand barrage naturel, provoquant le remplissage des gorges en amont de l'éboulement, ce qui créa le paléo-lac de Morteau (long de 15 km), dont le lac de Chaillexon (lac des Brenets) (long de 3,7 km) est le vestige. La chute se créa lorsque le niveau du lac fut assez élevé pour permettre au flot de contourner l'éboulement. Le saut lui-même correspond à l'endroit où le Doubs, dévié par l'éboulement, saute la falaise correspondant à l'ancienne rive droite de la gorge pour en rejoindre le fond

Le barrage naturel du Saut du Doubs n'est pas entièrement étanche, ce qui explique les variations de niveau assez importantes observées dans le lac de Chaillexon (lac des Brenets). L'éboulement est en effet constitué d'une accumulation perméable de fragments de roche calcaire. On totalise ainsi une évacuation de 3 m3 d'eau par seconde à travers la roche de l'éboulement, ce qui cause un abaissement continu du lac lors des étiages. En 2001, des travaux de colmatage d'une partie des pertes sont réalisés, pour limiter les bas niveaux du lac et favoriser sa navigation. Ces travaux ont permis de réduire notamment l'effet provoqué par les sécheresses